Devotion [Maîtres/Soumis]

Bienvenue à Meridell, Cité où règne la loi du plus fort… Serez-vous soumis à votre condition ? Profiterez-vous de votre position de Maître ? Très bon jeu sur notre forum !!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Flocon de neige fondu (Delzel Lucifel)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Minoe Snowfields

avatar

Nombre de messages : 75
Age : 24
Date d'inscription : 07/01/2009

Maîtres/Soumis
Orientation sexuelle: Bisexuelle
Maître de: la neige
Soumis par: Lucifel

MessageSujet: Flocon de neige fondu (Delzel Lucifel)   Sam 4 Juil - 11:37

Minoe dormait paisiblement et son sommeil était plus profond qu'il n'avait jamais été. C'était la première fois qu'elle dormait aussi bien depuis un mois. Depuis son arrivée à l'Antre en fait. Son sommeil était la plupart du temps ponctué de rêves plutôt glauques au point qu'elle arrivait parfois à pleurer dans son sommeil.
Mais ce soir là, il y avait une forte différence. Sans savoir pourquoi, elle se sentait heureuse.Presque euphorique. Comme si elle avait été droguée à son insu... Une drogue si puissante qu'elle s'était sentie flotter dans son repos et si enivrante qu'elle ne voulait pas quitter cet état de bien être qu'elle convoitait depuis si longtemps.
Quand on est dans une prison, le temps paraît une infinité de fois plus long et plus on est ignoré par les futurs maîtres, plus on désespère d'en trouver un. Et ça, c'est ce qui fait passer le temps encore plus longuement.
Mais alors qu'elle dormait paisiblement dans cet état d'euphorie, la jeune hybride s'éveilla en sursaut. Elle était haletante et son teint avait commencé à virer au bleuâtre. Elle repris son souffle et calma son coeur avant de paniquer.


*Et flûte ! Je recommence... A faire de l'apnée du sommeil, je vais finir par me tuer ! Rah t'es trop bête Minoe ! Pourquoi tu t'es aventurer dans cette ville ! Tu savais que c'était pas une bonne idée ! Rah tu m'énerve ! Et en plus tu te parle à toi toute seule ! Enfin non, tu pense. Mais c'est la même chose ! Tu parle dans ton cerveau. Ah mais je suis en train de devenir folle moi avec toutes ces histoires ! Roh tais toi Minoe !*

L'hybride ne savait plus quoi penser et cela se ressentait dans son comportement. Elle faisait les cents pas dans sa cellule en maltraitant ses doigts. Au bout d'un moment, elle dut retenir un petit couinement et observa ses mains. Elles étaient si défigurée que l'on aurait jamais pu supposer qu'elle était de lignage noble... Dans son pays. L'hybride, en constatant l'étendue des dégats de ce mois de solitude et d'emprisonnement, reçut comme un coup de poing dans le ventre. Elle eut le souffle coupé. Se laissant tomber sur ce qui lui servait de lit, elle essaya de se concentrer sur les étoiles qui brillaient dans le ciel pour se calmer et récupérer son souffle.


Dernière édition par Minoe Snowfields le Mar 22 Sep - 19:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Flocon de neige fondu (Delzel Lucifel)   Lun 6 Juil - 9:14

Kerges faisait son tour de l’antre. Il remarqua une hybride qu’il connaissait et qui était toujours là. Sa fiche était complète depuis longtemps. Il alla vers elle, il avait un peu de temps. Les nouveaux humains semblaient plus compétents que les anciens. Il alla s’installer devant la cage. Il était heureux, le plus heureux des wemics, Nisis s’arrondissait doucement. C’était son plus grand plaisir de prendre soin d’elle. Il s’imaginait déjà donnant des leçons de chasses et courses à son ou ses enfants…

- Bonjour Minoe, tu vas bien? Je sais qu’il n’est pas heureux que tu restes comme ca dans une cage… Mais je n’ai plus de collier pour les semi-libertés… J’en ai recommandé. Si tu veux, lorsqu’ils arriveront, je te promets le premier.

Kerges sourit à l’hybride. Il se rappelait de la personne étrange qui avait failli la sortir de l’antre. Il ne se rappelait pas pourquoi elle était restée, finalement, mais toujours était-il qu’elle était encore à l’antre. Kerges s’installa au sol, ne pensant pas bouger avant un moment. Un humain vint le trouver pour lui dire que la reine prenait le cavalier en F3. Le vieil hybride c’était fait avoir, Kerges eut un petit sourire et annonça que son fou passait de E5 à G7 annonçant un échec et mat…
Revenir en haut Aller en bas
Minoe Snowfields

avatar

Nombre de messages : 75
Age : 24
Date d'inscription : 07/01/2009

Maîtres/Soumis
Orientation sexuelle: Bisexuelle
Maître de: la neige
Soumis par: Lucifel

MessageSujet: Re: Flocon de neige fondu (Delzel Lucifel)   Lun 6 Juil - 12:26

Minoe se calmait petit à petit mais dès qu'elle se permettait de reprendre ses pensées, celles-ci dérivaient vers sa capture et son hypothétique achat qui avait planté pour une raison qu'elle ne pouvait se rappeler. Son coeur loupait un battement à chaque fois qu'elle revoyait le visage de celui qui aurait pu être son maître. Mais le sentiment qui naissait en elle n'était pas de l'amour mais de la contrariété mêlée avec du reproche. Du reproche contre elle même.
L'hybride détestait avoir à détester quelqu'un. Mais lorsqu'il s'agissait d'elle même, elle ne pouvait s'empêcher de se critiquer au point de se dégouter de ce qu'elle avait pu penser ou faire.
Elle continuait à se calmer lorsque Kerges, la seule "personne" ici qu'elle appréciait vraiment au point de le considérer comme ami, s'approcha de la cage et essaya de la rassurer en lui promettant un collier de semi liberté. Minoe était flattée et elle se retourna pour lui partager son envie. Son ami parlait avec un humain d'une partie d'échec. Lorsqu'il eut finit, la jeune demoiselle avait changer d'avis, pensant que plus on la verrait dans cette cage, plus elle avait de chance qu'on l'achète.


"Merci Kerges. C'est adorable de ta part. Mais non merci. C'est juste que je n'arrive pas à bien dormir et quand je dors bien, je ne respire plus donc c'est... Enfin qu'est-ce que j'ai à m'épancher ? Merci beaucoup..."

L'hybride se reprochait encore et toujours de trop parler, de trop se plaindre, de trop espérer, parfois même de trop respirer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Flocon de neige fondu (Delzel Lucifel)   Lun 6 Juil - 12:49

Kerges laissa repartir l’humain. Il avait le sourire aux lèvres. Tout allait vraiment bien… Un peu trop, car ce que venait de dire Minoe le tracassa. Elle avait des problèmes pour dormir et faisait des apnées lorsqu’elle réussissait à fermer les yeux… Il ouvrit la cage, directement, ferma derrière lui et s’approcha de Minoe… Il devait voir quelque chose dans la gorge de celle-ci. Il la serra d’abord et lui expliqua pourquoi il était entré…

- On va regarder pour ton problème d’apnée. Si tu veux bien me laisser regarder dans le fond de ta bouche… C’est probablement ta luette qui bloque les voies respiratoires… Si c’est bien ca, il faudra la découper… Et dans ce cas là, je ferai venir la personne qu’il faut.

Kerges avait appris cela lors d’un autre problème d’apnée du sommeil. Il avait du faire appel à un chirurgien pour faire découper la luette. Mais là, il savait qu’il pourrait faire appel à la paire Victoria / Shion. Ils venaient souvent pour aider à l’antre pour les problèmes de santé. Shion faisait pour faire plaisir à sa sœur…

- Et pour le collier, ne t’en fait pas, tu es libre du choisir. C’est un choix que je te donne, mais tu fais peine à mon cœur, de te voir depuis si longtemps dans cette cage à cause de l’inconstance d’un client… Cela arrive parfois, mais ce n’est jamais agréable…

Kerges attendait le feu vert pour vérifier la piste de la luette. En attendant, il gardait Minoe contre lui. Elle avait toujours une température corporelle fraiche et lui, avec sa toison, une température chaude. Il se dit qu’elle devait profiter aussi de cette chaleur en retour de la fraicheur qu’il trouvait en la serrant contre lui…
Revenir en haut Aller en bas
Minoe Snowfields

avatar

Nombre de messages : 75
Age : 24
Date d'inscription : 07/01/2009

Maîtres/Soumis
Orientation sexuelle: Bisexuelle
Maître de: la neige
Soumis par: Lucifel

MessageSujet: Re: Flocon de neige fondu (Delzel Lucifel)   Lun 6 Juil - 13:07

Minoe ne fut pas surprise par la réaction de Kerges. Lorsqu'il la serra, elle sentit la chaleur de sa magnifique fourrure l'envelopper et elle ferma les yeux pour en profiter. Le froid qui émanait de la peau de la jeune hybride lui était parfois pesant. Peu de gens acceptaient de la toucher ou même de la frôler sous prétexte qu'elle était glacée.
Kerges lui expliqua une des raisons qui pouvait lui provoquer cet apnée et se proposa de l'examiner. Minoe en fut rassurée. Une personne faisait assez attention à elle pour s'inquiéter de ses petits problèmes presque sans importance. Elle n'était pas insignifiante pour tout le monde.
Alors que Kerges parlait de l'inconstance des clients, Minoe eut la vision de celui qui lui avait fait espérer inutilement. Elle ferma les yeux encore plus fort et resserra l'étreinte qu'elle avait sur Kerges. La chaleur qui se dégageait de son ami l'apaisait bien plus rapidement que les étoiles. Elle lâcha la prise qu'elle avait sur l'hybride et lui sourit du mieux qu'elle put.


"Je te remercie encore une fois. Tu n'as pas à t'occuper de moi comme cela. Mais si tu peux régler mon problème, je ne vais pas refuser... Que dois-je faire ?"

L'hybride regarda son ami tout en pensant à ce que cette captivité lui avait pris mais aussi à ce qu'elle lui avait donnée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Flocon de neige fondu (Delzel Lucifel)   Lun 6 Juil - 13:40

Kerges sentait le froid percer doucement les couches de sa toison. C’était agréable… Surtout lorsque ‘on était coincé sous une épaisse fourrure comme c’était son cas. Il fut ravi que Minoe accepte son aide. Elle semblait bien seule, pour le remercier ainsi. Il se dit qu’il aurait du passer plus souvent pour la voir… Il aurait aimé pouvoir se démultiplié pour passer plus de temps avec chacun de ses amis qui étaient ici, dans l’antre. Mais il ne pouvait faire ca… Et pour le moment, il était là, avec elle… Elle demandait quoi faire, mais il avait autre chose à dire avant d’en venir à l’observation du pourquoi…

- Tu n’as pas besoin de me remercier, mon amie. Si j’avais pu, j’aurais passé plus de temps avec toi, comme avec beaucoup d’hybrides qui sont présents dans l’antre alors que nous parlons… Ca me désespère toujours de savoir que certains restent bien trop longtemps ici… Je regrette de ne pas savoir me multiplié pour vous voir tous, tous les jours…

La voix de Kerges exprimait la conviction qu’il avait de tout ca, des hybrides qui restaient et du peu temps qu’il avait pour eux… toujours moins depuis qu’il avait aussi la charge de travail de Nisis en plus… Cette dernière attendant famille, leur famille à eux deux…

- C’est simple, tourne toi dans la lumière et ouvre bien ta bouche, je dois tenter d’en voir le fond. Si c’est ta luette, je pense qu’on va pouvoir te soigner rapidement… Je pense même savoir le faire moi-même… Avec un peu de matériel. Sinon, je demanderai à Victoria de venir pour m’aider et à son fiancé. Après tout, ils font une paire très bien à la ville et dans le travail, celui de Vicky. Je la vois mal faire des papiers pour aider Shion…

Kerges imagina Victoria tout en laissant le loisir à Minoe de prendre place. Il en rit un rien. Victoria a faire des papiers derrière un bureau, impensable…
Revenir en haut Aller en bas
Minoe Snowfields

avatar

Nombre de messages : 75
Age : 24
Date d'inscription : 07/01/2009

Maîtres/Soumis
Orientation sexuelle: Bisexuelle
Maître de: la neige
Soumis par: Lucifel

MessageSujet: Re: Flocon de neige fondu (Delzel Lucifel)   Lun 6 Juil - 15:03

Minoe se sentit un peu coupable de voir Kerges regretter de ne pas pouvoir se multiplier pour voir tous ses amis. Elle avait l'impression de le monopoliser.
Elle se disait que si la captivité lui avait pris sa liberté, elle lui avait donner la conviction que quelque part, d'autres personnes que sa famille et Kerges pouvaient la toucher. Cette certitude l'apaisait et lui donnait le courage de tenir tête au monde et à ses atrocités.


"Merci encore... Ne regrette pas de ne pas savoir te multiplié. Ce fait rend chaque rencontres encore plus précieuses et c'est ce qui fait que chacun de nous tiens encore à la vie. Ce sont ces petits instants précieux qui nous apaisent. Et à chaque séparation, on ne peux s'empêcher de penser à la suivante et à l'espérer le plus tôt possible. C'est ce qui fait que l'instant nous est profitable et doux. Alors ne regrette pas de nous rendre heureux même pour quelques minutes. L'espoir nous tiens toujours en haleine. Et tu fais vivre cet espoir."

Après ce petit discours, Minoe se plaça a la lumière et ouvrit la bouche. Elle se sentait ridicule mais cela lui importait peu. Elle trouvait la situation comique et dut se retenir de rire. Finalement, elle n'arrivait pas à garder son rire enfoui dans son ventre et se laissa aller. Le rire la gagna. Cela faisait si longtemps qu'elle n'avait pas ri qu'elle en avait mal au ventre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Flocon de neige fondu (Delzel Lucifel)   Lun 6 Juil - 15:18

Kerges trouva le discourt de Minoe très juste, si juste qu’il en fut touché. Il savait donc que ses visites faisaient plaisir à Minoe. Il en était très heureux. Elle était douce et délicate, comme les étoiles de neige qui tombait parfois du ciel. Il était vraiment heureux en cet instant, avec cette amie auprès de lui…

- Merci à toi, et ne me remercie pas, c’est un vrai plaisir que de venir te voir, et pour ce qui est des regrets, je les aurai toujours, c’est mon lot. Mais chacun de ses moments est unique, et je les apprécie pour cela aussi… C’est avec des personnes agréables comme toi que j’ai le plaisir de travailler ici, de me dire que ce que je fais est apprécié à sa juste valeur…

Kerges la vit se placer et commença à regarder dans le fond de la bouche de Minoe. Celle-ci commença à rire. Il ne savait pas ce qu’il y avait de drôle, mais cet éclat de rire spontané le fit sourire. La luette était bloquante. Il le remarqua pendant les rires. Il faudrait donc s’occuper de cela…

- Minoe, c’est bien ce que je pensais, c’est ta luette qui t’empêche de respirer convenablement pendant ton sommeil. Je vais voir si j’ai ce qu’il faut pour dégager ta luette…

Kerges partit un court instant et revint, l’air dépité.

- Je n’ai pas ce qu’il faut ici. Je vais appeler Shion et Victoria. Ils feront ce qu’il faut. Il faut découper un morceau de ta luette, et après, tu n’auras plus jamais de problèmes…

Kerges était revenu dans la cage. Il avait même oublié de la fermer pour aller voir après les instruments en question. Mais Minoe était toujours là, comme si rien n’aurais pu la bouger de là…
Revenir en haut Aller en bas
Minoe Snowfields

avatar

Nombre de messages : 75
Age : 24
Date d'inscription : 07/01/2009

Maîtres/Soumis
Orientation sexuelle: Bisexuelle
Maître de: la neige
Soumis par: Lucifel

MessageSujet: Re: Flocon de neige fondu (Delzel Lucifel)   Lun 6 Juil - 15:47

Minoe calma son fou rire pendant que Kerges lui expliquait que ses suppositions étaient justes. Il alla regarder si il possédait les instruments nécessaires à son opération mais étrangement, la porte était restée ouverte.
Un cruel dilemme se posa à elle. La liberté était à portée de main. Il lui suffisait de se glisser hors de sa cage et de sortir discrètement. Personne ne la verrait. A part les autres hybrides. Mais d'un autre côté, elle serait hors la loi... Et la liberté en étant poursuivit n'est pas une liberté.
Minoe commença à s'avancer. Elle glissa la tête hors de la cage, hésita un instant puis sortit. Elle était libre. Libre de parler. Libre de bouger. Libre d'aller où bon lui semblait. Libre ! Elle sourit et sentit son coeur battre de plus en plus fort. Elle était libre, mais elle était une fuyarde.
L'hybride était libre. Mais son coeur semblait enchaîné à cette cage. Elle revit alors le visage de Kerges. Son seul ami. Celui qui la rassurait. Celui qui pouvait la toucher sans frissonner. Son ami. Elle osait le trahir. Il l'avait consolée, et elle s'apprétait à partir, à le laisser en plan, à trahir sa confiance ? Hors de question ! Jamais elle ne pourrait vivre avec cette chose sur la conscience !


*Plutôt mourir que de trahir un ami ! Quitte à rester ici pendant encore des années, je m'en fiche ! La liberté ne vaut pas la peine d'être vécue si c'est pour fuir et redouter la penser d'une personne qui nous est chère !*

L'hybride fit alors volte face. Hésitant un dernier instant, elle pénétra dans la cage et attendit Kerges, assise sur le sol, pensant à son ami qui prenait soin d'elle plus que quiconque l'aurait fait. Lorsqu'elle entendit ce dernier revenir, elle se leva et lui sourit quand elle le vit. Elle ne dit rien, sachant que ses yeux trahissaient ce qu'elle avait penser, ce qu'elle avait voulu faire, ce qu'elle avait décidé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Flocon de neige fondu (Delzel Lucifel)   Mar 7 Juil - 9:07

Kerges profita de la venue de Victoria pour montrer ses enfants avec son compagnon, Shion, qui était aussi son frère pour les faire venir à la cage de Minoe. Il avait compris au regard de cette dernière que la liberté qu’elle avait failli prendre lui était pénible… Elle n’avait probablement pas voulu mettre Kerges dans l’embarras. Shion fit sa part du travaille, contrôlant le corps de Minoe pour mettre hors circuits les canaux de la douleur et pour trancher la luette. Il le fit promptement et retint le sang par télékinésie. Victoria se fit un plaisir de faire cicatriser Minoe. Kerges était content, la manœuvre n’avait pas duré et pendant ce temps, il avait eu les deux enfants de ses amis dans les bras, deux angelots adorables… Une fois qu’ils furent reparti pour montrer les enfants à d’autres personnes qu’ils connaissaient, Kerges reprit la parole…

- Une chance qu’ils étaient là. Je ne les avais vus en revenant… Mais les voix de Shion et Victoria sont assez marquantes. Et je te dois un grand merci pour ne pas avoir pris la fuite…

Kerges la serra dans ses bras.

- Je suppose que tu ne voulais pas m’attirer d’ennuis, mais tu aurais pu sortir, je me serais arrangé… Mais merci, ca me fait grand plaisir…

Kerges était vraiment heureux que cela se fut passé comme cela. Il avait fait confiance et à juste titre. Le froid qui émanait de Minoe commençait à le glacer, mais il s’en moquait. Il espérait qu’elle partirait comme il se devait… Il la regarda dans les yeux et lui sourit. Il savait qu’il devait avoir l’air terrible, en souriant, mais Minoe le connaissait bien mieux que d’apparence…

- Et si nous parlions de choses plus agréables, maintenant que tu es soignée…

Kerges avait tout son temps, aujourd’hui, enfin, il avait décidé de prendre tout son temps…

[HJ : Pas de soucis pour les deux persos cités en passage, je joue l’un des deux et Vicky n’est pas contre ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Minoe Snowfields

avatar

Nombre de messages : 75
Age : 24
Date d'inscription : 07/01/2009

Maîtres/Soumis
Orientation sexuelle: Bisexuelle
Maître de: la neige
Soumis par: Lucifel

MessageSujet: Re: Flocon de neige fondu (Delzel Lucifel)   Mer 8 Juil - 0:33

Minoe se laissa faire. Elle n'eut pas de mal, ne saigna pas, ne ressentit que quelques picotement lorsque la femme la guérissait. Kerges lui fit part de sa gratitude pour ne pas avoir fui et la pris dans ses bras.

"Je ne trahirai jamais la confiance que m'accorde un ami. Même si je dois en payer de ma vie."

Son ami sourit. Son air était étrange. Presque effrayant. Mais Minoe s'en fichait. Elle aimait son ami et peu importe la façon dont les autres le voyaient physiquement, ce qui importait c'était mentalement. Kerges partagea son souhait d'aborder un sujet plus commun que des troubles du sommeil. La jeune femme en fut ravie. Elle sourit et réfléchit quelques instants avant de revoir avec quel ravissement il avait tenu compagnie aux enfants de ses guérisseurs.

"Tu aime les enfants ? Je demande ça perce que, tu a semblé... Aux anges, c'est le cas de le dire, avec ceux de Shion et Victoria..."

Minoe craignait que la question n'effleura trop l'intimité du Wemic et s'apprétait à se raviser mais une chose l'en empêcha. Ils étaient amis. Elle avait bien le droit de savoir cela non ?


[HJ : Je n'en doute pas une seconde. Désolée de mon manque d'inspi' suis un brin fatiguée]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Flocon de neige fondu (Delzel Lucifel)   Mer 8 Juil - 9:19

Kerges était ravi de la fin plus que probable, des problèmes de Minoe. On pouvait dire que les Oyadas étaient passés au moment opportun. Minoe exprima pourquoi elle n’était pas partie. Kerges était fier d’avoir des amis aussi fidèle. Minoe avait donc choisie de rester dans l’antre pour ne pas qu’il puisse avoir de problèmes, mais pour le moment, il n’était plus vraiment assistant, mais directeur, Nisis étant en repos à cause de sa grossesse…

- Merci, mon amie, ta confiance m’honore. J’ai de la chance de pouvoir compter sur des amis comme toi. J’ai presque envie de te demander de dormir pour savoir si tout va bien, mais au pire, nous saurons ca, ce soir. Je resterai pour surveiller ton repos…

Kerges faisait de plus en plus d’heures. Son repos s’en ressentait et les moments avec Oriane et Nisis aussi. Mais il fallait bien que quelqu’un fasse le travail… La question suivante vint le surprendre. Il ne s’y était pas attendu. C’est vrai qu’il avait apprécié le contact des enfants Oyadas. Le plus étonnant, c’était qu’ils avaient tenté de le rassurer, deux petites voix dans sa tête… Des enfants éveillés et sachant énormément de choses… Kerges se rappela alors une phrase de Shion, un soir qu’il était venu rechercher Victoria… ‘Ils seront précoces, très précoces…’ La phrase avait parue anodine, mais elle ne l’était plus… Mais il devait répondre à la question de son amie…

- Oui, j’aime beaucoup les enfants… Mais plus que tout, ma compagne, la propriétaire de l’endroit, Nisis, est enceinte de notre premier enfant. Elle ne travaille pas à cause de cela d’ailleurs, elle se repose. Si l’enfant est un wemic, elle va avoir des moments étranges et douloureux pendant sa grossesse…

Kerges sourit, ne sachant pas ce que serait cet enfant, si ce n’est un enfant de l’amour. Car ca, il le serait, immanquablement…

[HJ : Pas de soucis pour ca ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Minoe Snowfields

avatar

Nombre de messages : 75
Age : 24
Date d'inscription : 07/01/2009

Maîtres/Soumis
Orientation sexuelle: Bisexuelle
Maître de: la neige
Soumis par: Lucifel

MessageSujet: Re: Flocon de neige fondu (Delzel Lucifel)   Jeu 9 Juil - 11:09

Kerges parut touché de la loyauté que Minoe lui accordait. Il y avait dans son regard un je-ne-sais-quoi qui brillait. Mélange de fierté et de douceur avec une pointe de gentillesse.
La jeune femme sourit lorsque l'hybride lui proposa de dormir pour voir si tout allait bien. Elle en aurait été incapable. Elle fut touchée que Kerges proposa de rester veiller pour vérifier que tout aille bien.


"Je n'en demande pas tant mas merci..."

Kerges devait beaucoup l'apprécier pour décider de rester ainsi près d'elle alors qu'il se démenait au travail. Ainsi Minoe découvrit pourquoi Nisis était absente. Elle en fut ravie pour le Wemic.

"Mais c'est génial !!! Kerges tu vas être père !!!! Waouh !!! Votre enfant sera terrifiant ! Un mélange de Wemic et d'ange... J'espère qu'il sera aussi gentil que son père... Je voudrai bien faire sa connaissance... Mais Nisis ne le permettrai surement pas... Tu me parlera de lui pendant tes visites d'accord ?!?"

Comment avait-elle pu passer à côté de cet évènement ? Toute l'Antre devait être au courant de cette nouvelle... Sauf elle. Elle avait beau fouiller, elle ne compris pas pourquoi l'information ne lui était pas parvenue... Son ami semblait si fier de sa future progéniture que Minoe en fut un brin jalouse. Mais dans cette joie, elle remarqua un petit défaut.

"Ne préfèrerais-tu pas passer la nuit près de ta compagne ? Et si l'enfant est Wemic, elle aura surement besoin que tu la rassure ou que tu lui tienne compagnie... Ne reste pas à me veiller alors que tu as bien plus important à faire. Et si elle souffre, elle doit préférer que tu passe un peu de temps avec elle, pour qu'elle n'ai plus mal consciemment. Tu devrait aller la voir passer la nuit avec elle. Tu peux bien faire ça non ? En plus tu dois être crevé avec toute la masse de travail que tu as..."

Minoe venait de s'en rendre compte. A la lumière du jour montant, le poil du Wemic n'était plus aussi luisant que dans son souvenir et il semblait trop fatigué pour tenir debout. Mais ce qui le tenait n'était plus son état physique mais sa volonté de bien faire, pour Nisis et pour leur enfant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Flocon de neige fondu (Delzel Lucifel)   Jeu 9 Juil - 13:55

Kerges sourit. Minoe ne semblait pas à l’aise avec l’offre, gênée aurait été plus juste. Elle ne semblait pas vouloir l’accaparer, pour reprendre ce qu’elle avait dit plus tôt. Mais Kerges se proposait comme un ami. Il s’inquiétait pour la santé de tous les hybrides de l’antre, mais plus encore lorsqu’il était question d’une personne qu’il appréciait particulièrement. Il n’envisageait pas de ne pas se proposer dans ce genre de cas. Et peu importait la situation particulière qu’il vivait.

- Je sais que tu ne le demandes pas, mais je n’ai pas envie de te trouver morte demain car je n’aurai pas été attentif. Je m’ne voudrais le reste de mes jours…

Kerges était ravi de voir la joie de Minoe. Il s’entendait bien avec elle et il fut ravi de la voir dans un état pareil. Il se demanda si elle envisageait elle aussi d’avoir des enfants, mais la question lui revenait en tête et pour tout le monde depuis qu’il savait. Il laissa donc la question de coté.

- Je suis le plus heureux des wemics, tu dois t’en douter. Terrifiant… hum, s’il ressemble à son grand-père paternel, probablement… J’espère surtout qu’il sera lui avant tout, un être unique. Avec la grâce de sa mère et puisque tu le dis, la gentillesse de son père. Oh, tu feras sa connaissance, il y a pas mal de monde qui devra le rencontrer. Et oui, je t’en parlerai aussi, ne t’en fais pas. Mais garde cela pour toi. Le reste du personnel pense que Nisis est dans son bureau et surveille sur ses écrans. Mais ce n’est pas le cas…

Kerges jouait ce petit jeu pour les clients parfois un peu velléitaires, mais aussi pour le personnel humain qui dénigrait facilement son autorité. Il était le seul des deux à travailler. Il laissait Nisis aux bons soins d’Oriane. Nintaï faisait une confiance aveugle à Oriane, alors, il faisait aussi confiance à cette dernière. La remarque suivante vint se ficher dans son cœur comme une flèche, le choix qu’il avait fait, elle le lui reposait. Il fallait bien vivre, malgré la grossesse. Et l’antre allait devenir un enfer pour les hybrides s’il ne venait pas travailler et s’il partait plus tôt, ce serait pareil…

- Tu as posé une bonne question. J’ai déjà fait ce choix… Je dois être ici et Nisis le sait. Que ce soit pour que nous puissions vivre, mais aussi pour le confort des hybrides de l’antre. Je ne peux pas y aller, même si j’aimerais être avec elle. Oriane veille sur elle. Je lui fais confiance. J’ai laissé des instructions pour la soulager si le petit à venir est un wemic… J’aimerais y aller, mais je ne peux pas… Et oui, je suis fatigué, mais je fais ca pour vous… pour tous ceux qui sont ici. Je ne peux pas vous abandonner non plus…

Kerges était tiraillé entre les deux choses. Il voulait être avec Nisis, partager le bonheur présent, mais il avait des responsabilités, tellement de responsabilités… Sa voix avait été triste lors de ce passage. Minoe avait frappé juste, dans les choix douloureux qu’il avait du faire pour que Nisis ne manque de rien pendant la grossesse et pour que les hybrides n’en souffrent pas non plus. Il avait fait un choix réfléchi et avec l’accord de sa Nini chérie…
Revenir en haut Aller en bas
Minoe Snowfields

avatar

Nombre de messages : 75
Age : 24
Date d'inscription : 07/01/2009

Maîtres/Soumis
Orientation sexuelle: Bisexuelle
Maître de: la neige
Soumis par: Lucifel

MessageSujet: Re: Flocon de neige fondu (Delzel Lucifel)   Ven 10 Juil - 20:10

Minoe vit qu'elle s'était aventurée sur un terrain plutôt compliqué. Elle écouta ses explications et essaya de se réjouir de ce qu'il y avait de drôle ou de joyeux. Mais elle n'y arrivait pas. Une pointe de mélancolie pointait dans son regard. L'hybride se sentait partir. La joie provoquait souvent ce genre de crises chez elle lorsqu'elle en avait un excès. Après une crise de joie venait la crise de déprime qui faisait remonter tous ses souvenirs à la surface. L'hybride écouta du mieux qu'elle pût jusqu'à la fin et son côté têtue l'aida à y parvenir.
Après que Kerges eut finit de parler, le silence s'installa dans la cellule et aucun des deux habitants n'eut le réflexe de le briser. L'un pensait à son passé, l'autre surement à ses choix. Minoe s'assit au sol. Il était frais. Mais pour elle, il paraissait brûlant. Elle s'allongea sur le côté droit et se recroquevilla, les jambes repliées sur sa poitrine, les mains l'une sur l'autre sous sa tête.
Elle ferma les yeux et revit une scène de son enfance. Une larme sembla glisser d'entre ses cils clos. L'hybride sentit la traitresse couler le long de sa joue, passer sur son nez puis sur ses lèvres. Le périple de la goutte fut stoppé par la langue de Minoe qui recueillit la brulure que lui infligeait cette goutte par sa simple signification.



[HJ : Navrée pour le manque d'inspi' encore une fois...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Flocon de neige fondu (Delzel Lucifel)   Mar 14 Juil - 15:30

Kerges observa Minoe, malgré que ses pensées aillent vers les choix qu’il avait du faire. Il la vit redevenir triste. Elle l’avait envoyé vers ce qui était des pensées un peu troubles et pas fort joyeuses, mais il ne lui en voulait pas, elle ne pouvait pas savoir avant de poser la question. Elle était descendue de son dos et elle se replia sur elle-même, à même le sol. Kerges se coucha à coté d’elle. Il la plaça plus confortablement, la tête de Minoe sur ses pates antérieures. Il vit la trace laissée par une larme. Il essuya cette dernière de la main. Kerges finit par rompre le silence.

- Repose-toi, je reste pour veiller sur toi, mon amie…

Kerges ne bougerait pas avant son réveil. Il lui fit un sourire et dégagea les cheveux de son front. Il savait qu’elle n’avait pas voulu le faire penser à des choses tristes. Et la larme prouvait qu’elle souffrait plus qu’elle ne le montrait. Kerges pouvait bien rester avec son amie pour qu’elle aille un peu plus chaud au cœur…
Revenir en haut Aller en bas
Minoe Snowfields

avatar

Nombre de messages : 75
Age : 24
Date d'inscription : 07/01/2009

Maîtres/Soumis
Orientation sexuelle: Bisexuelle
Maître de: la neige
Soumis par: Lucifel

MessageSujet: Re: Flocon de neige fondu (Delzel Lucifel)   Ven 17 Juil - 18:44

Minoe était déjà partie dans ses pensées et elle était si loin dans ses souvenirs qu'elle ne se rendit pas compte que Kerges l'avait placé plus confortablement, la tête de Minoe sur ses pattes avant. La seule chose qui fit revenir l'hybride sur terre fut la main de son ami sur sa joue, paraissant brûlante par rapport à la température gelée du corps de l'hybride neige.
La voix de Kerges se faisait douce et protectrice. Le terme d'amie qu'il employa eut sur Minoe un effet rassurant et c'est avec un peu de joie au coeur que la jeune demoiselle écouta le conseil de son ami et ferma les yeux pour se reposer.
L'hybride ne sentit pas le sommeil glisser dans son corps et ne se rendit même pas compte qu'elle rêvait. Elle dormait et pour la première fois depuis longtemps, son sommeil fut tranquille. Elle dormait pour rattraper son sommeil perdu mais surtout pour oublier sa solitude.
Elle avait beau avoir Kerges pour ami, elle n'avait personne d'autre à aimer. Elle n'appréciait ni ne détestait les gens. Elle ignorait ce qu'elle aimait en nourriture, obligée de s'alimenter de repas glacés pour maintenir sa chaleur corporelle. Elle ne pouvait pas connaitre les sensations fortes. Et peinait à découvrir d'autres sensations que le froid glacial ou la chaleur brûlante.
Elle se sentait seule et dormait pour oublier tout ce qu'elle ne connaissait pas, qu'elle ne pouvait même pas imaginer, tout ce dont elle avait entendu parler mais qu'elle ne pourrait jamais connaitre. Sa vie se résumerai peut-être au froid glacial de sa peau et à cette cellule qui devenait de plus en plus lugubre à force de temps passé ici à voir anges et démons se presser devant sa cellule puis repartir, comme dégoutés par cette froideur que dégageait l'hybride sans vraiment le vouloir.
Minoe dormit, combien de temps elle ne le saurait pas avant de se réveiller. Mais elle dormit très longtemps, ça c'était sur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Delzel Lucifel
Psychanalyste
avatar

Nombre de messages : 39
Age : 27
Date d'inscription : 21/09/2009

MessageSujet: Re: Flocon de neige fondu (Delzel Lucifel)   Mer 23 Sep - 0:10

Une nouvelle ville, une nouvelle vie. Je rentrais pour la première fois dans une vie autonome et ne savais pas vraiment ce que cela allait donner. Quoi qu'il en soit, je n'avais encore rien pour le moment, une modeste demeure que je n'avais même pas encore vu et quelques billets en poche. Je marchais, trainant mon sac à dos avec moi me disant que je trouverais bien l'un ou l'autre magasin me proposant de m'acheter quelques affaires; j'arrivai d'ailleurs en plein milieu du centre ville et observais tout les magasins m'entourant, il était sur qu'il s'agissait bel et bien d'une grande ville avec d'innombrables magasins mais il était vrai que trois d'entre eux se distinguaient des autres : Le local à humain, l'antre des hybrides et l'animalerie. Bon je pouvais comprendre ce qu'était l'animalerie mais le local à humain et l'entre des hybrides pas vraiment... Je choisis au hasard et entra dans l'antre, avançant le long du couloir bicolore s'étendant devant moi, j'arrivai finalement dans une pièce pour le moins surprenant, il semblait en effet qu'en ce lieu, on vendait des être ayant une apparence plus ou moins humaine, on n'était bien loin de l'animal de compagnie que devait sans doute offrir la boutique concurrente et ce spectacle était véritablement affligeant. Je me mis en marche, ne sachant pas vraiment ce que je cherchais lorsque j'aperçus, au loin, une immense silhouette à coté de laquelle se trouvait une ombre plus petite. A la fois surpris et intrigué, je me mis à avancer dans cette direction afin de voir ce dont il pouvait bien s'agir. Je fus très vite face à ces deux personnes que j'avais vues de loin et ma surprise n'en fut que plus grande.

Il y avait une créature sur laquelle je fus incapable de mettre un nom, il faut dire que de la province d'où j'arrivai, ce genre de spécimen était pour le moins rare puisqu'il n'en existait pas et l'autre personne, que je m'attendais à découvrir être une autre créature de la sorte, fut bien plus intrigante. On aurait dit une femme si elle ne possédait pas une peau aussi pâle que la neige. J'observai un instant la jeune fille dans le plus grand silence et après un moment, je fis signe à l'autre hybride de ne pas bouger, comme si je craignais qu'il le fasse et ne réveil ainsi la demoiselle. Sans me soucier que l'on puisse me voir, que d'autres personnes se croyants supérieures ne parlent sur mon dos, je m'assis directement sur le sol de l'antre et je fixai mes yeux directement sur le visage de cette jeune inconnue. On vendait ici ce genre de personnes, ceux qui ne semblaient êtres ni des anges ni des démons et, sans que je sache pourquoi, je sentais au fond de moi que c'était le sort de cette jeune fille. Elle était jolie et on aurait put croire qu'elle était un ange à sa façon de dormir, c'était le genre de personne qui risquait d'attirer des personnes avides, malhonnêtes et sans le moindre scrupule. Je n'avais qu'une petite somme d'argent sur moi mais qu'importe, dès mon premier regard, dès l'instant où mes yeux s'étaient posés sur elle, j'avais compris que je devais lui éviter ce sort... Même avec peu d'argent, j'aurais sans doute assez pour acheter sa liberté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Flocon de neige fondu (Delzel Lucifel)   Mer 30 Sep - 9:29

Kerges avait laissé Minoe s’endormir. Il était calme et veillait sur son amie. Il avait le temps, une de ses journées calmes dans l’antre, pour le malheur des occupants. C’est alors qu’il vit arriver un client. Il le regarda sans rien dire. Il ne voulait pas réveiller Minoe… Puis, en y songeant, il se rendit compte que c’était peut-être la chance de son amie. Il prit donc la parole.

- Bonjour cher client. Je suis Kerges Mach’tel, assistant de dame Fallen, propriétaire de l’antre. Que puis-je pour vous ?

Kerges avait parlé calmement et à voix basse tout de même. Minoe dormant toujours sur lui. Il passa la main dans les cheveux de celle-ci. Elle semblait bien plus calme. Kerges se rappela qu’il était une des rares personnes a ne pas ressentir le froid de son corps grâce à sa toison…
Revenir en haut Aller en bas
Delzel Lucifel
Psychanalyste
avatar

Nombre de messages : 39
Age : 27
Date d'inscription : 21/09/2009

MessageSujet: Re: Flocon de neige fondu (Delzel Lucifel)   Mer 7 Oct - 3:13

Que le silence était beau; rien de tel que le calme pour réfléchir à la manière de laquelle j'allais aborder cette affaire quoi que, en fait, je n'en eus pas vraiment besoin. A ma grande surprise l'homme, qui semblait être un croisement entre un homme et un lion, m'adressa la parole. Alors cette "créature" était capable de parler? Oui je devais avoir l'air stupide mais je venais d'une petite province peuplée uniquement d'ange et, en de telles circonstances, le fait qu'il y ait l'existence de créatures tels que les hybrides ne m'avait jamais effleuré l'esprit. Mon regard se détacha bien malgré moi du visage pâle de la demoiselle pour se poser sur celui de mon interlocuteur; alors ainsi il était l'assistant de la propriétaire des lieux? Un hybride qui vendait ses congénère en quelque sorte. J'aurais été capable de chercher à dresser un portrait psychologique de ce personnage mais cela était, pour l'instant du moins, totalement superflu. Il me donnait l'occasion d'aborder le sujet que j'étais en train de tourner et retourner dans mon inconscient; la possibilité d'acheter un habitant de ce lieu et plus particulièrement cette habitante; créature hivernale au visage si angélique... Je reposa à nouveau mes yeux ne trahissant aucune émotion sur cette demoiselle si attrayante et, l'instant d'après, mes yeux furent fermés et mon esprit se vida. Il n'y avait pas grand chose à dire, il valait sans doute mieux ne pas perdre de temps et répondre au plus vite dans le but de comprendre si l'achat de cette personne était effectivement réalisable. J'ouvris à nouveau les yeux, une lueur de détermination se lisant dans mon regard alors que ma voix se fit forte mais basse à la fois; la force pour montrer ma détermination et la bassesse pour ne pas réveiller l'ange endormit qu'était cette jeune fille.

"Bonjour Monsieur Mach'tel... Je me nommes Delzel Lucifel et, si j'ai bien compris... En ce lieu je suis en droit d'acheter des êtres vivants... Bien que cette idée me dégoute quelque peu, je ne puis en âme et conscience laisser cette demoiselle à son sort... Vous l'aurez compris; si vraiment elle est à vendre, votre prix sera le mien!"

Mon regard d'ange se posa alors sur mon interlocuteur; sa réponse se faisait attendre et chaque seconde était pour moi un instant perdu mais; qu'importe? Je savais que j'avais raison, j'étais certain de ne pas m'être trompé quant à la raison d'être de ce lieu et dès lors, je savais que je ne quitterai pas cet établissement sans cette demoiselle!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minoe Snowfields

avatar

Nombre de messages : 75
Age : 24
Date d'inscription : 07/01/2009

Maîtres/Soumis
Orientation sexuelle: Bisexuelle
Maître de: la neige
Soumis par: Lucifel

MessageSujet: Re: Flocon de neige fondu (Delzel Lucifel)   Jeu 8 Oct - 21:25

Papillons... Nuages... Soleil... Neige !

Blonde, une femme se tenait contre un igloo, une pelote de laine à ses pieds, de longues aiguilles entre les mains, un début d'écharpe. Tricoter lui faisait passer le temps. Je m'avance vers elle. Je parle. Je n'entends pas ce que je dis. Elle me regarde de ses magnifiques yeux bleus ciel. Elle sourit, lâche tout ce qu'elle tient et s'agenouille en face de moi. Elle me sert fort. Elle me mouille la nuque. Des larmes ? J'ai les yeux qui piquent. Le nez aussi. J'ai les joues mouillées. Je pleure ? Mais pourquoi ? Je ne comprends pas. L'étau se resserre. Je pleure plus. J'étouffe. Apné du sommeil ? Impossible. Kerges à réglé le problème. Kerges ? Meridell...

Minoe cauchemardait. Vieux souvenir de son départ. Elle étouffait, suffoquait. Sans s'en rendre compte, elle avait fourré sa tête dans la toison de Kerges. Elle n'arrivait plus à respirer. Elle s'agitait.
Finalement, elle se réveilla en sursaut. Des larmes coulaient sur ses joues et elle tremblait comme une feuille. Elle n'arrivait plus à parler. Sa voix se cassait dans sa gorge. Elle aurait voulu crier mais rien ne parvenait à franchir sa gorge. Ni le son, ni l'air. Elle suffoquait. Tremblait comme une feuille.
Elle se roula en boule mais ne parvenait pas à se calmer. Minoe repensait à sa mère...

"Ma... Ma... Man..."

Minoe suffoquait. L'amour de sa mère perdue depuis trop longtemps lui manquait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Flocon de neige fondu (Delzel Lucifel)   Ven 9 Oct - 8:58

Kerges sourit et comprit pourquoi le client qui venait d’arriver était un peu écœuré par la situation. Kerges n’aimait pas vendre ses congénères, mais s’il ne le faisait pas en prenant soin d’eux, ce serait probablement un être bien plus cruel qui le ferait, car dans l’antre, les hybrides étaient quand même chez eux. L’ange semblait vouloir de Minoe, mais ce n’était pas à Kerges ou à l’ange de choisir, mais à Minoe, le règlement de l’antre était particulier, mais précis sur ce point.

- Cher client, je suis ici pour vous servir. Vous pouvez, en effet, mais ce n’est ni à vous, ni à moi de choisir avec qui vous partirez, mais, à mes frères et sœurs de choisir. Je comprends que l’idée vous dégoute, autant qu’elle me répugne de vendre mes frères et sœurs hybrides, mais si ce n’est pas moi qui tient ce commerce, en prenant soin d’eux du mieux que je peux, il se pourrait que ce soit un ange ou un démon cruel, comme ce fut le cas avant dame Fallen. Vous comprendrez donc, que malgré mon écœurement, je continue, non pas pour moi ou des bénéfices, mais pour eux, pour qu’ils aillent un bon traitement ici, surtout ceux qui n’ont plus la moindre chance de partir, car trop vieux ou trop malade. Pour ce qui est du prix, il est indiqué sur la fiche de Minoe…

C’est à ce moment là que Kerges remarqua que Minoe suffoquait, le client l’avait distrait et elle s’était tournée, enfonçant sa tête dans sa toison. Comment avait-il pu se laisser distraire de la sorte! Il regarda le client, mais au fond, c’était de sa faute, il avait été inattentif. Il entendit prononcer les mots ‘ma maman’, par Minoe, doucement, en se réveillant, elle avait du faire un rêve terrible. Minoe semblait sortir de ses cauchemars…

- Minoe, mon amie, je suis désolé, mais elle n’est pas ici… Il n’y a que moi et un client qui aimerait te rencontrer…

Kerges passa une main dans les cheveux de Minoe, pour dégager son visage de ceux-ci et il la regarda, triste. Elle avait du pleurer, une trace se voyait sur son visage et ses yeux était légèrement rougis. Il essuya les traits sur ses joues et l’embrassa sur le front. C’est alors qu’il remarqua un cristal à terre, en forme de larme…
Revenir en haut Aller en bas
Delzel Lucifel
Psychanalyste
avatar

Nombre de messages : 39
Age : 27
Date d'inscription : 21/09/2009

MessageSujet: Re: Flocon de neige fondu (Delzel Lucifel)   Mar 13 Oct - 12:01

J'écoutai alors attentivement les paroles de l'homme-lion face à moi; au moins il avait raison sur un point : Avec lui comme vendeur les hybrides devaient passés d'agréables moments en ce lieu quoi que, était-il vraiment possible de passer d'agréables moments si on ne peut même pas connaître la légère brise du vent sur notre peau? Quoi qu'il en soit, l'important était tout autre... J'aurais donc en effet la possibilité de partir avec cette ravissante personne mais seulement si elle le désirait? Bien, cela était mieux après tout car je ne voudrais en aucun cas imposer ma présence à une personne ne la souhaitant pas. J'observai le prix indiqué sur la pancarte portant le nom de la jeune hybride; Minoe... Au moins, à présent, je connaissais son nom. Le prix était abordable, j'avais assez sur moi pour me permettre cet achat, là était une chose d'une grande importance; il aurait été dommage qu'elle accepte de me suivre et qu'après de faux espoirs de liberté, je remarque que je n'avais point assez d'argent pour me permettre son achat. Mes yeux se reposèrent sur le visage de la jeune fille et, à ma grande surprise, celle-ci suffoquait comme si elle n'était plus capable de respirer. Je n'avais pas suivit toute l'affaire et ne comprenais donc pas la raison de cet étouffement soudain mais une chose était sur, son réveil avait été brutal et il semblait qu'elle soit encore comme "perdue" dans ses pensées... Elle appela sa mère, visiblement celle-ci lui manquait et le jeune psychanalyste que je suis ressentit une vive douleur dans sa poitrine. La pauvre enfant, elle était seule pour le moment et il semblait que sa douleur soit plus psychologique que physique... Je ne pouvais décemment pas l'abandonner à son sort; il fallait trouver les mots juste pour la convaincre de me suivre dans ma modeste demeure où elle serait libre. Kerges lui avait dit que je désirais lui parler, il était donc temps de le faire.

"Bonjour Minoe, je m'appel Lucifel et c'est un plaisir de faire ta rencontre... Je ne vais pas te parler longtemps, il semble que tu sois perturbée par le rêve que tu viens de faire, j'en suis navré mais je me dois de te brusquer un peu. Voila, je ne peux décemment pas me contenter de te voir enfermée, je trouve que c'est inhumain d'emprisonner une créature vivante alors je t'offre la liberté. Je ne veux pas t'imposer ma présence, je te demande juste si tu es désireuse de sortir de cet antre avec moi à tes cotés..."

Mon regard posé sur le visage de la demoiselle des neiges, je ne bougeais plus, la fixant avec attention. J'avais exprimé ma demande, je lui avais dis ce que je désirais; je voulais qu'elle me suive, qu'elle connaisse une chance d'être libre et égale aux autres... Je ne savais pas si elle était tentée par une telle chose, si l'idée de pouvoir vivre en être libre lui avait déjà effleurée l'esprit; après tout cette ville était habituée à l'esclavage alors peut-être ses habitants s'étaient-ils résignés? Quoi qu'il en soit, je n'avais rien à ajouter, je m'étais exprimé consciencieusement; je m'étais décidé à faire mon offre et maintenant, la balle était dans le camps de cette demoiselle comme on dit. J'espérais, tout au fond de mon être, qu'elle accepte ma proposition, qu'elle réponde par l'affirmative à ma demande mais je ne suis point dieu et ce qui se passais dans son esprit à cet instant précis, je l'ignorais! Je restais calme et à présent, seul une chose me tenais en haleine : L'attente de sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minoe Snowfields

avatar

Nombre de messages : 75
Age : 24
Date d'inscription : 07/01/2009

Maîtres/Soumis
Orientation sexuelle: Bisexuelle
Maître de: la neige
Soumis par: Lucifel

MessageSujet: Re: Flocon de neige fondu (Delzel Lucifel)   Mar 13 Oct - 22:26

Minoe pleurait. Sa mère... L'écharpe... Des images lui revenaient à l'esprit. L'écharpe...
Kerges passa sa main dans les cheveux de la jeune fille pour dégager
son visage. L'hybride pleurait encore. L'écharpe... Elle se jetta dans
les bras de Kerges en pleurant.

"Mon... écharpe... Je... Je..."

Elle avait perdue son écharpe. Le dernier présent que sa mère
lui avait offert. Cette écharpe était très particulière pour son
peuple. Lorsque l'enfant part de la maison de ses parents, la mère lui
tricote une écharpe et le père lui offre une aiguille et du fil. Minoe
avait tout perdu de cela. Elle se souvenait l'embrassade avant son
départ. Elle se souvenait le discours du chef de village. Elle se
souvenait. Mais ne possédait plus rien.
C'est alors qu'elle entendit une voix. Cristalline, Minoe devina sans
même le regarder qu'il s'agissait d'un ange. Il lui proposa d'acheter
sa liberté. Minoe se retourna et le regarda. Les larmes coulaient
toutes seules. Mais petit à petit, elles se calmèrent et au bout de
deux minutes, il ne restait sur le visage de l'hybride que les traces
des larmes.
La jeune femme observa le visage de l'ange. Sans savoir pourquoi, sa
voix l'apaisait. Elle se sentait bien, heureuse. Elle ne le connaissait
pas mais elle était passionnée par ce beau visage aux traits fins. Le cœur de l'hybride semblait s'être arrêté de battre et elle eut bien
vite la tête qui lui tournait. Sans s'en rendre compte, elle avait
arrêté de respirer. Elle repris son souffle, essayant de cacher du
mieux possible sa confusion.
L'ange était beau et elle ne comprenait pas ce qui se produisait. Elle
sentait de la chaleur émaner de son coeur et réchauffer tout son sang.
Elle aurait pu dormir paisiblement au creux de cette chaleur sans
jamais se lasser.
Minoe n'arrivait plus à parler. Elle se noyait dans les yeux océan de
cet ange qui semblait irréel. Elle fit alors un signe de tête
affirmatif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Flocon de neige fondu (Delzel Lucifel)   Mer 14 Oct - 9:21

Kerges tentait toujours de consoler Minoe. Elle parla d’une écharpe, mais il ne savait pas de quoi elle parlait. Elle n’avait pas eu d’écharpe, à sa connaissance. Et ce, que ce soit cette fois-ci ou les précédentes. Il fouilla dans ses souvenirs, mais rien de plus. Il continua de la consoler et de passer une main dans ses cheveux.

- Je ne sais pas t’aider, pour une écharpe, Minoe. Tu n’en avais pas en arrivant ici. Regarde, une personne est venue te voir. Je sais que tu n’as pas eu de chance avec ce genre de personne jusqu’ici, mais je crois que tu devrais accorder une oreille a celle-ci et peut-être tenter ta chance… Qu’en dis-tu ?

Kerges sourit au client et fit de nouveau silence, les paroles du client n’étant pas pour lui. Il ne bougeait pas, ne voulant pas déranger Minoe… Elle finit par faire un signe affirmatif de la tête. Kerges regarda donc le client et lui sourit.

- Il semble qu'elle soit d'accord...

Kerges prit Minoe dans ses bras, comme on porte une mariée et il sortit avec elle.

- Quelques formalités d'usage et je vous laisse partir...

Kerges regarda la fiche et tendit Minoe à l'ange... Il compléta ce qu'il fallait, demanda les signatures d'usage ainsi que le payement...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Flocon de neige fondu (Delzel Lucifel)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Flocon de neige fondu (Delzel Lucifel)
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Liens de Chioné, le flocon de neige
» LES CRISTAUX DE NEIGE
» neige et eau
» Un souffle dans la neige... [Syndrell, Snow]
» Pas sur la neige...[Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Devotion [Maîtres/Soumis] :: Inscriptions :: RP-
Sauter vers: