Devotion [Maîtres/Soumis]

Bienvenue à Meridell, Cité où règne la loi du plus fort… Serez-vous soumis à votre condition ? Profiterez-vous de votre position de Maître ? Très bon jeu sur notre forum !!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 En attende d'un maître [Raven Katuragi]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: En attende d'un maître [Raven Katuragi]   Mer 3 Juin - 16:37

Il faisait froid aujourd'hui; il fallait dire que le métal n'était pas vraiment chaud lorsqu'on avait la peau nue qui y était collée et cela était le cas de la jeune Azumi. Certains diront qu'elle était folle de s'être d'elle même rendue au local à humain pour se faire vendre mais, que voulez-vous? Elle n'avait jamais rien fait d'autre que servir, on lui avait apprit qu'être esclave était la seule chose qu'une humaine se devait de faire... Elle ne faisait que suivre la voie qu'on lui avait conseillé d'emprunter. Assise dans le fond de sa cage, la jeune humaine ne regardait jamais les hommes ou les femmes qui venaient l'observer en face; cela aurait été un manque de respect vis à vis de ces être supérieurs qu'elle se devait de respecter. Oui, elle était jolie; suffisamment pour attirer les regards mais pas assez pour qu'on décide de l'acheter; elle ne comprenait pas vraiment la raison à cela mais, malgré le fait qu'elle soit en cage depuis déjà un long moment, elle ne regrettait jamais son choix d'être venue se faire enfermée; après tout qu'aurait-elle pu faire d'autre que cela? Après tout, être soumise était une habitude pour elle; cela se voyait tant dans ses manières que dans les vêtements pour le moins inexistant qu'elle portait en permanence. Mais, malgré cela, aujourd'hui était un jour différent! Il faisait froid, comme le jour de sa naissance, comme lorsque la neige tombée sur elle que sa mère appelait "ange"... Aujourd'hui allait être un grand jour; elle le sentait; elle en était sur! Peut-être qu'elle rencontrerait aujourd'hui une personne qui pourrait lui donner des ordres, de quelque nature que ce soit, et ainsi lui rendre cette joie de vivre qu'elle n'avait qu'en servant les autres. Non, cela n'avait rien de masochiste; elle était loin de l'être quoi que si son maître lui avait demandé, elle l'aurait fait mais, c'était différent... Elle vivait pour servir alors, le plus dur dans cette histoire ce n'était pas d'avoir été chassée, ce n'était pas d'être enfermée, ce n'était pas d'être à moitié nue... Le plus dur pour elle c'était de n'avoir aucune personne à laquelle obéir. Il lui fallait un maitre; parce qu'elle était incapable de faire ses choix seule, parce qu'il lui était impossible de choisir comment vivre, s'habiller, se comporter sans quelqu'un de supérieur pour le lui obliger... C'était stupide mais elle aurait préférer être fouettée, enfermée, battue ou même tuée plutôt que de n'avoir personne pour lui ordonner des choses. Mais, aujourd'hui, il faisait froid... Aujourd'hui, elle sentait qu'une personne allait venir pour lui donner des ordres... Aujourd'hui, elle allait recommencer à vivre.
Revenir en haut Aller en bas
Raven Katsuragi
Escroc
avatar

Nombre de messages : 32
Age : 27
Date d'inscription : 26/04/2009

Maîtres/Soumis
Orientation sexuelle: Hétéro
Maître de: Azumi Tanabe, Merah et Miryah
Soumis par:

MessageSujet: Re: En attende d'un maître [Raven Katuragi]   Mer 3 Juin - 18:24

Encore un nouveau jour, quelle heure est-il ? Peu importe, de toute manière cela est totalement insignifiant pour moi. Pourquoi est-ce qu’il fait aussi froid aujourd’hui dans cette maudite ville, une baisse de température qui ne me plait pas du tout. Certes je suis habitué à vivre dans l’ombre mais pas dans le froid, mais bon que voulez-vous, nous n’y pouvons rien malheureusement. Qu’est-ce que je fais dehors dans les rues de la ville en faite ? J’avais rien d’autre à faire pour le moment, l’ancien ne m’a pas encore fourni d’information pour une nouvelle proie….D’avais rien d’autre à faire pour le moment, l’ancien ne m’a pas encore fourni d’information pour une nouvelle proie….D’ailleurs la dernière m’avais rapporté assez d’argent je dois bien l’avouer. Je marchais alors dans cette ville lorsque mes pas s’arrêtèrent devant ce qui semble être un Local à humain. Encore une personne qui aime se faire de l’argent sur le dos des êtres vivants…Pfff, alors cette personne vie de la façon que moi, en s’enrichissant sur les autres. Rien que part la façon de s’enrichir qui me plait tant, je me suis décidé à aller y jeté un œil pour voir le genre de marchandise qu’il dispose.

C’est bien entretenue, les horaires son satisfaisant et on dirait que les locataires de cet endroit ne manque de rien. Mais…Encore et toujours se pénible froid qui se fait ressentir après chaque ouverture de la porte, ceci me donne plusieurs frissons agaçant. Ce n’est pas avec ma chemise blanche et ma veste noire que je vais avoir chaud par ce temps, mais cela me protège un minimum. Alors que je me promenais au travers des cages, mon regard se posa sur une silhouette au vêtement comment dire….bah il n’y à pas de vêtement de toute manière. De long cheveux d’une couleur agréable pour les yeux et réchauffant d’une certaine manière, je m’approchais alors de ce qui la retiens prisonnière. J’inclinais la tête de gauche à droite pour par la suite rester bien droit et la regarder de…De haut. Elle est bien belle c’est vrai, je me demande même pourquoi personne ne s’est arrêté pour simplement la regarder, peut-être ont-ils tous peur d’être prit pour des vicieux vous la tenue de cette jeune femme. Moi, peu importe ce que l’on pense de moi, je m’en fiche totalement. C’est d’ailleurs surement pour ça que je sorti les mains de ma poche pour les mettre sur les barres supérieur de sa cage, me penchant même un peu en avant pour mieux la voir, plus particulièrement son visage en faite.

Tu dois avoir froid comme ça…..

Cela parait un peu vicieux ou malsain, lui dire cela alors qu’elle ne porte rien qui puisse la réchauffer. Ce n’est pas la paille qui y fera grand-chose de toute manière. J’avais en ce moment un regard parfaitement neutre, un regard qui ne laisse rien paraitre à part peut-être effet de mystère. Un sourire sur les coins de mes lèvres, ce sourire ne veut strictement rien dire mais il est tout de même là…Peut-être pour la soutenir dans ce froid.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: En attende d'un maître [Raven Katuragi]   Mer 3 Juin - 18:42

Alors que le vent froid soufflait sur la peau dénudée de la jeune fille, elle tremblotait légèrement mais sans montrer que cela lui faisait quoi que ce soit. Elle devait être belle, être courageuse et ne pas montrer que le froid était si désagréable pour elle... Il n'y avait qu'en étant forte qu'elle pouvait espérer que quelqu'un décide de la prendre comme servante. Elle avait serrée ses bras autour d'elle-même; se faisant grâce à sa peau une barrière contre la baisse de température qui s'était abattue sur la ville. Alors qu'elle tremblait de tous ses membres le plus discrètement possibles, la sonnette d'entrée de la boutique se fit entendre. Une personne, sans doute un acheteur, venait d'entrer dans l'établissement. Elle remit ses bras le long de son corps afin de ne pas cacher celui-ci, cela parce qu'elle se disait que pour attirer les gens, montrer son corps pouvait être une bonne idée, et ensuite elle baissa la tête dans le cas où le client du local à humain ne décide de l'observer un peu plus intensément que cela était le cas jusque là. Effectivement, il semblait que la jeune fille ait su capter le regard de l'inconnu puisque ce-dernier s'arrêta juste devant la cage de la belle esclave. Elle se sentait observer mais ne lever pas les yeux; elle ne pouvait pas se permettre de regarder en face un être supérieur; elle ne pouvait en aucun cas manquer à ce point de respect à un maître. Elle entendit le bruit signifiant que quelque chose s'est posé sur la cage; elle leva légèrement les yeux, toujours sans croisé le regard de l'homme et comprit qu'il s'agissait de ses mains. Sans doute voulait-il l'observer de plus près? Mais, cela était tout de même surprenant; il semblait à la jeune fille que ce n'était pas son corps découvert qui attirait le regard de l'homme face à elle, il semblait plutôt que ce soit le visage de la jeune humaine qui attirait le regard de l'ange. Elle ne dit rien, se laissant observer sans rien dire; après tout si cet homme voulait la prendre comme soumise, il pouvait bien regarder la marchandise avant de se l'approprier... Elle entendit alors l'homme parler; elle ne releva pas la tête mais, au contraire, se courba légèrement comme pour se prosterner devant l'être supérieur qui lui faisait l'honneur de lui adresser la parole à elle, elle qui n'était qu'une petite esclave sans importance; elle qui ne valait rien sans un maître, elle qui regagnait l'espoir suite à juste quelques mots.

"Ce n'est rien monsieur; je ne suis qu'une esclave alors je ne mérite rien de plus que ce que j'ai; j'ai déjà à manger et un toit sous lequel je suis à l'abri quand il pleut... Une soumise telle que moi ne devrait rien demander de plus; surtout pas la chaleur qui revient aux êtres supérieurs."

Elle restait incliner devant l'homme qui était supérieur; jamais elle n'aurait osée se relever sans sa permission; elle ne pouvait pas se permettre de faire preuve d'insolence devant celui qui allait peut-être devenir son maître. Cela aurait été totalement indigne de l'esclave qu'elle était.
Revenir en haut Aller en bas
Koupl Jack
Fantôme // Comptable
avatar

Nombre de messages : 816
Age : 30
Date d'inscription : 30/08/2008

Maîtres/Soumis
Orientation sexuelle: Bisexuel
Maître de: Lyrawen, Suzaku
Soumis par: mes finances

MessageSujet: Re: En attende d'un maître [Raven Katuragi]   Mer 3 Juin - 19:16

[HRP : Azumi mérite une fessée pour ne pas avoir lu les règles du local.]

Jack faisait du rangement dans l'arrière-boutique, elle en avait bien besoin. Vraiment, on ne pouvait pas compter sur les employés intérimaires. Jamais sa boutique n'avait été aussi mal rangée. Heureusement qu'il la gérait de main de maître.
En parlant de maître, il avait eu une surprise à la fois agréable et désagréable : une humaine s'était présentée à lui pour se mettre en vente. D'abord abasourdi (il avait laissé, pendant un instant, la surprise transparaître sur son visage), Jack s'était repris et l'avait questionnée.
De ce qu'elle lui avait répondu, elle avait été chassée par ses anciens propriétaires. N'ayant pas demandé de détails, elle ne s'était pas aventurée plus loin dans les explications. Non pas qu'il ne la croyait pas, mais ses habits laissait plutôt penser à une fuite. Mais bon, il avait l'esprit commerçant, et cet esprit était bien vite revenu à la charge. Il l'avait donc installée dans une de ses cages les plus spacieuses et, après s'être assuré qu'elle y était bien, l'y avait laissée.


*Cela fait déjà quelques jours maintenant. Personne n'est venu la réclamer et, étonnamment, personne n'a encore émis le désir de l'acheter. Pourtant, une jolie jeune femme comme elle n'aurait du séjourner longtemps ici. Peut-être son côté trop soumise en rebute-t-il plus d'une ou plus d'une. Ah, la clochette de la porte, un client arrive*

Laissant la son balais et son stylo, le grand Jackot entra dans la boutique. Tiens donc, la grande règle était encore confirmée : il lui suffisait de penser à un produit pour qu'un client s'y intéresse. Il devrait peut-être penser plus pour vendre mieux...
Tout en pensant, il s'était approché du client, un ange à première vue, et de la cage de Azumi, Avec son grand sourire habituel, il entama la conversation.


" Bonjour cher client, puis-je vous être utile d'une quelconque façon ? "

Formulation dangereuse, mais au moins efficace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://terre-amitie.forumpro.fr
Raven Katsuragi
Escroc
avatar

Nombre de messages : 32
Age : 27
Date d'inscription : 26/04/2009

Maîtres/Soumis
Orientation sexuelle: Hétéro
Maître de: Azumi Tanabe, Merah et Miryah
Soumis par:

MessageSujet: Re: En attende d'un maître [Raven Katuragi]   Jeu 4 Juin - 1:43

Et bien, à peine le son de ma voix sorti de ma bouche pour se faire entendre que la belle eu une réaction bien particulière. Mais bon, ce n’est pas gênant bien au contraire, c’est même assez amusant à voir. Sa réponse à ma question était des plus étranges, c’est la première fois même que j’entends une personne dire cela ainsi. D’après ce que j’entends de sa bouche, elle est vraiment soumise jusqu’au bout des ongles, la chaleur ne peut être réclamé parce que celle-ci appartient aux êtres supérieur ? Je ne sais pas trop pourquoi mais le fait de dire cela me fais rire intérieurement. Nous ! Ange et démon nous sommes des êtres supérieur pour elle, c’est vrai que ça tombe sous le sens mais tout de même, c’est le fait de l’entendre qui me fais rire. Elle est vraiment soumise, que se soit dans ce qu’elle dit ou ce qu’elle fait, sa façon de se tenir face à moi me plait bien mais me dérange aussi. En agissant ainsi je ne peux pas voir son visage malheureusement, peut-être préfère-t-elle mettre les atouts de son corps en valeur à la place de la beauté de son visage. J’avais bien envie de lui dire quelque chose mais sur le moment je n’ai pas pu. Une autre silhouette venait de faire son apparition. Un grand chapeau noir avec un beau petit sourire, voici le gérant de cet endroit, voici la personne qui tout comme moi se fait de l’argent sur le dos des êtres vivants. Je me retournais alors vers lui avec également un petit sourire malgré l’expression de mon regard qui reste toujours froid.

Bonjour Mr Koupl….Votre local est bien entretenu je dois bien l’avouer. Je pense que vos service me seront utile, qu’avez-vous à me dire sur cette personne ?

J’avais légèrement tourné la tête en direction de la jeune femme pour indiquer que c’est bel et bien d’elle dont je parle et de personne d’autre. J’aimerais d’abord connaitre son avis sur cette demoiselle même si je sais qu’en tant que gérant des lieux il va tout faire pour la mettre en valeur. Mais que voulez-vous, le monde des affaires marche ainsi, toujours mettre en valeur sa marchandise pour être sur que celle-ci soit vendu. D’ailleurs je ne sais même pas pourquoi je lui demande cela, je n’ai pas vraiment l’attention d’acheter qui que se soit ici même s’il est vrai que j’ai la somme suffisante pour en prendre plusieurs. Je ne dois pas trop me perdre dans la folie qui pourrait me faire commettre un acte que je pourrais regretter… Mon regard vagabondait entre ces deux personnes, parfois le gérant et son sourire radieux et mystérieux, parfois la demoiselle qui avait toujours la tête baissée face à nous. D’ailleurs d’un signe de la main je lui indiquai de relever la tête, et pour qu’elle comprenne mieux ce que je voulais qu’elle face, je me mis une nouvelle fois à parler.

Relève la tête je te prie…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: En attende d'un maître [Raven Katuragi]   Jeu 4 Juin - 15:55

La jeune fille ne bougeait pas; évitant toujours soigneusement de regarder l'ange qui se trouvait devant sa cage en face. Elle restait courbée afin de ne pas montrer son visage à l'homme face à elle; c'était peut-être stupide mais, malgré qu'on lui ait souvent dit qu'elle était une belle fille; la demoiselle ne se trouvait pas particulièrement jolie à regarder; elle préférait donc montrer ses formes qui, il faut l'avouer, était plutôt plaisante plutôt que son visage qui n'était, d'après elle, pas le meilleur atout dont elle disposait. Ce que la jeune fille ignorait, c'était l'effet qu'avaient eut ses paroles sur le client du local à humain. Certes, elle ne le regardait pas en face et donc, un quelconque amusement était dur à remarquer mais, de plus, il semblait qu'il sache faire preuve d'un calme presque froid et qu'il ne laisse pas paraître ses émotions. Elle n'avait jamais été douée pour cela. L'homme ne répondit rien aux déclarations de soumise de la jeune esclave ou, plutôt, il n'en eut pas vraiment l'occasion. Jack Koupl, le gérant des lieux choisit ce moment précis pour venir dans sa boutique. Après tout, cela était logique... Il avait certainement entendu la sonnette d'entrée résonner depuis l'arrière boutique et, résultat, il venait voir par quelle marchandise le potentiel client pouvait bien être intéressé. Il demanda justement à l'homme s’il pouvait lui être utile et l'ange répondit qu'il voulait des informations sur la jeune fille enfermée dans la cage. Elle n'avait pas vu son geste disant que c'était d'elle qu'il parlait mais elle le savait; elle était sure et certaine que c'était elle qui pouvait prétendre intéresser cet homme. L'espoir recommençait à naître dans le cœur de la jeune fille; peut-être, avec beaucoup de chance, cet ange serait décidé à l'emmener avec lui? C'était peut-être encore une illusion comme il y en avait eut tellement mais malgré cela, elle se permettait d'espérer qu'elle aurait enfin un maître à servir en fin de journée. Peut-être même plus vite que prévu si Raven était vraiment intéressé par elle. L'ange lui dit alors de relever la tête; elle le fit légèrement mais pas assez pour voir le visage des deux hommes.

"Je ne peux lever plus la tête; regarder deux être supérieurs en face serait un manque de respect qui mériterait un châtiment... Je ne voudrais pas vous offusquer."

Elle restait toujours courbée bien que moins qu'avant; elle ne bougeait pas, attendant que les deux hommes ne parlent d'elle ou pas... Elle avait expliquée son point de vue et ne voyait pas ce qu'elle pourrait faire de plus pour son plausible achat de la part de l'ange. Elle ne pouvait plus qu'écouter les deux être supérieurs parler et espérer que l'homme lui ayant adressé la parole jusque là décide de la sortir de cette cage pour en faire son esclave.
Revenir en haut Aller en bas
Koupl Jack
Fantôme // Comptable
avatar

Nombre de messages : 816
Age : 30
Date d'inscription : 30/08/2008

Maîtres/Soumis
Orientation sexuelle: Bisexuel
Maître de: Lyrawen, Suzaku
Soumis par: mes finances

MessageSujet: Re: En attende d'un maître [Raven Katuragi]   Lun 8 Juin - 9:28

Jack jaugea de l’œil son client. A première vue, son sourire était tout aussi faux que celui qu’il servait à longueur de journée. Bien, une personne qui vivait de la même façon que lui ne pouvait foncièrement faire preuve de violence envers un produit. Quoi que, si cette personne était également atteinte d’une double personnalité. Mais bon, passons ce cas « rare » et retournons à la vente.

Le client avait invité Azumi à relever la tête, celle-ci rétorquant qu’il serait malséant de sa part de les regarder. La pauvrette avait vraiment eu le cerveau laminé, certainement dès son plus jeune âge, pour aller jusqu’à penser ainsi. Enfin, Jack le savait, il avait maintes fois testé et tenté de modifier son comportement : en vain. Et la question de Raven l’ennuyait quelque peu. En effet, que dire sur Azumi hormis qu’elle était là depuis quelques temps déjà et que sa soumission était totale. Bon, autant déjà dire ces pauvres informations.


"Et bien, cher client, je vous remercie déjà pour ces compliments qui me vont droit au cœur. Ensuite, pour vous répondre, je n’ai que peu de choses à ajouter pour décrire cette humaine. Comme vous l’avez sans doute remarqué, elle est on ne peut plus soumise. Et pour ainsi dire, je n’ai su tirer grand-chose d’elle si ce n’est que, comme vous pouvez le voir, elle n’a pas été maltraitée par ses précédents maîtres."

Se mettant à la hauteur de Azumi pour la regarder, il lui murmura.

"Et réfléchis à tes propos Azumi. Un être « supérieur » te demande de lever la tête et tu oses lui faire l’affront de refuser. Ne vas-tu pas à l’encontre de ce que l’on t’a appris ?"

A peine eut-il fini sa phrase qu’il se redressa vers Raven, laissant la jeune humaine digérer ses propos. Il faut dire que le démon savait convaincre uniquement avec des mots sinon il n’excellerait dans son métier ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://terre-amitie.forumpro.fr
Raven Katsuragi
Escroc
avatar

Nombre de messages : 32
Age : 27
Date d'inscription : 26/04/2009

Maîtres/Soumis
Orientation sexuelle: Hétéro
Maître de: Azumi Tanabe, Merah et Miryah
Soumis par:

MessageSujet: Re: En attende d'un maître [Raven Katuragi]   Lun 8 Juin - 18:03

C’est déjà bien, elle avait tout de même prit la peine de relever légèrement la tête. Mais pas suffisamment pour que je puisse voir les caractéristique de son visage malheureusement. Voyant alors qu’elle ne voulait pas entièrement obéir, je détournais la tête en direction du gérant pour écouter ce qu’il avait à me dire sur cette jeune personne. Il ne m’apporta pas grand chose mais sa remarque était bonne, comme on peut le voir, elle n’a aucune marque sur le corps qui montre qu’elle à était battu ou quoi que se soit d’autre, c’est déjà un bon point à savoir. J’inclinais légèrement de haut en bas la tête pour lui montrer que j’étais bel et bien d’accord avec ce qu’il disait. Les paroles de la jeune femme sont toujours aussi étrange pour moi, dire que nous sommes des « êtres supérieurs »….Vraiment je me demande bien ce qu’elle à vécu ou ce qu’on lui a inculqué dans la tête pour qu’elle puisse penser cela de nous. D’ailleurs ses paroles avaient l’air de faire un peu réagir le démon de manière agréable, ce que je peux vite constater c’est qu’il est bon envers ses pensionnaires. Il parle bien, il sait ce qu’il faut dire dans n’importe quel situation on dirait bien, en plus ce qu’il dit n’est pas totalement faux et la jeune femme le sait très bien. Le sourire de cette personne est vraiment intriguant voir même très intéressant parce qu’on ne sait pas vraiment ce qu’il cache derrière celui-ci. Néanmoins il avait tout de même réussi à m’apporter une information sur cette humaine, elle se nomme Azumi, c’est déjà bon à savoir. Je me retournais alors une nouvelle fois vers elle pour ouvrir encore une fois ce qui me sert de bouche afin de lui dire ou demander quelque chose.

Azumi c’est ça ?! Je ne t’ai pas vraiment demandé de nous regarder mais simplement de relever la tête pour que je puisse voir ton visage…

Ce qui est vrai, si elle ne veut pas nous regarder, alors qu’elle ne le fasse pas. Elle peut très bien fermer les yeux et relever la tête pour que je puisse mieux la voir, à moins qu’elle préfère que je fasse comme le gérant, que je me baisse moi aussi pour la regarder. Est-ce le fait qu’on peut la voir de haut qui la dérange ? Je ne pense pas, elle est soumise comme l’a dit le démon. Mais bon, ce n’est pas ça qui va me faire du mal et donc je pris tout de même la peine de me baisser afin de tendre ma main et l’attraper par le menton, la forçant ainsi à avoir son visage en face du miens. Je ne la force pas à me regarder, elle à le droit de détourner son regard. Mais je pouvais en tous cas voir qu’elle était vraiment très belle. Son regard est turquoise, une couleur qui me plait assez bien, c’est aussi une couleur de pierre précieuse tout comme les miens. J’ai envie d’en savoir un peu plus sur elle, elle me plait bien je dois l’avouer, j’ai cette étrange impression qui me dis qu’elle peut sûrement m’être utile…

Dis-moi ma belle, qu’est-ce que tu sais faire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: En attende d'un maître [Raven Katuragi]   Mar 9 Juin - 13:49

La jeune fille ne pouvait lever les yeux, cela n'allait pas avec ce qu'on lui avait apprit... Pourtant, depuis le temps qu'elle était là, elle avait déjà pu voir à l'œuvre la façon d'être de monsieur Koupl. Il était malin et savait toujours ce qu'il fallait dire pour que les gens réagissent comme il l'attendait; cette fois-ci ne fit pas exception à la règle : Il parla tout d'abord au client, lui disant ce qu'il pouvait sur sa marchandise alors qu'elle ne réagissait pas mais, après cela, il se pencha pour se retrouver face à face avec la demoiselle. Là, ses paroles touchèrent sa cible! Il avait raison; elle le savait aussi pertinemment que lui... Elle avait désobéis à un être supérieur; elle avait refusée de lever la tête comme il le lui avait demandé... Mais quelle idiote! Elle ouvrit la bouche pour répondre mais aucun son n'en sortit; ses lèvres tremblotèrent légèrement alors qu'un petit sanglot se fit entendre; les larmes lui montèrent aux yeux et elle baisa totalement la tête. Réaction abusée dites-vous? Non, pas à ses yeux! Elle avait désobéis à la seule personne qui, depuis son arrivée, montrait de l'intérêt pour elle; elle avait désobéis sans le vouloir certes mais, malgré ce fait, elle l'avait fait. Il n'allait sans doute plus vouloir d'elle, qui voudrait d'une soumise qui n'obéis pas aveuglement aux ordres? Elle avait honte d'elle, elle aurait aimée pouvoir se punir pour cet affront fait à un être supérieur mais elle n'en avait pas la bravoure... Elle était stupide et en plus lâche, personne ne voudrait jamais d'une créature si abject qu'elle! Soudain, alors qu'elle était dans cet état de trouble, elle entendit la voix du client du local; il continuait à lui parler? Alors ainsi, il n'avait pas déjà détourné le regard à la recherche d'un autre spécimen pouvant lui servir? Elle l'écouta mais, trop à part, trop perdue dans ses pensées, elle ne réagit pas directement. Elle sentait les mouvements autours d'elle, elle savait que l'homme venait de s'agenouiller mais au fond, c'était comme si elle n'en avait pas conscience. Lorsque, d'un coup, elle fut doucement ramenée à la réalité : L'ange lui prit doucement le menton et lui fit relever la tête; son regard croisa alors celui du "maître" et la jeune fille rougit... Elle n'avait jamais vu des yeux si beaux; on lui disait toujours que les siens étaient superbe mais, pas autant que ceux de l'homme face à elle. Elle baisa légèrement les yeux, les larmes toujours présentes alors que quelques gouttes avaient déjà coulées le long de ses joues. L'homme lui demanda alors ce qu'elle savait faire. La surprise devait pouvoir se voir sur le visage de la jeune fille qui arrêta presque instantanément de pleurer; il lui demander cela alors, peut-être était-il encore intéressé par elle?

"Je sais faire toutes les tâches ménagèrent en passant par le ménage jusqu'au repassage; je sais également cuisiner. J'ai été initiée à la couture, l'arithmétique et la littérature. Et, mon premier maître étant un médecin, il m'a apprit à soigner les blessures. Certes, je n'ai pas l'intelligence des êtres supérieurs leur permettant de soigner bien des blessures mais, je suis tout de même capable de soigner les blessure bénigne."

Elle ne savait pas trop si tout cela pouvait faire pencher la balance en sa faveur mais, c'était tout ce qu'elle était capable de faire alors, autant mettre tout les atouts de son coté. De plus, le client qui s'intéressait à elle lui avait demandé alors autant tout dire; ne plus répéter l'erreur précédente était primordiale.
Revenir en haut Aller en bas
Koupl Jack
Fantôme // Comptable
avatar

Nombre de messages : 816
Age : 30
Date d'inscription : 30/08/2008

Maîtres/Soumis
Orientation sexuelle: Bisexuel
Maître de: Lyrawen, Suzaku
Soumis par: mes finances

MessageSujet: Re: En attende d'un maître [Raven Katuragi]   Lun 22 Juin - 9:16

Le gérant des lieux trouvait que les échanges commençaient à doucement traîner en longueur. S'il ne faisait rien, Azumi allait s'auto-détruire mentalement à cause de l'éducation qu'elle avait reçue.
Tout du moins savait-il par expérience que l'ange qui était entré et devant elle arrêté allait l'acheter. Mais pour cela, il fallait éviter de jouer les prolongations.
Sans leur laisser d'autres possibilités, il prit la totale maîtrise des échanges.


"Et bien, qu'en dites-vous ? Elle est véritablement parfaite. Certes, il vous faudra peut-être faire disparaître certains restes de l'éducation de son ancien maître, mais je suis certain que vous en serez rapidement satisfait."

Sans, encore une fois, demander d'avis, il ouvrit la cage. Et, en se relevant, invita Raven à le suivre jusqu'au comptoir.

"Si vous voulez bien me suivre, nous pourrons signer et complèter tous les papiers nécessaires pour que vous repartiez librement avec cette jeune femme. Azumi n'a qu'à nous suivre, ce qui vous permettra de partir d'autant plus vite les formalités terminées."

Prenant l'ange par une épaule, il fit un rapide signe de tête à l'humaine. De toute façon, chez lui, tous les papiers étaient pré-complété afin d'empêcher tout changement d'avis de dernière minute à ses clients. La vie est si dure pour un pauvre vendeur de bonheur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://terre-amitie.forumpro.fr
Raven Katsuragi
Escroc
avatar

Nombre de messages : 32
Age : 27
Date d'inscription : 26/04/2009

Maîtres/Soumis
Orientation sexuelle: Hétéro
Maître de: Azumi Tanabe, Merah et Miryah
Soumis par:

MessageSujet: Re: En attende d'un maître [Raven Katuragi]   Lun 22 Juin - 15:52

Elle avait parfaitement bien répondu à la question, elle a de bon atout et ses anciens maîtres lui on apprit de bonne choses. Oui c’est vrai qu’elle est parfaite comme le dit si bien le gérant des lieux. Des larmes étaient sorti de ses yeux malgré que son regard soit baissé, ma main vint alors recueillir ses petites larmes pour ensuite lui adresser un petit sourire. D’après ce que je peux remarquer, le démon a l’air pressé de nous voir quitter les lieux ou plutôt il est pressé d’avoir de l’argent en plus en la vendant le plus rapidement possible. Je ne répondais pas à ce que disais le démon mais je comprenais parfaitement ce qu’il voulait dire, il y aura certain point à changer chez elle, se sera sûrement difficile mais avec le temps on peut tout faire. Sans me laisser le temps de dire ou de faire quoique se soit, la cage fut ouverte et j’étais invité à le suivre pour remplir la paperasse. Halala, je n’ai même pas dis que je la prenais mais bon, maintenant je n’ai pas vraiment le droit de faire marche arrière, se serait cruel pour cette jeune femme. Je lui aurais donné de faux espoir et ses larmes risqueraient de continuer de couler. Débout maintenant, j’avais lâché la demoiselle mais je me suis vite retourné vers elle pour l’inviter à nous suivre.

Une fois au comptoir, je prenais le stylo pour remplir ce qu’il y avait à remplir, une petite signature par-ci par-là et la somme d’argent déposé sur le comptoir. Tout en billet, faut dire que dans mon travail, les billets dans les poches ce n’est pas ce qu’il manque….Enfin voilà. Ceci est une bonne chose de faite.

Je vous remercie pour ce chaleureux accueil et je vous souhaite une bonne continuation Mr Koupl. En espérant que votre commerce dure le plus longtemps possible.

Je me retournais vers Azumi toujours avec mon petit sourire neutre et mon regard presque perdu. Je saluais une dernière fois le démon avant de passer à côté de la belle pour qu’elle me suive en direction de la porte et bien entendu en direction de la libertée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: En attende d'un maître [Raven Katuragi]   Lun 22 Juin - 16:20

La jeune fille disait tout ce qu'elle pouvait; tentant de vendre ses mérites d'une certaine manière mais, est-ce que cela allait payer? Elle n'en avait aucune idée, elle ne savait pas si oui ou non l'ange face à elle allait décider de l'acheter mais elle devait continuer à espérer. Monsieur Koupl, le gérant du local dit alors qu'elle était parfaite et, même si elle ne pensait pas cela vrai, elle sourit légèrement; heureuse qu'on la complimente car, après tout, elle restait une jeune fille. Sans laisser le temps à celui qui allait peut-être être son maître de réagir, Jack ouvrit la porte de la cage retenant Azumi et invita l'ange à le suivre jusqu'au comptoir pour la vente... La jeune esclave aurait pue les suivre; elle aurait pue sortir de sa prison maintenant que la porte était ouverte mais elle n'en fit rien. Bien que monsieur Koupl soit gentil de tenter de la vendre ainsi, même si pour lui en fait c'était juste une idée de commerce, elle refusait de bouger tant que l'ange ne lui avait pas dit de le suivre car, seulement à cet instant, cela aurait voulu dire qu'il l'achetait définitivement. A cet instant, l'homme fit un signe de tête à la jeune captive, l'invitant à le suivre. Celle-ci sourit, il allait l'acheter cela était sur! Elle sortit de sa cage et marcha sur les pas de son futur maître. Arrivée au bureau, elle s'arrêta et ne bougea plus le moins du monde, attendant que monsieur Koupl et son maître aient finis la vente de sa personne. Très vite, les papiers furent signés et la vente fut conclue! Jack avait l'argent et le maître repartait avec l'esclave... Tout était bien pour tout le monde. L'ange dit au revoir à Jack et se dirigea vers la porte après être passer près de la jeune fille lui intimant silencieusement de le suivre. La jeune fille se tourna alors vers Jack et se courba respectueusement.

"Au revoir monsieur Koupl."

Elle se tourna alors et se mit à marcher sur les pas de son maître se dirigeant vers la lumière de la journée et suivant l'homme auquel elle allait devoir obéir pour son propre plaisir. Après out, esclave un jour esclave toujours! Elle marchait au même rythme que son maître, un ou deux pas derrière lui afin de ne pas manquer de respect à sa supériorité.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: En attende d'un maître [Raven Katuragi]   

Revenir en haut Aller en bas
 
En attende d'un maître [Raven Katuragi]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une Garde Pure [ prio ; Oméni, Raven, Gylfie ]
» Raven : Nevermore
» Raven Sloth
» Oh my beautifull Hell |Raven Nightray|[Terminée]
» En entraînement... [PV Raven]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Devotion [Maîtres/Soumis] :: Inscriptions :: RP-
Sauter vers: