Devotion [Maîtres/Soumis]

Bienvenue à Meridell, Cité où règne la loi du plus fort… Serez-vous soumis à votre condition ? Profiterez-vous de votre position de Maître ? Très bon jeu sur notre forum !!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Repas pour chaton [pv Mei] [Clos]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Repas pour chaton [pv Mei] [Clos]   Mer 25 Nov - 3:13

Un léger ronronnement se fit entendre lorsqu’il sentit les caresses sur sa tête, un ronronnement qui restait encore un peu hésitant, cela faisait tellement longtemps qu’il n’avait pas eu de marque d’affection de la part de qui que ce soit. La rue, c’était loin d’être facile, et puis Yen et Arza avaient été loin d’être le gens de propriétaire très doux. Un cours instant, il repensa à Liâd…ses parents…à…erf. Son rêve lui revenait en tête, d’ailleurs. Celui où il avait rêvé de sa vie d’avant, il faudrait qu’il cherche à comprendre un jour, la raison de ce rejet. Certes, c’était courant, que des maitres vendent les rejetons de leurs soumis…mais ce n’était pas le genre de Liâd, loin de là. Mais actuellement, il n’allait pas se plaindre, après deux ans de galère dans la rue…il allait enfin s’en sortir, du moins il l’espérait. Suffit de se perdre dans ses pensées ! L’ange venait de lui répondre en plus, à la question calculé, par celle spontané. Enfin, pas qu’il se fichait de savoir comment allait l’ange, loin de là, hein.

Il tourna un peu la tête, découvrant un peu ses petits quenottes de Neko, souriant.

_ Je vais bien aussi. Ma’, oui, bien mieux que mes dernières nuits d’avant.

Son sourire se fit plus grand l’espace d’un instant, alors que sa tête s’inclinait légèrement reflétant une gratitude sincère. Il hésita un bref instant, puis suivit Dorian à la cuisine. Rappelons qu’il était encore vêtu du grand T-shirt qui lui avait servit de pyjama. Ces vêtements n’étant pas encore sec, forcement. Et puis, les vêtements de la veille…hors de question quoi…le maillot comme-ça, ça passait encore…mais l’accoutrement qui lui donnait l’air d’un cours vu comment il nageait dedans, non quoi. Il resta à l’entré, ne sachant pas trop ce qu’il pouvait faire pour aider, il se contenta de l’observer sortir la tasse et le bol. Un peu mal à l’aise de ne rester à ne rien faire. Le sucre et des cuillères suivirent rapidement, avant que la voix de l’ange ne résonne une nouvelle fois. Cette fois, il n’hésita pas, son choix était simple, des petites étoiles s’allumaient dans ses yeux, d’ailleurs.

_ Du lait froid, ça m’ira très bien, merci, Monsieur Oyada.

Il allait proposé son aide, mais déjà le plateau se dirigeait, porté par l’ange…dans le salon. Il se décala donc pour le laisser passé, étant sur le chemin. Il vit aussi les viennoiserie être sorti du sac, il entendit l’explication de l’Oyada sur le fait que la boulangère lui avait conseillé de prendre « ceux-là » pour lui, le Neko. A sentir d’ici « Snif snif »…ça avait pas l’air bien mauvais, à voir non plus. Puis il repassa devant lui, pour faire chauffer de l’eau, alors qu’il répondait.

_ D’accord, j’aime les croissants, mais je suis sur que c’est très bon aussi ça !

Et puis…

_ Je peux me servir le lait, ça vous fera ça de moins…ma’…

Le « ma’… » reflétait assez bien ce à quoi il pensait « Je me sens con à rien faire là  T_T ». D’ailleurs, il n’attendit à peine, qu’il se servait le lait dans le bol, il demanda dans la foulée si il devait laissé le lait sur la table, dans le café, on sait jamais, où si il pouvait le rangé…il laissa le lait là où il devait le laisser une fois la réponse obtenu. Puis, il resta près de la table, restant debout, préférant attendre que l’ange soit installé…impatient de gouter à ce qui était pour lui !
Revenir en haut Aller en bas
Dorian Stephan Oyada

avatar

Nombre de messages : 124
Age : 34
Date d'inscription : 16/11/2008

Maîtres/Soumis
Orientation sexuelle: Hétérosexuelle
Maître de: Yajuu & Ayochi
Soumis par: Qui sais ?

MessageSujet: Re: Repas pour chaton [pv Mei] [Clos]   Lun 30 Nov - 17:04

Je ne laissais pas trop l'occasion au chaton nommé Mei de pouvoir m'aider dans les tâches pour le petit déjeuner. On ne peut pas trop m'en vouloir, j'avais l'habitude de m'en occuper tout seul car je déjeunais souvent seul. Alors le fait que j'ai une autre personne avec moi changer toutes mes habitudes. Il fallait que je m'y habitue, surtout si j'allais lui proposais de rester chez moi.
Comment allais je pouvoir entamer ce sujet, et comment lui proposer mon toit ? Ce n'était pas une chose que je faisais tous les jours, vu que c'était la première fois maintenant. Hum, cela semblait être une tâche délicate mais il allait bien falloir que j'y passe à un moment donné. Cela se passerait surement bien, et je trouverais bien les mots qu'il faut quand ce sera le bon moment.
Pour le moment, j'étais content de savoir que le chaton allait bien, et surtout bien mieux que les dernières nuits. Cela me donnait une chance de plus pour qu'il accepte de rester ici mais peut être qu'il prendrait peur, que j'agisse ensuite comme un maître des plus sévères comme peuvent l'être certains d'entre eux.
Surtout, que je ne savais rien de son passé, peut être qu'il avait vécu une chose malheureuse avant, pour que Sei ai envie de tuer les anges et démons qu'il rencontre. Dire que je pourrais le vérifier, que j'en avais les moyens mais que je me l'interdisais car c'était de la violation de vie privée. La seule manière de le savoir serait de lui poser la question mais semble être un sujet délicat pour un soumis.
Bref, je pensais à beaucoup de chose en préparant le petit déjeuner, et j'étais content que mon chaton ai choisis ce qu'il allait boire. Du lait, cela ne m'étonnait pas du tout, après tout, il avait les gênes d'un chat. On pouvait voir qu'il était assez bien élevé, donc je pouvais en déduire qu'il avait eu une très bonne éducation soit de ses parents, soit de ses anciens maîtres.

A vrai dire, je croyais ne pas trop savoir m'y prendre avec lui, je ne lui laissais que peu de chose à faire dans la maison, je sortais moi même tous ce dont j'avais besoin, ne laissant aucune possibilité au neko de m'aider. Ce n'était pas a cause du manque de confiance, juste que j'oubliais que le chaton aimait se rendre utile. Je venais de me souvenir de sa tête abattue quand j'avais fais la vaisselle.
J'essayerais de me faire un peu pardonnez plus tard dans la journée même si je ne savais pas trop comment pour le moment. Ce n'était d'ailleurs pas le moment, il fallait qu'il prenne leur déjeuner et après, que ferait-il de leur journée ? Il faudrait bien lui parler de la proposition que j'avais en tête depuis un bon bout de temps.
Enfin, une chose était sur, c'est qu'il mangerait quelques choses si le choix de la boulangère ne lui plaisait pas du tout. Cela serait dommage qu'il n'aime pas, vu que je les avais pris exprès pour lui. J'avais peur qu'il n'aime pas, et cela m'angoissait quelques peu. Mais j'ai du ne plus y penser durant un temps, pour lui dire de ranger le lait dans le frigo dès qu'il s'était servis. Je n'en avais pas besoin.
Je partis rapidement à nouveau dans la cuisine pour stopper le gaz pour chauffer l'eau. Je partis en quête de la boite de café pour le poser rapidement sur la table. Je posais mon regard sur le chaton en lui souriant légèrement, et en lui tendant une grosse cuillère. L'ange donc moi allait lui demandez un petit service qui n'allait pas l'occuper longtemps mais c'était un bon début.


« Tu peux verser trois grosses cuillère de cette poudre dans ma tasse s'il te plait ? »

Sans attendre sa réponse, me doutant quelques peu de sa réponse, je repartis à nouveau dans la cuisine, sortant la casserole de sur le feux pour me diriger vers la table de la salle. Arrivé à destination, je me mis à verser l'eau dans la tasse quand le café s'y trouvait. Juste avant de m'asseoir à ma table, je repartis poser ma casserole dans l'évier, cela serait une chose à laver dans la matinée ou la soirée. Tout dépendrait du courage qui l'habiterait.

« Bonne appétit, j'espère que ça te plairas »

Il sortis les viennoiseries pour en tendre un au chaton avec un léger sourire tandis que lui se sort un croissant qu'il plonge dans le café après avoir sucré et remuer le tout. Il n'y avait plus qu'à attendre, et durant le même moment. Je cherchais un sujet de conversation mais rien ne semblait venir. Une discussion durant un déjeuner était pas une habitude chez lui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Repas pour chaton [pv Mei] [Clos]   Dim 6 Déc - 3:42

Il avait rangé le lait, donc. Et alors que l’ange continuait de tout préparer sans avoir besoin de son aide, apparemment, Mei cherchait maladroitement quelque chose à faire. En fait, ça ne se voyait pas, il se contentait d’effectuer à moitié des gestes des bras, comme-ci il s’apprêtait à prendre quelque chose et puis finalement non. Et puis l’eau était chaude, il vit l’Oyada attraper une boite, de café sans doute et la déposer sur la table avant de retourner éteindre le gaz. Oh ! Le nul ! Il aurait pu éteindre le gaz lui ! Nul qu’il était, non mais il allait vraiment faire une dépression à force de rester sans rien faire jusqu’à ce que l’ange pose un regard sur lui…et sourit. Bon, en fait, ça on s’en fou, non le plus important c’était la cuillère qu’il lui tendait. Mei attrapa l’ustensile, alors qu’enfin un service lui était demandé ! Tout en hochant la tête, il parti tout content verser les trois grosses cuillères de poudre(Temps qu’elle est pas blanche) dans la tasse. Et, bien c’est fou comme de verser simplement du café dans une tasse surement acheté à la grande surface du coin pouvait vous donner un sentiment d’importance et d’utilité. Oui ! Que serait devenu le monde si vous n’aviez pas été là pour verser le café dans cette stupide tasse ?! L’ange aurait pu se servir ? Ouais non ! Une catastrophe serait surement survenue. Il en aurait foutu à côtés, aurait éternué dessus…aurait fait basculer la boite sur le sol….ou un tas d’autres options. C’était forcement un signe du destin, lui, Mei devait servir lui-même ce café soluble ! Ouais, bon. Et une fois fait, tandis que Dorian versait l’eau par-dessus le café, il alla ranger la boite.

En revenant, il croisa l’être à plumes, qu’il attendit avant de s’installer à table. Bon cette fois, il était assit ! Il prit la viennoiseries qui lui était tendu, et sourit.

_ Merci, vous aussi !

Il bu une gorgé de son verre de lait, et croqua un morceau de son déjeuner.

. . . .

Et Eugène ! C’était absolument…véritablement…abominablement…dégueulasse. Il commençait à se demander ce qu’elle avait fumé la boulangère ce matin pour recommander un truc pareils. Spécial Neko…spécial Neko..encore une qui prenait cette noble espèce pour des bouffeurs de fond de poubelles. Quoiqu’il y en avait, mais là. Il cherchait aussi à deviner ce qui avait pu servir d’ingrédients à la préparation d’une telle chose. Mais il avait beau chercher…il voyait pas. De la poussière en guise de farine ? Et le sucre…non…c’était pas sucré. Du jus de chaussettes pour l’eau et euh…le beurre…hm…il aurait bien opté pour l’huile de vidange durci. Et dans tout ça…il essayait d’avoir l’air d’apprécier…parce que le pauvre Oyada qui avait débourser une fortune(1 Mër pour cette merde est une fortune.)…ça aurait été triste de voir que son soumis…enfin…que le chat qu’il avait nourrit et qui nourrissait l’ambition secrète de rester chez lui…trouvait la viennoiserie spécial Neko…à gerber.

C’est donc, pleins de fausse sincérité…un œil disant merde à l’autre, un sourit crispé et orné de miettes feuilletées…qu’il lâcha…

_ Ma’…ch’est chuper bon, monsieur Oyada !

Quoique…un plan pour qu’il en rachète ça. Bof, tant pis ! En même temps il doutait sur la crédibilité de son mensonge, vu la gueule qu’il tirait. Aussi enchaîna-t-il…

_ Ma’ vous voulez d’un soumis ? Un Neko ?

Le tout dit très vite, avant de se cacher derrière son verre de lait, qu’il vida d’une traite pour chasser le gout de l’autre chose là.

Ca y est...on y était.
Revenir en haut Aller en bas
Dorian Stephan Oyada

avatar

Nombre de messages : 124
Age : 34
Date d'inscription : 16/11/2008

Maîtres/Soumis
Orientation sexuelle: Hétérosexuelle
Maître de: Yajuu & Ayochi
Soumis par: Qui sais ?

MessageSujet: Re: Repas pour chaton [pv Mei] [Clos]   Mer 9 Déc - 18:43

Je me trouve aussi à la table, regardant et surveillant chaque geste que faisait Mei. On peut presque dire qu'il avait un comportement étrange, mais il n'avait pas l'habitude d'avoir quelqu'un à la maison, enfin, plus l'habitude. Vivre dans une grande famille, ça laisse quelques peu des traces même s'il ne participait jamais aux conversations.
Soit, en ce moment même, je trempais mon croissant dans mon café, juste après que Mei m'est souhaité aussi bonne appétit. Mon croissant n'était pas des meilleures excellents, pas comme ceux que je prenais d'habitude mais il fallait faire avec. Si le miens n'était pas si mauvais, je me demandais ce que Mei allait trouver du sien. Hum, on verrait bien cela plus tard.
Enfin quand je dis plus tard, c'est plus maintenant, ben oui, car juste après qu'il boit son verre de lait, le jeune chaton se mit enfin à croquer dans cette chose qui me semblait bien bizarre. Je guettais ses réactions pour voir s'il aimait ou pas, même si j'attendais qu'il le fasse de vive voix.
Bon d'après le temps qu'il mets pour avaler le morceau, je crois que je pouvais me douter que cela n'était pas bon, surtout quand le croissant n'est pas terrible non plus. Je me demandais jusqu'à aujourd'hui pourquoi cette boulangerie était pas si peuplé que ça sauf quand l'autre ferme, je crois avoir ma raison maintenant.
Je savais maintenant que je n'irais plus la bas, si c'est pour manger des choses qui ne sont pas bonne, autant ne pas y allé. C'est ainsi donc, que je pris la décision de ne plus y allé, dans tous les cas, il fallait enlever cette chose qui n'avait pas l'air d'avoir de goût. Je regardais le chaton qui me fixait dans les yeux, essayant de mentir surement pour pas me blesser.

J'allais me mettre à dire quelques choses, mais je fus coupé dans mon élan par une nouvelle parole de celui ci. Je ne me doutais pas qu'il allait en faire lui même la demande pour devenir en quelques sortes son maitre. Du fait, que hier soir, il hésitait à dire qu'il était libre, surement par peur des représailles mais la, il voulait désormais un toit.
Je ne disais rien, je le laissais se cacher derrière son verre de lait qui avait descendu avec une rapidité impressionnante. Je me mis à boire un peu de mon café, gardant toujours le silence et aussi le suspens pour les yeux du chaton. En fait, je me m'étais aussi à chercher les mots adéquates pour ne pas l'offusquer.
Bon je sais c'est stupide, en quoi, j'allais l'offusquer si je répondais positivement à sa réponse mais c'était plus fort que moi. Je finis par reposer mon bol sur la table, le fixant droit dans les yeux. Je me mis à me racler un peu la gorge pour prononcer enfin ses mots.


« En fait, j'allais te faire la même demande, juste que j'attendais le moment propice pour »

Je pense qu'il avait compris que la réponse était positive, du moins, je l'espérais, même si je le disais pas directement. Si seulement je m'exprimais plus clairement, mais cela ne serait pas totalement moi. Enfin, dans les circonstance ou on est maintenant. Je fixais le neko droit dans les yeux à nouveau.

« Sinon, c'est si bon que ça ? Je me permets de gouter alors »

Sans attendre qu'il puisse m'en empêcher, je pris l'autre viennoiseries qui était pour neko pour le mettre en bouche. Je me mis à mâcher cette chose qui semblait vraiment dégueulasse, je n'avais qu'une seule envie, celui de les mettre à la porte et de fermer la boutique ou de changer de boulanger. Mais malheureusement, je n'avais aucun droit sur eux.
Il allait peut être me prendre pour un fou d'avoir oser gouter cela alors qu'il n'avait vraiment pas aimé. Mais je m'en fichais, je voulais lui montrer que j'avais bien compris que ce n'était pas bon, qu'il pouvait être sincère avec moi. Je posais ce qu'il me reste de viennoiseries dégueulasse dans le sachet pour lui tendre l'autre croissant.


« Désolé, ce n'était pas les meilleures mais ça aura toujours meilleure goût que cette chose infecte. Sinon, je vais me sortir des biscottes avec du peur et de la confiture, si tu préfères cela, viens m'aider, je pourrais pas tout porter. »

Je pris le sachet avec cette chose dégueulasse pour le foutre directement dans la poubelle en me dirigeant vers la cuisine. Je me demandais ce qu'allait être la réponse du neko.

(Ps : Merci pour ce poste à mourir de rire. ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Repas pour chaton [pv Mei] [Clos]   Mer 16 Déc - 0:18

(Y'a pas de quoi xD)

Le gout de l’Infâme passé, ou presque, un deuxième verre de lait n’aurait pas été de trop pour chasser à jamais le souvenir de cette mauvaise pâtisserie, l’ange répondit à sa question. Qui sur le coup avait aussi servit de feinte pour masquer l’horrible mensonge quant à la saveur succulente de la viennoiserie pour chat. Et la réponse fut plus que satisfaisante, faut dire qu’il s’était attendu à un refus catégorique vu le temps qu’il avait mit pour répondre. Ou est-ce que les secondes paraissaient soudainement plus longues au Neko ? Ce n’aurait pas été étonnant. Après tout, depuis que l’ange lui avait offert des bonbons pour faire patienter sa faim le temps d’arriver chez lui, il avait espéré pouvoir resté chez cet homme. Il le connaissait qu’à peine, surtout à ce moment là, mais il avait bien aimé l’aura du grand blond(avec une chaussure noire). Et puis après deux hivers à se geler les miches dans les rues de Meridell il commençait sérieusement à en avoir marre. Et il n’aurait même pas pu migrer au sud, la citée étant déjà elle-même au sud. Alors bon, il allait pas faire le difficile, il avait besoin d’un toit et ça urgeait sévère. Bon, aller pas croire, il aurait pas fait ça avec n’importe qui, il l’aimait vraiment bien l’Oyada qui mettait cent cinquante ans(Daaans cent cinquante ans on s’en souviendraaa pas ! ♪) pour répondre. Bon okay, la question demandait réflexion, quoique, mais il était près à parier que ça aurait la même chose si il avait simplement dit « Il pleut dehors ? ». Mais qu’importe, puisque la dite réponse, il l’avait eu, donc. Et tiens tiens tiens, il allait lui faire la même demande ? Que la vie était bien faites tout de même. Du coup, malgré le gout persistant de jus de poubelle qui persistait dans sa bouche les yeux du Neko s’illuminèrent de milles étoiles(Il faudrait que l’ange pense à s’en resservir pour les décorations de Noël) ses mains se joignant instinctivement…

_Maaaaaaaaaaa c’est vrai ? Je peux vraiment rester chez vous ? Ca ne vous dérange pas ? Ni votre frère ? Bien oui, il le pensait juste absent pour une durée limitée lui. Ma ! Merci, vraiment, beaucoup, monsieur Oyada ! *-* . . . Et ? Et mais qu’est-ce qu’il fait ?! Nooon ! Ne touche pas à cette pâtisserie malheureux ! Maaa’ non gou…ma…T_T

Les oreilles du Neko s’affaissèrent à la vue insoutenable de Dorian qui s’emparait du mets le plus délicieux qu’il lui ait été donné de gouté, mais à l’envers. L’horreur vînt élire domicile en son être lorsqu’il traversa la barrière des lèvres du suicidaire. Pourquoi ?! Mais pourquoi ?! Alors que son mensonge aurait pu passer comme une lettre à la poste, croyait-il, avait-il fallu qu’il veuille gouter ?! L’instant lui paru durer une éternité. Bon, il exagérait peut-être un peu, vu la gentillesse de l’ange, mais tout de même quoi. Surtout que de part son statue l’autre n’avait surement jamais du manger un truc aussi infecte, déjà que lui, ça l’avait complément retourné, alors là. Ah bah oui, il avait trouvé ça immonde, ça se voyait d’ici. Et oh, oh ! Il lui tendait l’autre croissant, le siens, le vrai, pour « Anges/Démons ». Il le prit, inclinant un peu la tête tout en remerciant vaguement mais poliment, alors que l’Oyada mentionnait l’existence de biscottes et de confiture dans ses placards. Du coup, il reposa le croissant sur la table, ça lui disait plus rien.

_ Je préfères oui. Vous avez de la confiture à quoi ? Je peux reprendre du lait, s’il vous plait ?

Sur ce, il se leva pour aller aider l’ange à porter tout ça. Tandis que la Chose, pour laquelle les mots manquaient pour décrire l'ampleur de son goût immonde, finissait sa vie au fond de la poubelle, bien fait !
Revenir en haut Aller en bas
Dorian Stephan Oyada

avatar

Nombre de messages : 124
Age : 34
Date d'inscription : 16/11/2008

Maîtres/Soumis
Orientation sexuelle: Hétérosexuelle
Maître de: Yajuu & Ayochi
Soumis par: Qui sais ?

MessageSujet: Re: Repas pour chaton [pv Mei] [Clos]   Lun 21 Déc - 15:35

On ne change pas une manière d'agir si rapidement qu'on pouvait le penser ou le croire. Et oui, la vie est faite ainsi et pas autrement comme la plupart des gens pensent. Je n'étais pas différent de tous ce genre de gens. En gros tous ça pour dire, que je réfléchissais toujours à la réponse que je devais donner. Mais peu importe ce qu'il en pense, cela n'en changerais rien à la situation.
Dans tous les cas, le chat avait l'air d'être assez heureux de recevoir une réponse positive de ma part pour qu'il puisse rester ici, à la maison. Maintenant, il était clair et net qu'il allait devoir apprendre à cohabiter ensemble. L'enthousiasme du chaton se lisait dans ses yeux mais aussi dans ses gestes. Tout montrer sa joie et sa bonne humeur.
Mais dans son excitation, il avait posé une question dont il n'avait pas prévu. Après tout, est ce que cela allait déranger Kido que j'accueille un chat à la maison ? On ne pouvait aussi pas oublier que finalement il était un peu partis sans prévenir et qu'il n'avait jamais donné de dates de retour. Finalement, je ne fais que hausser les épaules, s'il revient, il devra s'habituer avec lui qu'il le veuille ou non.

Une chose réglé dans ma pauvre petite tête. L'autre étant, que je me devais de gouter par moi même et vérifier l'exactitude de cette chose infecte. Bah, il avait vraiment raison, c'était affreux à manger, cela l'attristait un peu d'avoir offert une telle chose à son invité, qui n'est plus son invité a partir d'aujourd'hui.
On va passer un peu les détails, et je partis donc en direction de la cuisine pour manger autre chose que cette chose infecte et en enlever l'odeur aussi par la même occasion. Je partais tout d'abord en direction de la poubelle pour jeter ce qui nous dégoutais tous les deux. C'est à ce moment la, que je l'entendais me dire qu'il préféré ma proposition.
Je me tournais rapidement vers lui, le voyant proche de moi, prêt à m'aider dans mes tâches. J'avais bien compris qu'il voulait toujours se rendre utile dans la maison, sans même à devoir demander. Je me demandais comment était sa vie d'avant après ça. Mais de toute les manières, j'espérais vraiment qu'il soit heureux ici à partir de maintenant.


« Bien sur, tu peux reprendre du lait, autant que tu veux, concernant les confitures, il y en a aux fruits rouges, aux abricots. J'oubliais aussi, il y a du chocolat à tartiner si cela t'en dit, il se trouve dans le placard à droite contre la fenêtre. Je vais préparer le pain griller en attendant. »

Une envie subite comme ça de vouloir faire griller le pain. C'est comme ça, que je sors le grille pain qui se trouve en haut du placard. Je le sors de son carton et le branche à la prise. Maintenant, je n'avais plus qu'a attendre que la machine chauffe.
Mais en attendant que cela se fasse, moi je m'attaquais à une autre tâche. Celle de couper le pain pour qu'il entre dans le grille pain. Cela serait surement bien plus meilleure griller que des biscottes, du moins c'est mon avis. S'il voulait des biscottes, il n'aurait qu'a demander, et je lui sortirais rapidement.
Je me retournais en direction du chaton, pour voir ce qu'il faisait. Tout allait désormais changer dans cette maison, avec l'apparition du chaton. Il faudrait peut être installer des règles pour que tout se passe bien, et apprendre aussi à se connaître. Il faudrait faire tant de chose pour que la vie soit normal. Cela m'épuisait rien que d'y penser.


« Tu t'en sors chaton ou tu veux un petit coup de mains pour porter à la table ? »

La journée promettait d'être remplis, si tout se passait comme cela devait se passait bien entendu. Le grille pain déclare à l'instant même que le pain était griller, il prit les morceaux et les mets sur une assiette, pour en replonger de nouveau et ainsi de suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Repas pour chaton [pv Mei] [Clos]   Mar 29 Déc - 22:08

(Si le fait que Sei arrive à toucher Dorian avec le pot dérange dit le moi et j’essaierais de changer ça ^^’.)

Et ses yeux brillent, brillent ! Il a le droit de reprendre du lait, autant qu’il le veut en plus ! Et sans compter que l’ange avait de bons parfums de confitures. Bon l’abricot c’était pas trop son truc, mais celle aux fruits rouges il adorait ça ! Il ronronnait presque à l’idée du bon gout de fruits légèrement adoucit par le lait dans lequel il tremperait sa tartine, miam ! Et puis, hey ! Il avait du chocolat à tartiner l’autre ! Ca aussi c’était bon ! Délicieux même. Ah ! Ca peut sembler peu mais pour lui qui venait de passer plus de deux ans à fouiller les fonds de poubelles pour espérer trouver quelques chose à manger c’était tout simplement la folie ! On lui expliqua où se trouvait le « Nutella » et il supposa que la confiture devait se trouver pas bien loin. Il avait donc suivit l’ange jusque dans la cuisine sans manquer de le remercier pour le lait et d’acquiescer pour les confitures et le chocolat à tartiner.

Il sautilla jusqu’au dit placard, sa queue se balançant en rythme, bien qu’il faisait attention, c’était le moment d’accrocher un truc et de l’envoyer valser contre un mur. Et puis ! Ooooh ! Il faisait du pain grillé ! C’était encore mieux que les biscottes ! L’odeur du pain tout juste chaud qui vous chatouilles les narines, jusqu’à torturer un estomac vide, remiam ! Mais avant cela, il fallait couper le pain, tâche que l’ange entreprit pendant que le Neko s’attelait à celle de porter les deux pots de confitures sur la table du salon avant de revenir chercher la pate à tartiner au chocolat. Il aurait pu certes se débrouiller pour tout emmener en même temps mais…un mauvais mouvement et patatra, mieux valait-il ne prendre aucun risque. Il revint à la cuisine, alors que l’Oyada lui proposait son aide, trop tard.

_ Ma’ non c’est bon, touts est portés, merci quand même, monsieur Oyada. Mais vous voulez de l’aide vous ?

Dit-il tout en se servant le verre de lait qu’il avait demandé plus tôt. Il en bu quelques gorgé avant de le remplir à nouveau et de ranger le lait dans le frigo. Et tout en attendant la réponse il retourna poser le dit verre au salon pour ne pas être tenter en attendant. Et ça y était ! L’odeur du pain grillé lui chatouillait les narines, faisait hurler son estomac d’envie. Du coup il retourna à la cuisine, comme attiré et puis tant mieux parce qu’il pensa à un truc qu’il avait totalement oublié ! Des cuillères ! Il en faudrait bien pour étaler la confiture ou le « Nutella » (Je vous vois venir les pro-couteau, oust !), trouvant le tiroirs à couverts il en sorti trois, une pour chaque pots. Il alla les poser sur la table du salon.

. . .

Vague absence, quelque chose semble cloché avec la confiture au fruit rouge, il récupère le pot et retourne à la cuisine. Le chat s’approche de l’ange, encore un peu, tout près et il soulève le bocal de verre au dessus de sa tête et lâche ! Ah ! Douce mélodie du verre qui se casse sur la tête d’un sale emplumé, et si il recommençait ? Non, il le laissera pas faire, il a aucune humour.

_ Hahaha ! Le rouge ça te va à merveille !

Et…et même pas le temps de réagir…autre absence…clignement des yeux du chaton…

_ Miii, monsieur Oyada ? Qui c’est qui, qu’est-ce que…j’étais pas dans le salon, ma ?

Mei est complètement perdu…et ne comprend plus rien…

Et oui…il arrivait que Sei se manifeste brièvement, en sommes que la maladie de Mei lui provoque de mini crise très courte…et parfois même il passait d’une crise à l’autre plusieurs fois à la suite…
Revenir en haut Aller en bas
Dorian Stephan Oyada

avatar

Nombre de messages : 124
Age : 34
Date d'inscription : 16/11/2008

Maîtres/Soumis
Orientation sexuelle: Hétérosexuelle
Maître de: Yajuu & Ayochi
Soumis par: Qui sais ?

MessageSujet: Re: Repas pour chaton [pv Mei] [Clos]   Dim 24 Jan - 22:09

Je m'attaquais à ma tâche, dire de manière professionnelle serait bien trop prétentieux mais j'y mettais mon cœur et mon âme. J'étais profondément absorbait à la fois par l'odeur du pain grillé, mais aussi par mon ventre qui réclamait à manger. Le regard perdu voir plutôt absent, mes bras se mettent à bouger que quand je dois enlever le pain pour en remettre. A pars ça, j'avais presque l'impression d'être un fantôme.
La voix du chaton résonne à nouveau dans mes oreilles, j'en aurais presque sursauté tellement que je pensais à autre chose. C'est tout de même stupide surtout quand on sait que j'ai posé une question y'a pas longtemps. En bref, pour résumer tous cela, j'avais un petit peu sursauter à sa voix.
Pour en revenir à ce qu'il disait, il ne faisait que proposer son aide en retour du mien. J'étais assez content que celui ci ai réussis à tous transporter. D'ailleurs, en me rendant compte, j'aurais peut être du regarder ce qu'il faisait avant de lui proposer mon aide. Parce que finalement, il avait tout fais quand il m'avait répondu. Crétin comme je suis, je ne remarque rien, et en plus, j'oublie de répondre à mon tour.


« Non, merci ça va aller, j'arrive dans une minute ou deux »

Les mêmes gestes répétitifs s'étaient un peu ennuyant. Surtout qu'il ne faisais pas trop attention au chaton qui se trouvait à ses cotés, qui allait garder un moment d'ailleurs. Savoir qui ne serait plus seul dans la maison le perturbait un peu. Devoir s'occuper d'une nouvelle personne, devoir lui offrir une vie agréable. Sans oublier de devoir surveiller cet esprit qui veut ma mort.
Je suis cinglé pour avoir accepté qu'il vive ici mais je pouvais pas refuser, il était gentil sauf dans certaines circonstance. Mei n'en avait même pas conscience, c'était le plus dur dans tous ça. Il fallait que je trouve des raisons pour certaines choses qu'il se passerait avec son autre esprit. Mais tous se passeras bien, du moins, je l'espère vraiment.
Un bruit de fracas, puis je sens quelques choses me couler dans le cou, sur les cheveux. Je sentais très bien qu'il se passait quelques choses, qu'une chose est tombé sur moi. Je n'aimais vraiment pas cette situation, cette chose désagréable sur moi. Si je contrôlais pas ma colère, je l'aurais envoyer dans les airs, contre un mur mais je ne bougeais pas d'un poil.

Si je contrôlais ma colère, c'est seulement parce que je savais que c'était pas Mei qui avait fais ça. La seule personne qui en était vraiment capable, c'était bien Sei, le chaton diabolique qui en voulait à ma peau sans avoir de véritablement de raisons. En parlant de lui, voilà qu'il se vantait de ce qu'il venait de faire, m'annonçant que le rouge m'aller bien.
Un gros soupire sortit de ma bouche, de mes lèvres montrant ma colère que j'essayais de dissiper dans ce soupir. Je me mis à me retourner pour lui faire face mais voilà qu'il avait déjà disparut, laissant à nouveau la place à Mei. Il allait falloir que je trouve quelques choses à dire s'il me pose des questions sur ce qu'il se passe sur moi. Mais je n'avais aucune idée de ce que j'allais dire.
La voix de Mei, qui était vraiment plus douce et agréable que celle de Sei titillait mon oreille. Il ne comprenait pas ce qu'il faisait dans la cuisine alors que la dernière fois qu'il était présent, il se trouvait dans le salon. Il n'avait pas l'air de remarquer ce qui dégoulinait sur moi, une bonne chose mais cela n'allait peut être pas durer.


« Je ne sais pas si tu étais dans le salon, je surveillais la grillade des pains. Excuse moi, mais peux tu prendre la relève, j'ai un besoin urgent de faire une chose... »

Sans vraiment attendre une réponse de sa part, je me dirige rapidement vers la salle de bain. Je me défais des habits actuellement pour me mettre sous l'eau de la douche très rapidement. Il fallait bien que je me nettoie après ça, sinon j'allais être tout collant. Je n'avais même pas vérifié s'il y en avais parterre ou pas. C'était bien trop urgent de prendre une douche, c'était une priorité absolue.
Je profitais au maximum de la douche, oubliant ce qu'il s'était passé, il y à peine quelques minutes. Je ne voulais pas en parler, ni même y penser pour apaiser au plus vite ma colère. Ce n'est pas Mei qui devait être puni, mais bien Sei. J'essayais aussi de ne pas penser à ce que Mei pourrait penser, à ce qu'il allait se passer par la suite.


(Excuse moi vraiment pour ce poste pourris et la lenteur, mais en ce moment, j'ai un moment de vide mais vraiment vide. Y'a peut être un risque que je change un rien le perso légèrement. Dis moi si je n'ai pas donné assez d'indice pour toi, je ferais plus long, enfin, je le ferais surtout sortir de la douche si cela peut t'aider.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Repas pour chaton [pv Mei] [Clos]   Sam 30 Jan - 2:01

Tant de questions se bousculaient dans la tête du chaton. Pourquoi il était ici et pas au salon ? Comment était-il arrivé ici ? Pourquoi il se souvenait pas d’être venu ? Pourquoi l’ange il était tout recouvert de confiture aux fruits…snif snif…rouges ? Comment il s’était fait ça ? Pourquoi ? Dans quel but ? Pourquoi la terre elle tourne et…et….BANANAS ARE GOOD ! Pardon, j’ai grillé. Et en parlant de grillé, ça sentait, deux morceaux de pains étaient restés coincé dans le grille-pain sans que personne ne s’en soucie vraiment. Et puis en plus, les yeux clignant à plusieurs reprises, perdu, Mei n’eut même pas le temps de poser toutes ses questions. Parce que l’ange lui avait répondu, mais était parti aussitôt sans vraiment attendre que le Neko ne lui réponde. Rapide, le Lucky Luke du « Je réponds et je décolle aussitôt ». Il, le Neko pas le truc à plume, resta planté là quelques instants donc, le temps de se remettre….parce que bon quand même.

Et puis il se décida à sortir le pain qui allait finir par prendre feu si il restait coincé plus longtemps dans la machine. Se brula les doigts en passant, échappa le pain par terre, souffla sur ses mimines, ramassa les deux bouts de pains, se brûla à nouveau et les balança à la poubelle qui était fort heureusement en vu et assez près et se passa les mains sous l’eau parce que fallait pas pousser non plus ! Après quoi il entreprit de nettoyer le sol et tout autres choses où la confiture s’était déversé…comment elle était arrivé là, hein ?! Tant de mystère dans sa petite vie ! Bon, une fois qu’il eu fini tout ça, il s’occupa de finir de faire griller le pain, il restait pas grand-chose en fait. Il aurait presque ronronné tellement il était content de rendre service. Ah ah ! Si il avait su qu’il était mentalement atteint et que la deuxième personnalité qu’il c’était inconsciemment créé était responsable de tout ça…mais bon il savait pas alors hein voila quoi. Il apporta le pain grillé sur la table du salon.

Et ? Et puis fallait faire quoi là en fait ? Dorian n’était toujours pas revenu et…et puis il était pas encore trop à l’aise ici tout seul. Fallait peut-être faire réchauffer l’eau pour le café, non ? Mei se dirigea vers la salle de bain, toqua un coup et parla à travers la porte et ce assez fort pour qu’on l’entende…

_ Ma ?! Monsieur Oyada , Vous avez fini ? Je fais réchauffer votre eau pour le café ?

Il tendit l’oreille en attente d’une réponse.

[Pas super...m'enfin...]
Revenir en haut Aller en bas
Dorian Stephan Oyada

avatar

Nombre de messages : 124
Age : 34
Date d'inscription : 16/11/2008

Maîtres/Soumis
Orientation sexuelle: Hétérosexuelle
Maître de: Yajuu & Ayochi
Soumis par: Qui sais ?

MessageSujet: Re: Repas pour chaton [pv Mei] [Clos]   Lun 1 Mar - 18:28

Sous la douche, savourant les moindres gouttes d'eau qui tombait sur mon corps. Je me devais bien de savourer une telle chose après la torture que je venais d'endurer à l'instant. Il fallait que je me débarrasse de toute cette confiture sur mes cheveux. Arg, mes cheveux collaient, c'était dégoutant de toucher tous cela mais je n'avais pas vraiment le choix. Il fallait bien que je me trouve un peu plus propre que ce que j'étais maintenant.
Frotter, mouiller, c'est les gestes que je répétais sans cesse pour le moment, avec que ça comme préoccupation. Tout en faisant ce genre de geste, j'essayais de calmer ma colère, je n'avais pas apprécié qu'on me prenne comme une sorte de poubelle ou de tartine. Je n'avais pas aussi aimé cet acte de rebellions de la part de Sei. Qu'il se montre ainsi pour repartir aussitôt, sans que je puisse le gronder. Il fuyait comme un lâche, et je n'aimais vraiment pas ça.

Je soupirais doucement ayant finit cette tâche ingrate, cela avait durait un bon bout de temps. Ce n'était pas facile à s'en débarrasser mais j'avais finis par y arriver quand même. Durant ce moment, j'avais oublié que j'avais laissé Mei tout seul dans la cuisine sans lui donné réellement d'explication. Pourvu qu'il ne se pose pas trop de question à cause de tous cela. Je ne savais toujours pas quoi lui dire, ce qui était frustrant.
Soudain, la voix du neko le fait quittait ses pensées, ses questions du moment. Bien sur, avant qu'il ne parle, il avait pris la peine de montrer sa présence avec un petit coup sur la porte. Il posait deux questions, dont une que je m'attendais vraiment pas à devoir répondre. J'en avais même ris un peu intérieurement, parce qu'il me faisait vraiment rire. Il voulait toujours donner un coup de main, il était si gentil, je n'arrivais pas à croire qu'il était sans maitre avant ma rencontre.


« J'arrive dans cinq minutes voir peut être même dix. Je veux bien que tu réchauffe mon eau, Mei, ça serait gentil de ta part. »

Chose faite, je me doutais bien qu'il allait se mettre rapidement au travail, pendant ce temps, et bien, j'en profitais pour laver mon corps encore une fois en quelques sortes. Je me mets à me savonner le plus rapidement possible pour vite en finir et pouvoir le rejoindre. C'est donc après environ cinq bonnes minutes de frottages et de rinçage que je sors de la douche tout propre. Seulement, il y avait un problème qui se posait devant moi....
Quoi, vous avez pas compris ? Et bien le problème est que je n'ai rien à me mettre pour me changer. Et oui, je suis partis directement en direction de la douche sans prendre la peine de me chercher des habits et tenues de rechange. Bon ben pas le choix, je devais d'abord me sécher avec la serviette rapidement, pour pas que l'eau dégouline partout dans la salle, le couloir et le reste.
Après que les cheveux et le corps soit sec, je m'enroule la serviette autour de la taille pour cacher ce que je dois cacher. Quand le tout fut fait, je sors de la salle de bain en ouvrant la porte pour me diriger vers la cuisine tout d'abord. Je voulais voir si Mei s'en était sortie, je ne voulait pas qu'il se sente un peu trop seul. Arrivé juste à la porte du couloir, je pouvais voir qu'il avait tout fait grillé, et en plus, il avait nettoyer le sol et tout ce qui avait à nettoyer. Au final, sans vraiment le vouloir, il avait nettoyer ce qu'il avait fait, même si ce n'était pas totalement lui qui l'avait fait.


« Merci Mei d'avoir nettoyer, je vais allez me changer. Oh et si tu n'as rien à faire, je serais pas contre que tu ramasses mes habits sales dans la salle de bain pour les mettre à laver. A toute de suite. »

Je me dirige simplement en direction de la chambre, ouvrant la porte et la refermant derrière moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Repas pour chaton [pv Mei] [Clos]   Lun 26 Avr - 1:18

L’oreille tendu ne tarda pas à tiquer à l’entente des réponses à ses questions. L’ange ne tarderait pas à sortir, cinq minutes, il voulait bien qu’il réchauffe l’eau pour le café…ça lui laissait juste le temps de faire réchauffer l’eau, bien qu’il faudrait peut-être la laisser un peu plus longtemps que ce lapse de temps pour que ce soit bien chaud, bref. Le Neko file à la cuisine, attrape la casserole et met le feu en route et VROUM l’eau qui boue ! Hem, enfin voila quoi. Cela dit, rester à côté de l’eau qui chauffe, c’est pas super amusant c’est même voir ennuyant. Bon, en attendant il prit le plat de pains grillés et le porta sur la table dans la pièce à côté. Ouais, c’est pas ce qui prenait le plus de temps à faire non plus. Que faire ? C’est fou comme cinq minutes pouvaient paraître une éternité lorsqu’on était pas chez soi et qu’on n’osait rien faire, ou presque. Enfin, non à présent c’était chez lui ici, enfin chez son maître mais il avait encore du mal, ce qui était normal au final, il était arrivé que la veille ici.

Du coup, il tourna en rond dans l’appartement, enfin dans le salon, passant par moment par la cuisine pour surveiller l’eau, ç’aurait été bête qu’elle se mette à bouillir et déborde de partout. Encore, c’était pas du lait, n’empêche que ça arrivait qu’avec les bulles ça gicle. Finalement il s’arrête devant la fenêtre et fixe la rue dehors, peu animées, comme un fait exprès. Mais à force de s’ennuyer, le temps passe et la voix de l’ange le fit légèrement sursauter. Et oh ! Une occupation, qui serait vite régler certes, mais après de toute façon, ils déjeuneraient alors.

_ Ma’ oui, bien sur, Monsieur Oyada, je vais faire ça tout de suite.

Sur ce, il fila à la salle de bain, faisant un détour par la cuisine, pour mettre le feu au plus bas de sorte que l’eau ne refroidisse à nouveau pas le temps que l’Oyada s’habillait. Arrivé, il ramassa les vêtements couvert de confiture. Il se demanda à nouveau comment c’était arrivé là, comment il était arrivé à la cuisine alors qu’il était au salon…il faudrait qu’il demande. Bon, il lança le cycle de la machine à lavé et retourna au salon. Oh ! Non avant, il parti chercher l’eau et l’emmena sur la table, sur un dessous de plat et il attendit l’ange. Et ce n’est qu’une fois celui-ci dans la pièce que le Neko s’installa sur la chaise qu’il occupait quelques temps auparavant.

Les oreilles et la queue remuantes, ayant hâte de commencer le repas, notons qu’il était retourner se servir un verre de lait en même temps qu’il avait ramené la casserole. Bon, maintenant, attendons que le monsieur se soit installer pour lui poser les questions. Ou la question, parce que encore, du salon à la cuisine, ça pouvait être l’une de ses pertes de mémoires, mais la confiture…bah il verrait bien.
Revenir en haut Aller en bas
Dorian Stephan Oyada

avatar

Nombre de messages : 124
Age : 34
Date d'inscription : 16/11/2008

Maîtres/Soumis
Orientation sexuelle: Hétérosexuelle
Maître de: Yajuu & Ayochi
Soumis par: Qui sais ?

MessageSujet: Re: Repas pour chaton [pv Mei] [Clos]   Lun 17 Mai - 17:06

Me voilà donc dans ma chambre, il fallait que je me trouve des habits. Pendant ce temps, Mei devait surement ramasser les affaires car je venais justement de lui demander de le faire. Il devait s'ennuyer à m'attendre pendant la douche, cela avait du être assez long pour lui. Je voulais l'occuper le temps que je finisse de me changer avant de pouvoir déjeuner à nouveau tranquillement.
Du moins, je l'espérais, mais je ne pouvais pas savoir si Sei allait encore faire des siennes ou pas. Il était si imprévisible quand il faisait son apparition, mais prévisible pour ce qu'il voulait faire. Son but était de m'anéantir alors que je lui avais rien fait. J'avais même proposé l'hospitalité au chaton qui venait tout juste d'accepter de vivre ici. J'espérais que l'avenir serait plus calme par la suite, même si je savais qu'avec Sei, ça serait pas gagné.
Bref, en pensant à tous ça, j'avais mis une chemise noir où j'avais boutonné quelques boutons avec un pantalon de la même couleur. Pour le reste, cela est assez intime, vous n'avez pas besoin de savoir. Je me regarde un moment dans la glace, pour me recoiffer légèrement. Tout semblait parfait, je pouvais donc rejoindre le chaton à nouveau dans le salon. Je ferme bien sur la porte juste derrière moi.

A peine arrivé dans le salon, que je voyais le chaton qui s'assit sur sa chaise. Je finis par le rejoindre, m'asseyant donc à ma place. J'observais la table, remarquant alors qu'il s'était pris un nouveau verre de lait, qu'il avait amené l'eau chaud à la table. Tien, il y avait même l'assiette avec le pain grillé. Tout semblait parfait, le déjeuner pourrait enfin se faire calmement.
Je lance un petit sourire en direction du chaton, l'invitant donc à prendre ce qu'il lui plaisait. Quand à moi, je me sers une tranche de pain suivit d'un couteau. Je dépose du beurre sur ma tartine pour ensuite choisir une confiture pour l'accompagné. Notait bien que je prends une qu'il reste, vu qu'un pot à été gâché pour le plaisir de Sei. Il allait falloir que je lui cause à ce propos, qu'il s'excuse (ce qui n'était vraiment pas gagné).
Une question me trottait sans cesse dans mon esprit. Si Mei ne se rends pas compte de cette personne, que vais-je bien pouvoir lui dire s'il me pose la question pour la confiture ? Hier, c'était facile de lui trouver une excuse mais la, cela semblait bien difficile. L'excuse d'un coup de vent ne marcherais pas, et pis, il était dans le salon, et quand il se réveille, il se retrouve dans la cuisine....

Rahhhhhhh, c'est une torture de trouver un mensonge pour ne pas faire peur à Mei, pour ne pas qu'il sache pour Sei. Et pourtant, l'art du mensonge n'était pas si difficile normalement même si la, il semblait vraiment à court d'idée. Le seul moyen d'éviter cela, était de le faire changé d'avis, qu'il oublie ce qu'il s'était passé. Il fallait juste lui faire penser à autre chose. Cela semblait si simple.


« J'espère que ce repas est meilleure que ses croissants du matin, dis moi, que voudrais-tu faire aujourd'hui ? Ou les autres jours ? »

Ainsi, le chaton devra trouver des idées, on ferait autre chose, et on ne penserais plus à ce pot de confiture. J'espérais vraiment que cela allait marcher même si je n'y croyais pas trop. Je trouverais peut-être une idée entre temps, oui je finirais bien par trouver un jour ou l'autre....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Repas pour chaton [pv Mei] [Clos]   Mar 18 Mai - 18:28

L’Oyada était là, « enfin » avait-il envie de penser. Les oreilles battant à un rythme effréné le Neko avait hâte de commencer le repas histoire d’oublier définitivement l’horrible goût des croissants pour son espèce de ce matin. Les deux ou trois, il ne savait plus, verre de lait qu’il avait prit l’y avait plus ou moins aider, mais ce n’était pas encore tout à fait ça et puis de toute façon même il avait faim. Quand l’ange se fut servit il se décida enfin à prendre un morceau de pain grillé et l’autre confiture qui restait. Il avait adressé un sourire au monsieur après qu’il l’est invité à se servir. Et on est Neko ou on le l’est pas, Mei ne pu s’empêcher de ronronner, il avait vraiment perdu l’habitude des bons repas même aussi simple que celui-ci malgré celui que lui avait gentiment offert son nouveau maitre hier. Deux ans de poubelles ça ne s’oublie pas du jour au lendemain. Et puis en parlant de ses années dans la rues, il se souvînt qu’il devait demander pour l’incident en cuisine. On l’avait accusé de plusieurs chose dans son ancienne demeure et là, il avait un peu peur. Oh bien sur il ne pensait pas que c’était lui, il n’aurait jamais pu faire cela, mais…il craignait tout de même que le schéma de l’accuser à tort recommence, même si pour le moment l’Oyada ne lui avait rien reproché. Pauvre chaton, il devrait voir un psy, probablement, ça l’aiderait peut-être avec son histoire de double personnalité. Parce que rappelons le, Sei n’existait pas, ce n’était que Mei qui avait passablement une crise. L’esprit, la pensée était tout de même une chose étrange. Cependant il n’eut pas le temps de poser sa question, l’ange le devança.

Il lui demandait ce qu’il voudrait faire. Le chat cligna des yeux, une oreille arrêtant de remuer alors que l’autre au contraire accélérait la cadence. La queue quand à elle se mit à onduler. Il réfléchissait parce que très sincèrement il n’en avait aucune idée. Il avait passé deux ans sans maitre, on faisait quoi quand on avait un ? Et puis, l’Oyada lui semblait plus proche de Liâd que de Yen ou Arza Elrez. Seulement sa vie chez le premier c’était résumé à s’amuser, il était jeune à l’époque…mais à présent ?

Il décida de répondre d’abord à la première question.

_ Ma’ oui, c’est très bon, rien à voir avec les croissants.

Il ne pu s’empêcher de faire une demi grimace à l’évocation de ses horreurs. Il songea encore à la question, un instant, mais finalement, il ne savait pas trop.

_ Je ne sais pas, Monsieur Oyada, Maaaa’. Les derniers maitres que j’ai eu ne me laissaient pas choisir, et celui-ci d’avant j’étais plus jeune, je m’amusais ma’ avec mes parents et…et Une petite lueur de peine traversa le regard du Neko. Ma’ alors je sais pas. Je pourrais tenir la maison, ma’ ? Ou vous aidez avec votre magasin ? Aujourd’hui je sais pas…Maaaa’

Il afficha une petite mine dépité. Il se sentait un peu idiot de ne pas être capable de répondre à une question aussi simple. Mais il n’avait plus l’habitude de décider. Pour aujourd’hui, il ne voyait rien à faire d’utile ici, tout était propre, ranger bien. Il aurait bien aimer une chose, en fait. De nouveau vêtement ! Les siens étaient assez usé, même si ils avaient été lavé, il se les trainait tout de même depuis deux ans, il y avait fait assez attention mais tout de même, on y trouvait quelques trous. Bon actuellement il portait encore ce qu’il avait porté pour la nuit, il faudrait qu’il s’habille, avec tout cela il n’avait pas eu le temps, ses vêtements devaient être sèche. L’Ange avait-il un sèche linge électrique. ? Il n’avait pas fait attention. Et il se voyait mal mettre tout le temps les vêtements du frère de l’ange, surtout qu’ils étaient beaucoup trop grand seulement il n’osait pas demander au monsieur de lui acheter de nouveaux habits, comme-ça d’entrer, est-ce ça se faisait ? Et puis, il avait proposé d'aider au magasin, croyant celui-ci encore en activité, pauvre chat.

Raaah ! Il baissa la tête pour fixer le morceau de pain qu’il noyait maintenant depuis cinq bonnes minutes. Il avait même arrêter de ronronner, était-ce grave si il était aussi hésitant à savoir ce qu’il voulait faire ? Il espérait que non, mais c’était dans sa nature de s’inquiéter pour rien. Après tout il s’était fait abandonné deux fois sans qu’il sache pourquoi, même par Liâd, l’ange qu’il considérait comme un oncle plutôt que comme un maître depuis sa naissance, alors il devait vraiment y avoir quelque chose qui allait pas chez lui, mais quoi ? Il savait pas et ça, ça l’inquiétait énormément.
Revenir en haut Aller en bas
Dorian Stephan Oyada

avatar

Nombre de messages : 124
Age : 34
Date d'inscription : 16/11/2008

Maîtres/Soumis
Orientation sexuelle: Hétérosexuelle
Maître de: Yajuu & Ayochi
Soumis par: Qui sais ?

MessageSujet: Re: Repas pour chaton [pv Mei] [Clos]   Jeu 20 Mai - 16:03

La question pour embrouillé l'esprit de Mei, je pense que l'on peut dire ça, avait l'air de fonctionner à merveille. Il n'avait plus l'air de penser à l'incident de ce matin, ce qui me soulage d'un sacré poids. Mais je savais très bien que je ne devais pas m'endormir sur cette victoire. Un jour ou l'autre, il me poserait cette fatidique question, il fallait que je m'y prépare moralement. Je ne dois donc pas me reposer sur mes lauriers pour le moment. La bataille n'est pas terminée.
Juste avant de devoir réfléchir à ma question, je l'avais vu faire un peu comme moi. Cela faisait bizarre de savoir qu'au final, on mangeait la même chose. Le voir se servir du pot de confiture m'avait un peu inquiété, j'avais peur qu'il se souvienne et me pose la question directement, si rapidement que je n'aurais pas pu l'éviter. Mais heureusement, cela n'arrive pas, espérons que la chance dure encore.
Ceci dit, on pouvait voir que le chaton réfléchissait longuement pour savoir répondre à ma question. A vrai dire, il n'était pas le seul à ne pas savoir quoi faire. La maison semblait propre, le repas venait de se faire. Il est vrai qu'il faudrait surement faire des courses pour la nourriture. Parce que bon, la on n'était qu'au déjeuner, mais à midi, qu'est ce que je pourrais bien lui faire ? S'il ne trouvait pas d'idée, je crois que ça sera journée course à faire. Nous n'aurons pas trop le choix.

Je l'entends me répondre me dire que c'était bien meilleur que les croissants. Cela était une bonne chose, d'ailleurs, je pense que j'irais lui dire mes quatre vérités à cette boulangère. A vrai dire, elle ne méritait même pas de faire ce métier mais bon, je ne sais pas si je prendrais la peine d'aller jusque la bas pour dire cela. Je lui dirais si je devrais y retourner pour chercher du pain, et pas autrement.
Bref, au final, le chaton ne savait pas non plus quoi faire. Il m'expliquer que ses derniers maîtres ne lui donnait pas le choix, et puis avant, il était trop jeune. Il avait l'air d'être tombé chez des maîtres pas net, des cent pour cent maître en fait. Je ne pouvais pas dire que je ressemblais à un maître, je le savais parfaitement, j'étais surement trop gentil. Mais au fond, Mei n'avait pas l'air méchant, alors pourquoi devrais-je l'être ?
Offrir de la souffrance gratuite, non, ce n'était vraiment pas mon style, du moins, cela ne l'ai plus. Je sais que avant, je n'étais pas très agréable à vivre, j'étais très froid avec ma famille. Je ne l'aimait pas, je leur en voulait de me mettre à l'écart. J'étais bien heureux de les savoir mort, du moins mes parents déjà, le reste étant encore vivant. Son comportement avait changé le jour où il avait fait une rencontre extraordinaire. Il voulait la revoir et la serrait à nouveau dans ses bras mais il ne le pouvait plus.

Pensif, beaucoup trop pensif. A cause de ça, j'avais été surpris de voir une mine si dépité chez le jeune chaton. Je me demandais si je lui avais dis ou fait quelques choses de mal sans m'en rendre compte. Serais-je devenu un petit peu comme lui ? Devenir fou, franchement, comme si j'étais déjà bien dans ma tête. Je n'étais déjà pas quelqu'un de bien à la base mais si je ne sais même plus ce que je fais réellement, cela va devenir bien trop dangereux.


« Pourquoi as-tu un air si décapité, Mei ? »

C'est une question discrète pour savoir si je devenais fou ou pas. Bon ben, j'espérais bien sur qu'il ne comprenne pas ce que je ressentais, je ne pensais pas vu que généralement, je le cache bien. Trève de bavardage, il fallait qu'on continue de manger sinon on allez rester là encore longtemps. Et pis, surtout, mon café allait se refroidir, déjà qu'on à mis du temps avant de pouvoir déjeuner tranquillement.
Je ramène donc la tasse de café bien chaude à mes lèvres, humant l'odeur et la fumée qui s'en dégageait. Celui-ci m'attirait vraiment, que j'en bus enfin mes premières gorgées juste après avoir avalé ma première tartine. Juste après avoir reposé ma tasse, je reprends une tartine mais simplement au beurre cette fois-ci. Je restais silencieux un long moment, d'un coté car j'attendais une réponse de sa part. Je pense que je lui proposerais notre sortie juste après. Je voulais en être sur avant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Repas pour chaton [pv Mei] [Clos]   Ven 21 Mai - 17:26

Le Neko continuait de regarder sa tartine se noyer dans son verre de lait. Dans peu de temps ce ne serait plus qu’un bout de pain détrempé qui tomberait sans doute au fond. Bah tant pis, il le boirait quand même une fois qu’il se serait remit d’être aussi lamentable. Les oreilles couchées sur sa tête pour rajouter à son air dépité, il laissa échapper un soupire. Et cela ne manqua pas, le morceau qui était baigner se détacha et coula, Mei reposa le morceau intact à côté de lui et tenta de rattraper le tout avec une cuillère, tant bien que mal il fini tout de même par y arriver. Une fois le morceau de pain sur-noyé avalé, non sans mal, ce n’était pas vraiment bon quand le pain trempait trop longtemps il recommença avec l’autre bout mais cette fois-ci il le mangea bien avant, mâchant doucement. Cela pouvait paraitre un peu exagérer comme réaction mais Mei était un chat très sensible qui avait tout le temps peur de mal faire. Ce que l’on pouvait comprendre après s’être fait abandonné deux fois. Bien que finalement, malgré l’errance dans la rue que ça avait suscité, pour les deuxième c’était beaucoup mieux ainsi ils étaient loin d’être des enfants de cœur ces démons. Mais le premier ? Hm ? Même ses parents n’avaient pas eu l’air de vouloir le retenir, pfff. Il bu une gorgé de son verre alors que l’ange lui demandait pourquoi il avait l’air si dépité. A la question le Neko affaissa un peu plus ses oreilles, pourquoi cette question ? Que pouvait-il répondre ? La vérité ? Pour paraitre plus idiot encore ? Ah ça non !

_ Ma’ pour rien Monsieur Oyada.

Finalement il avait opté pour la technique dites de « la fuite ». Puis il décida de préparer une nouvelle tartine histoire d’avoir l’air occupé. D’ailleurs, il y pensait plus tôt, il faudrait qu’il pense à se préparer, comme dit ses vêtements devaient être secs à présent. Parce que malgré leurs allure peu reluisante, il ne pouvait se permettre d’emprunter encore d’autres vêtements surtout à cause du faites qu’elle ne lui allait pas du tout. Et puis, il avait l’habitude de porter ses vieilles guenilles, tout au plus peut-être que cela déciderait l’Oyada à lui en acheter des nouveaux. Une fois la tartine prête, il répéta la même opération, sans l’option « Noyage » puis il termina son verre de lait plus ou moins rapidement. Le Chat n’avait mangé que deux tartines, mais ça lui suffisait, ou pas. Et puis surtout avec tout ce remue ménage, le déjeuner de midi ne tarderait pas à arriver, il ignorait si l’ange comptait manger à midi aussi vu l’heure à laquelle il petit déjeunait mais dans le doute il voulait être sur d’avoir faim pour ne rien gâcher. Tout au pire, vu la quantité de pain grillé, il pourrait sans doute en reprendre un morceau si le déjeuner du midi était oublié. Et puis même en fait même là il n’avait plus faim à bien y réfléchir, si il en reprenait, il s’en rendait compte, ce serait de la gourmandise.

Il reposa son verre sur la table, puis cherchant plus ou moins à fuir au cas ou le monsieur lui redemanderait pour sa mine dépité il demanda rapidement.

_ Je n’ai plus faim, ma’. Je peux aller me préparer Monsieur Oyada ?

Il tenait toujours son verre qu’il comptait laver au passage, ainsi que la cuillère, si l’ange décidait encore de faire la vaisselle il aurait fait au moins ça. Parce que bon le Neko avait besoin de se sentir utile, sinon il ne se sentait absolument pas à l’aise.
Revenir en haut Aller en bas
Dorian Stephan Oyada

avatar

Nombre de messages : 124
Age : 34
Date d'inscription : 16/11/2008

Maîtres/Soumis
Orientation sexuelle: Hétérosexuelle
Maître de: Yajuu & Ayochi
Soumis par: Qui sais ?

MessageSujet: Re: Repas pour chaton [pv Mei] [Clos]   Jeu 27 Mai - 10:37

Cela m'intriguait vraiment de savoir la raison d'une telle tête de déprimé. J'espérais qu'avec le temps, il en aurait plus, parce que bon, j'espérais quand même qu'il se plaise ici. Après tout, on pouvait maintenant presque dire qu'il faisait partit de la famille, du moins, de ma nouvelle famille. Je pensais me refaire une famille avec mes soumis, ça serait mes frères et sœurs, sans parents et sans enfants, du moins pour l'instant. Qu'elle vie de rêve, de pouvoir se créer une famille rien qu'avec les personnes qu'on aime beaucoup.
Un rêve qui n'est pas toujours possible de créer, et ça, je le savait parfaitement. Mon rêve avait été anéanti une fois, et cela pourrait certainement recommencer une nouvelle fois. Je ne voulait pas vraiment d'une vie de famille, mais simplement créer un lien avec ceux que j'achète. Bref, seul l'avenir nous dirait ce qu'il adviendra de ma vie. Je ne voulais pas penser à l'avenir, je vivais le présent comme il se doit.
Mei avait préféré dire que ce n'était rien, mais pourtant, il avait tout de même une mine décapité. Cela voulait dire qu'il y avait quelques choses, se pourrait-il que ce soit si gênant pour lui pour ne pas vouloir en parler ? J'espérais que je lui faisais pas peur, parce que bon, je ne voulais pas qu'il se sente mal ici, après tout, c'était désormais sa nouvelle maison. Je ne voulais pas qu'il y ait de tensions entre nous, cela était hors de questions.

Bref, dans tous les cas, j'étais bien content et rassuré de le voir manger une nouvelle tartine, cela voulait dire qu'il aimait le repas et qu'il avait tout de même un peu faim. Espérons pour la tartine qu'elle ne subit pas le même sort que la première. (quel réflexion super intéressante) La tartine avalé, son lait finit aussi, le jeune chaton n'avait pas l'air de vouloir manger une autre tartine. J'en fais d'ailleurs de même, sommes-nous en synchro?
Le chaton Mei repose son verre sur la table, il avait l'air un peu pressé par le temps. Je me demandais bien pourquoi, vu qu'au final, on avait rien à faire pour le moment. Il pensait qu'on ne ferrait rien, je n'avais rien dit sur mon intention d'aller se balader pour faire quelques courses. En avait-il déjà marre de me voir et de me supporter ? C'est triste comme pensée, en plus de prendre rapidement une décision comme telle alors que je le connaissais pas.
Bah, je coupe mes pensées et mes idées noires un moment, le temps d'entendre et de comprendre la question de Mei. Il désirait se préparer, je me doutais bien que ses habits qu'il portait ne devait pas être trop agréable. Cela n'était pas du tout à sa taille, un peu pénible mais c'est tout ce que j'avais à lui offrir en attendant que ses habits soient propres. Chose qui devait l'être maintenant. Bien entendu que j'allais accepter sa demande de suite.


« Bien sur, prends ton temps pour te préparer.. »

En même temps que de lui répondre, je pris ma tasse et mes couverts dans les mains pour les emmener et les poser dans l'évier. La flemme venait de m'habiter, je n'avais aucune envie de faire la vaisselle à nouveau. Et donc, je ne la ferais pas pour l'instant, je n'allais pas me forcer, c'était pas dans mon intention. Bon, après, je reviens à la table pour commencer à ranger le reste pendant que le chaton se dirige vers la salle de bain ou la chambre, je n'en avais aucune idée, je ne le surveillais pas.
Après que le beurre, la confiture, et que le pain grillé soit rangé à leur place, je prends la peine de nettoyer rapidement la table. Il fallait bien que cette table soit propre pour leur prochain diner. Et pis, je ne supportais pas trop de voir une tâche quelques parts. Bon et pis, après tout que tout soit propre, je me dirige dans le couloir, je prends un petit trousseau de clé, me dirigeant vers la porte, l'ouvrant doucement.


« Mei, je reviens dans quelques minutes, ne prends pas peur de ne pas me voir à l'appartement. »

Et hop, il n'était plus dans l'appartement, il se trouvait dans le hall de l'immeuble après avoir fermer la porte.

(Poste minable à mes yeux, j'espère me rattrapé au prochain. )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Repas pour chaton [pv Mei] [Clos]   Mar 1 Juin - 13:19

L’ange venait de répondre par l’affirmatif concernant sa demande d’aller se préparer. Mei couina un merci, inclinant un peu la tête principalement par réflexe et fila à la cuisine pour y laver son verre et sa cuillère qu’il déposa sur l’égouttoir; il se chargerait de les ranger une fois qu’il serait propre et habillé. Il croisa l’Oyada lorsqu’il se retourna pour se diriger vers la salle de bain, il n’avait rien à prendre dans la chambre où il avait dormi. Sur le coup il ne ferma pas la porte, bien qu’il ne la laissa pas complètement ouverte il se contenta de rabattre un peu cette dernière. Il se dirigea tout droit vers le sèche-linge, toucha ses vêtements et constata qu’en effet ils étaient secs aussi les décrocha-t-il de là pour ensuite les poser sur le dossier de la chaise qui se trouvait dans la pièce. Au même moment alors qu’il se dirigeait vers la porte pour la fermer il entendit l’ange lui « crier » plus ou moins de ne pas s’inquiéter du fait qu’il s’absente quelques minutes. Mei lui répondit un « D’accord, Monsieur Oyada » suffisamment fort pour qu’il l’entende de son habituelle voix douce. Il était vrai que ce Neko était assez délicat dans son genre à s’exprimer toujours aussi poliment. Qui eut cru que derrière se cachait une autre personnalité complètement à l’opposé qui lui appartenait tout autant. Bien que, on à tous un Sei en soit, non ? Un mauvais côté. Reste que le chaton n’avait pas les moyens d’équilibré cette partie de lui. Un bon tour chez le psy, je vous le dis ! Reste le problème qu’il n’était au courant de rien pour son dérèglement de personnalité, mais ça, on le sait déjà.

Ainsi donc, après avoir répondu, Mei avait fermé la porte sans pour autant la verrouiller, l’ange n’était pas là et puis il ne pensait pas qu’il serait rentré comme-ça dans la pièce sans prévenir. Bon, il avait déjà prit une douche la veille, donc il n’était pas des plus sale seulement en ce moment il faisait plutôt chaud et passer la nuit sous une couverture dans des vêtements trop grands et bien forcement on transpire. Et puis même deux ans à errer dans la rue cela vous gagne, pas que le chat puait loin de là bien sur, mais il avait encore tendance à se trouver plus ou moins crasseux même si il s’était toujours débrouillé pour faire un brin de toilette dès qu’il le pouvait. Passons cela, de toute façon, normalement, à présent le chaton aurait libre service à la salle de bain, à l’eau, au savon, au shampoing, ô joie ! A moins que l’Oyada finisse par l’abandonné comme les deux autres, mais n’y pensons pas. Il actionna l’eau chaude, puis l’eau froide afin de trouver la bonne température, une fois celle-ci à son goût il se déshabilla rapidement et rentra dans la baignoire. Et hop ! Un coup de gel douche pour le corps, un coup de shampoing pour les cheveux. Notons qu’avant, bien sur, Mei avait déposé son fameux bracelet noir et roux sur le meuble le plus éloigné de l’eau, il n’aurait pas voulu l’abimer. Quant à son collier à grelot aussi. Certains soumis n’aimait pas les collier, mais celui-ci Mei l’aimait bien, on ne lui avait jamais imposé après tout c’était plus un accessoire pour faire mignon et puis il avait prit l’habitude de le garder, sans il se sentait un peu nu. Enfin, une fois lavé il se rinça, coupa l’eau, sorti de la baignoire et s’enroula dans une serviette et se servit d’une autre pour se sécher les cheveux. Il s’essuya rapidement, mais correctement parce que rien ou presque n’est plus désagréable que d’enfiler des vêtements en étant encore mouillé. Il fois sec donc il s’habilla. Après quoi il avisa un peigne et s’en servi pour se peigner un peu, il devait bien pouvoir s’en servir, non ? Et puis il s’occupa des serviettes,, déposa les vêtements qu’on lui avait prêté dans ce qui devait être le bac à linges sales, avant de remettre son bracelet, son précieux bracelet et son collier.

Il sorti de la salle de bain et se dirigea directement dans la cuisine et…JOIE ! FEU DE CAMP ! MACARENA ! TARDIS ! Tiens même ! Bref. Le vaisselle de l’ange n’était pas faites ! Oui, cela peu vous semblez grave se réjouir d’une vaisselle non faites et que de ce fait on va être obligé de faire mais pour Mei et bien non, ça le rendait heureux d’être utile comme dit précédemment et puis la vaisselle c’est con mais il aimait bien. Bon, celle-ci fit rapide, nettoyer, essuyer, ranger mais toutes bonnes choses a une fin comme on dit. Et puis il devait bien s’être passé une demi heure depuis le départ de l’ange. Le Neko n’avait aucune idée d’où il était parti mais si il se fiait à la dernière phrase de ce premier il ne devrait plus trop tarder. Il alla guetté à la fenêtre, pas pour surveiller le retour de l’Oyada mais pour s’occuper en attendant, ça passait le temps de regarder le mouvement dehors bien qu’encore faible à cette heure-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Dorian Stephan Oyada

avatar

Nombre de messages : 124
Age : 34
Date d'inscription : 16/11/2008

Maîtres/Soumis
Orientation sexuelle: Hétérosexuelle
Maître de: Yajuu & Ayochi
Soumis par: Qui sais ?

MessageSujet: Re: Repas pour chaton [pv Mei] [Clos]   Lun 14 Juin - 15:10

Dans le hall, je regarde tout autour de moi, je finis par descendre les quelques escaliers qu'il y avait pour me diriger vers ma boite aux lettres. C'est simplement pour ça, que je venais de quitter mon appartement, pour voir mon courrier du matin. Je l'ouvre et découvre quelques publicités assez simple, quelques lettres. Une facture d'eau, d'électricité, tout est banal au final. Il n'y avait rien d'intéressant, je m'approche finalement ensuite de la porte, l'ouvre et regarde le temps.
Je me retrouvais seul à gérer un magasin tout seul, même si j'avais pris congé aujourd'hui, je devrais laisser seul Mei à la maison le temps que je travaille. Je ne voulais pas qu'il reste autant de temps à la maison, tout seul, avec surtout rien à faire à la maison. Il fallait qu'on aille faire des courses maintenant, et qu'il se trouve des choses à faire. Il pourrait très bien se prendre quelques jeux ou des livres pour l'occuper.
Il ne voyait rien, même s'il avait quelques idées en tête, pour l'instant, il sentait mal la chose que Mei puisse aimait cette solitude qu'il allait bientôt découvrir. Je me mis à soupirer, regrettant un peu d'avoir accepté qu'il reste ici. Il regrettait simplement par peur qu'il ne se sente pas trop bien ici. Même si c'est lui qui avait demandé avant moi, je ne pouvais concevoir qu'il s'y plaise vraiment ici.

Le temps passe doucement, je ne voyais pas quoi faire ici, il fallait simplement que je remonte le voir, et que je lui propose une sortie au moins pour aujourd'hui. Enfin, je n'avais pas trop eu le temps de remonter qu'en me retournant, j'apercevais une de mes voisines qui vient gentiment me saluer. On se mets tous les deux à parler un petit moment, elle était d'une nature assez curieuse, mais aussi venait faire des remarques sur certaines choses.
Je n'aimais pas parler comme ça mais je n'en avais pas trop le choix, je devais supporter ça pour la bonne entente entre voisins et simplement pour ne pas la froisser. Elle finit par s'en aller car elle avait un rendez-vous de santé. Je la salue et la regarde partir dans la rue en réfléchissant à une chose. Cela ne serait pas plus mal au final, il faudrait peut-être que je le fasse mais je verrais ça plus tard dans la journée.
Je remonte simplement les escaliers, ouvre la porte de l'appartement. Je remarque alors que Mei est penché à la fenêtre regardant la vue que l'appartement lui offrait. Cela me fait rappeler, la scène d'hier soir, que j'avais du voler sur le toi avec Sei pour le calmer et qu'il ne fasse aucun dégât ici. Mauvaise période de la soirée mais heureusement que l'excuse pour qu'il soit mouillé avait bien fonctionné car il l'avait cru.


« La vue te plait ? »

J'avais dis ces paroles en m'approchant de lui, me positionnant simplement à ses cotés. Le regard un peu perdue dans le ciel, je le copiais simplement. J'avais posé mon courrier sur la petite table vers les canapés en passant pour m'approcher de lui. Je n'avais pas grand chose à dire d'intéressant, ni même à faire, je savais que je me sentais ennuyeux à mourir mais je n'étais nullement bavard de nature.

« Suis moi, on sors »

Ma voix était assez froide et distant, peut-être même un rien autoritaire. Je me dirige lui même vers la porte après avoir pris les clés pour fermer l'appartement à clé. J'attendais simplement que le chaton me suive avant de fermer l'appartement derrière moi. Je ne lui avais toujours pas dis où on se dirige mais je sais que je mène la danse en lui conduisant sans rien lui dire. Il en aurait en bien la surprise au moment venu.

(voilà, fin, la suite au magasin comme convenu, je n'en pouvais plus de ce poste la ><)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Repas pour chaton [pv Mei] [Clos]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Repas pour chaton [pv Mei] [Clos]
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Repas du tournoi
» Un endroit pour dormir... Oh un chat ! Minou Minou !! [libre]
» [EVENT] Une fin pour nos héros [CLOS]
» [Clos] Girlfriend pour Alecto !
» Pour une poignée de Whiskas...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Devotion [Maîtres/Soumis] :: Inscriptions :: RP-
Sauter vers: