Devotion [Maîtres/Soumis]

Bienvenue à Meridell, Cité où règne la loi du plus fort… Serez-vous soumis à votre condition ? Profiterez-vous de votre position de Maître ? Très bon jeu sur notre forum !!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Arrivée de 2 nouveaux jouets et punission d'une fifille pas sage [pv Eva Lalu Brifiez et Kanzaki Sanguir][yuri, inceste et possibilité de SM]

Aller en bas 
AuteurMessage
Landha Sanguir
Fantôme/Mère au foyer/PDG de Landha Corp.
avatar

Nombre de messages : 130
Age : 29
Date d'inscription : 01/09/2008

Maîtres/Soumis
Orientation sexuelle: bi
Maître de: Eva \ Lalu, Yori et Yoru, Amaryllis
Soumis par: mes besoins

MessageSujet: Arrivée de 2 nouveaux jouets et punission d'une fifille pas sage [pv Eva Lalu Brifiez et Kanzaki Sanguir][yuri, inceste et possibilité de SM]   Jeu 4 Sep - 17:36

Landha était toute guillerette : elle venait d'acquérir deux jouets qui semblaient plus qu'adaptés aux traditionnels jeux de la démone. Toutefois un point noir dans la folie rose de la "grande" dame Sanguir : sa fille. En effet, cette dernière l'avait humilié dans la boutique de cet ange complètement débile qui avait refuser d'être partiellement payé en nature. Soit, ce n'était pas à Sevoth qu'elle en voulait, mais à Kanzaki qui ne savait pas se tenir. Non seulement sa fille était toujours sans emploi, mais en plus allait se faire une réputation de trainée nymphomane. Et bizarrement, cela ne plaisait pas à Landha. Les Sanguir étaient une famille crainte pour leur puissance dans le monde politique, mais également pour leur puissance physique, et non pas pour la puissance de leur zones érogènes.
Avançant dans la rue, Eva et Lalu paralysée dans chaque bras, elle héla une calèche. Elle aimait ce moyen de transport qui permettait de sentir la force animale, cette sueur si saine. La démone monta dans la calèche, assis les jumelles. Elle eut un instant l'idée de laisser sa fille sur le bord, mais finalement se reprit, cela ne se faisait. Landha attendit donc que Kanzaki soit assise avant de donner l'ordre au cocher d'y aller.
Durant le voyage, elle n'adressa pas un mot à sa fille et lui interdit de parler. Par contre, elle ne cessa de flatter et d'embrasser les jumelles.


"Mes chéries, je suis si contente de vous avoir trouvée. Je suis certaine que votre beauté aurait fini par se ternir dans ce lieu horrible. Mais vous n'avez plus rien à craindre, à la maison vous pourrez exprimer quand vous le voudrez et où vous le voudrez votre amour mutuel."

Elle les embrassa de nouveau juste comme la calèche arrivait devant l'imposant manoir Sanguir. Elle reprit Eva et Lalu dans ses bras avant de descendre. Landha se doutait bien que les Nekos jumelles n'étaient pas assez folle que pour tenter de s'enfuir, mais il valait mieux être prudente. Et puis, le contact de corps chaud contre le sien était si plaisant, elle ne s'en lassait pas.

"Kanzaki, ma fille, paye le coche en vitesse et rejoins-nous dans la cave qui porte le numéro deux, nous t'y attendrons"

Le ton de la démone était celui d'une grande dame de la haute société parlant à sa fille. Mais celle-ci blêmit un rien en entendant les mots "cave numéro deux". Quand Landha Sanguir descendait dans la cave, bien de terrible chose s'y passait.
La démone, se déhanchant, avançait à grand pas vers la demeure familiale, tenant Eva et Lalu telles des trophées de chasse qu'elle ramenait fièrement à la maison.
La longue allée de traverser, elle ordonna au premier serviteur venu d'aller payer l'animalier, la facture étant dans le sac qu'elle venait de faire choir. Sans considération aucune pour le servile être, elle se dirigea d'un pas décidé vers la cave. Alors qu'elle descendait elle parla au jumelle sur un ton de confidente.


"Mes chéries, nous allons punir Kanzaki de son impolitesse. Je compte sur vous pour être à la hauteur. Si vous arrivez à me satisfaire, vous n'aurez jamais à souffrir, vous aurez même une pièce pour vos petits jeux. Si j'obtiens ce que je veux de vous, vous obtiendez presque tout de moi. Oui presque, car vous m'appartiendrez jusqu'à la fin de vos jolies petites vies, et ce même si vous me demandez de vous rendre votre liberté"

Elle avait tout dit, rien d'autre à ajouter. Car elle venait d'arriver à l'étage. La cave était un endroit aussi luxueux que le reste de l'habitation, si ce n'est plus. En effet, la cave était le terrain de jeu préféré de la mère Sanguir et, lorsqu'elle voulait se jouer d'un pauvre être, c'est là qu'elle l'y emmenait.
D'un pas assuré, elle avança jusqu'à la cave numéro deux. Ses bras étant occupé, elle contrôla le corps de Lalu pour que celle-ci prenne la clé qui pendait sur le côté afin d'ouvrir la porte. Le doux déclic de la serrure se fit entendre et la porte s'ouvrit. Landha déposa alors les jumelles par terre. Vous me direz : pourquoi contrôler Lalu si c'était pour la déposer juste après que la porte ne s'ouvre, et bien, par pur plaisir de montrer qui est la maîtresse. Elle les poussa à l'intérieur de la pièce et ferma la porte. La pièce, sombre, fut éclairée par le pouvoir de la démone qui embrassa 7 braseros placés intelligemment dans la pièce.
Entraînant les soeurs Brifiez, Landha poussa une pierre du mur qui dévoilà un débarras secret.


"Nous ne pouvons punir cette petite peste dans ces tenues mes jolies, il nous faut nous changer. Je suis certaine que ces jolis ensemble en cuir vous irons très bien"

Joignant le geste à la parole, Landha tendit 2 ensemble en cuir à Eva et Lalu. Enfin, par ensemble elle entendait soutien-gorge et cullote en cuir, le tout bardé de petites piques métalliques. D'un coup de hanche, la démone se déshabilla et enfila sa tenue en cuir à elle, ce qui ne faisait qu'ajouter une cape en cuir vis-à-vis de la tenue des jumelles.
D'ailleurs, Eva et Lalu s'étaient habillées mutuellement. Avaient-elles compris qu'il valait mieux obéir à la démone. Si tel était le cas, cela plaisait à Landha.
Tout était prêt dans cette cave numéro deux qui ressemblait plus à une salle de torture qu'à une salle de plaisir. Il ne manquait plus que Kanzaki...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eva \ Lalu Brifiez
Neko Femelle
avatar

Nombre de messages : 91
Age : 32
Date d'inscription : 01/09/2008

Maîtres/Soumis
Orientation sexuelle: Bisexuelles
Maître de: ma tartine... et encore...
Soumis par: Landha Sanguir

MessageSujet: Re: Arrivée de 2 nouveaux jouets et punission d'une fifille pas sage [pv Eva Lalu Brifiez et Kanzaki Sanguir][yuri, inceste et possibilité de SM]   Jeu 4 Sep - 17:53

Tout avait changé si rapidement...

Si quelqu'un avait dit à Eva et Lalu quelque heures auparavant qu'elles seraient vendues avant la fin de la matinée, jamais elles ne l'auraient cru. C'était tout bonnement impensable qu'une telle chose puisse leur arriver, à elles qui ne demandaient rien, que de la tranquillité, et pouvoir satisfaire comme bon leur semble à leurs envies saphiques.

Mais voilà... Une tornade d'une force incomparable répondant au nom de Landha Sanguir vint à passer par l'animalerie, les emportant toutes les deux vers un destin inconnu, une dans chaque bras, leurs pieds ne touchant presque plus le sol, malgré qu'elles fussent à peu près de la même taille.

Elles quittèrent donc le seul lieu qu'elles connaissaient à Méridell, partant, sans trop en avoir le choix, à la découverte du monde, et plus précisément le monde de la famille Sanguir, car elles ne pensaient pas pouvoir jouir de plus de libertés que dans l'animalerie, qui finalement, n'était qu'une prison dorée.

Durant le trajet, il y avait dans le coche deux ambiances distinctes et complètement opposées, mais qui pourtant se côtoyaient... D'un côté, il y avait Kanzaki, seule, qui broyait de noir, avec l'interdiction formelle de dire un mot, et en face, Landha et les jumelles, qui ressemblaient à une gamine (un peu autiste sur les bords) qui vient de recevoir deux ours en peluche, et qui leur parle et les sers dans ses bras.

Arrivées au Manoir, qui serait dorénavant leur demeure, Eva et Lalu se regardèrent, et jetèrent un oeil aux alentours, voyant Kanzaki se faire gronder et un domestique envoyé pour régler la facture de l'animalerie. D'autres domestique courraient d'un coin à l'autre, obligés de suivre des ordres, la famille étant assez exigeante. L'expression du visage de la jeune démone changea complètement lors qu'elle entendit sa mère lui donner rendez-vous dans la "cave n°2"... un mélange de terreur et d'appréhension se mélangeaient, et les deux petites Nékos n'auraient pas été étonnées de voir apparaître quelque larmes... mais rien n'arriva.

Après cette brève discussion, qui était la première depuis qu'elles avaient quitté l'animalerie, la mère démone conduisit les deux prêtresses du Saphisme par un dédale de couloirs, passant par des portes dérobées, des corridors tous plus sombres les uns que les autres, éclairés par seulement quelque torches mais reflétant toujours la richesse de la famille, pour arriver devant une porte, qui en soit n'avait rien d'impressionnant, si ce n'était une serrure imposante, qui dénotait franchement à côté de la simplicité de la porte. En chemin, Landha expliqua ce qu'elle attendait des jeunes filles, et les conséquences si elles n'obéissaient pas. En gros, si Kanzaki était suffisamment punie, les jumelles pourraient jouir à l'avenir une semi-liberté jusqu'à la fin de leurs jours.

Lalu senti son corps bouger de lui-même, saisir la clé et ouvrir la porte, puis, libérée du sort, elle fut déposée par terre... À l'intérieur de la pièce, à l'éclairage intelligemment étudié, pour laisser entrevoir certains accessoires, mais trop sombre pour en voir l'essentiel, Landha prit des vêtements en cuirs, assez peu couvrant, et les tendis aux soeurs.

"Nous ne pouvons punir cette petite peste dans ces tenues mes jolies, il nous faut nous changer. Je suis certaine que ces jolis ensemble en cuir vous iront très bien"


Elles se dévêtirent mutuellement, sous le regard attendri, mais surtout pervers de leur maîtresse, furent tentées de continuer leur pèlerinage incestueux interrompu par un vent rageur, mais, après un bref moment d'hésitation, elles terminèrent de se changer, se sentant un peu bizarres, car c'était la première fois qu'elles portaient de tels "costumes"... Même Clara Morgane en plein travail se serait sentie plus habillée.

Pendant que les jumelles, ayant fini de s'habiller, regardaient les outils en tout genre, se sentant soulagées de ne pas en être les victimes, Landha commençait à préparer des accessoires, impressionnants par la taille pour certains, de forme inquiétante pour d'autres... La démone ne put cacher un sourire, en sortant de l'armoire un énorme symbole phallique, éléphantesque, ... Les jumelles surprirent un murmure venant de leur maîtresse:

"Gode-Zilla... mon préféré..."



c'est à ce moment que des pas se firent entendre dans le couloir... Le visage de la démone s'éclaira encore plus, et Eva et Lalu vinrent se placer chacune d'un côté de leur maîtresse, saisissant au passage l'une un fouet, et l'autre un martinet: Elles avaient parfaitement comprit le message. Landha les regarda, réjouie, puis se tourne vers la porte, à l'instant ou elle s'ouvrit.

Mais cette mise en place fut veine: ce n'était pas Kanzaki qui venait de pénétrer dans la cave, mais une domestique, qui, en s'excusant, tremblant de peur devant une telle scène, commença à justifier sa présence en ce lieu:

"Que Madame me pardonne... Je ne savais pas que Madame avait l'intention d'utiliser cette cave aujourd'hui... Comme Madame l'avait utilisée récemment, j'avais commencé à nettoyer, et emmené une partie de matériel pour certaines réparations, car si je puis me permettre, Madame n'y a pas été de main morte avec ce pauvre homme de passage dans la région... J'ai comprit en voyant je nombre des objets salis et/ou abîmés pourquoi il était reparti avec cette démarche de vieillard..."



Landha répondit, avec un grand sourire, qu'il n'y avait pas de problème, qu'elle serait pardonnée,si elle se dépêchait de tout remettre en place et de disparaître avant l'arrivée de Kanzaki.

La domestique se releva, sortit dans le couloir, et re-rentra, accompagnée d'une énorme caisse remplie de godes, menottes, ... et d'autres objets encore moins réjouissants... Parmis ces objets se trouvaient des bottes-jambières de cuir, ce qui donna l'idée aux jumelles de s'en chausser... C'était étrange, mais, à l'instar des petits ensembles que Landha leur avait passés, les bottes étaient à la bonne taille... les colliers à clous firent également leur effet... Toute cette mise en scène commençait à amuser les jumelles qui, se prenant au jeu, attrapèrent encore chacune une ceinture, y accrochant l'un ou l'autre objet...

La domestique s'en alla, et bientôt, la porte s'ouvrit de nouveau...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kanzaki Sanguir
Vendeur(euse) à l'animalerie
avatar

Nombre de messages : 29
Age : 30
Date d'inscription : 01/09/2008

Maîtres/Soumis
Orientation sexuelle: Bisexuel
Maître de: Chaton Louka
Soumis par: la gourmandise

MessageSujet: Re: Arrivée de 2 nouveaux jouets et punission d'une fifille pas sage [pv Eva Lalu Brifiez et Kanzaki Sanguir][yuri, inceste et possibilité de SM]   Jeu 4 Sep - 17:58

Et voila une bonne chose de faite, les deux petites jumelles vinrent enfin d’être acheter par maman Landha qui avait l’air vraiment ravi de cette vente mais hélas avait l’air d’être déçu par Kanzaki. Pourtant elle n’a rien fait de mal et qui plus ai elle à exactement ce qu’aurai fait sa mère, oui elle est jeune donc c’est à cause de ça qu’elle n’a pas pu se retenir de faire cet activité plutôt gênante.

Enfin voila quoi, la vente est terminer et une calèche arriva devant les quatre jeune femmes pour être transporter au plus grand manoir de Meridell, la demeure Sanguir l’un des lieux les plus effrayant lorsque l’ont s’y aventure sans permissions….La petite Démone était assise dans son coin regardant sa mère et ces deux néko juste en face d’elle entrain de s’amuser à des câlin et des papouilles , la pauvre petite avait l’interdiction de parlé pendant tout le trajets mais bon ce n’est pas très grave parce que c’est pas comme ci elle avait quelque chose à vouloir dire. Pff que c’est écœurant de voir tout ça, est-ce que la petite démone serait devenu jalouse ? Oui c’est bien possible, elle n’est qu’une enfant et une enfant à besoin de l’attention de ses parents mais aussi surtout de l’attention de sa mère. Mais elle, elle n’a que l’attention de son père, sa mère s’occupe pas énormément d’elle mais maintenant qu’il y à les deux jumelles en plus dans le manoir sa deviendra encore plus triste pour la petite Kanzaki parce que une chose est sûr c’est que maman Landha portera toute son attention et son affection sur les deux petites jumelles à queue et à oreilles de chats.

Pour elle le parcourt fut long, terriblement long qu’elle commencer à s’endormir. De toute façon valait mieux qu’elle s’endorme parce que quelque minute de plus et elle se serait bien énervé mais si par la suite elle se serait bien fait fâcher -_-, la calèche arriver à destination le jolie petit groupe descendit avec admiration devant cette magnifique demeure. Et voila sa recommence…Elle prit ces deux petites dans ces bras et elle lui demanda de payer le cochet pour ensuite venir les rejoindre dans la cave numéro deux, >< une salle dans laquelle elle n’est presque jamais venu à par pour assister à quelque scène sans y participer quoique elle y est déjà venu seule pour s’amuser en peu, faut bien le dire mais elle à déjà fait le tour de toute les caves du manoir donc…..

-D’accord mère, une fois ma tâche accomplie je viendrais vous rejoindre en lieu indiqué.

Il fit un léger signe de la tête puis elle attendit qu’elles soient parti pour pousser un léger soupir d’agacement, elle donna bien sûr l’argent au cochet parce que tout travail mérite salaire. Le cochet tout content d’avoir eu son argent parti à toute vitesse surement effrayé de rester plus longtemps ici, c’est tout à fait compréhensible mais bon ceci fit apparaitre un petit sourire à la jeune démone. Elle tourna le dos au portail pour commencer à se diriger vers la grande porte de la maison mais elle s’arrêta juste devant pour fermer les yeux et respiré un bon coup l’air frais de la nature. Les portes ouvertes elle pouvait déjà voir un tas de domestique qui commencer à bouger dans tout les sens, en voila qui n’ont pas répondu aux satisfaction des ses frères…Bon c’est pas tout ça mais si elle s’en souvient bien, sa mère lui à demander de les rejoindre dans la cave numéro deux, cruelles cave au torture sexuellement mais au bon nombre d’ustensile très vivifiant et jouissant. Bien sûr elle à bien envie de faire attendre sa mère par pur jalousie mais si elle la fait trop attendre elle va s’en prendre plein les oreilles ou même bien pire, mais elle n’a pas envie de tester pour le moment même si la est en heureuse parce qu’elle c’est trouver des jouets de qualité.

Elle réussi à se tracer un chemin parmi tout les domestiques qui ne cessé de passait devant elle, elle avait gardé le sourire afin de faire bonne impression mais intérieurement elle est assez triste de voir que sa mère porte plus d’attention au deux petites que pour sa propre fille. Elle commença à descendre l’escalier qui mène aux caves, aux salles spécial dans lesquels ont exercent des activités vraiment très plaisante pour certain mais aussi dans lesquelles ont applique d’horrible torture. Oui bon d’accord c’est vrai que bon nombre de personne sont ressorti d’ici en boitant mais ce ne sont que quelque inconvénient aux quel il faudra remédier mais pour le moment là n’est pas la question, la petite est demander dans la cave numéro deux donc elle va y aller en ayant déjà une petite idée sur ce qui risque de lui arriver.

Mais dans le beau couloir de pierre froide éclairé par de simple torche enflammé elle tomba nez à nez avec un des domestiques qui était justement entrain de partir, elle lui adressa un petit sourire mais lui il avait un air un peu gêner, qu’est-ce qu’il à bien pu voir celui-là ? Est-ce mère et ces deux petits jouets qui commencent la scène sans elle ? Mais non c’est impossible quoique c’est vrai que mère Landha c’est bien attacher aux petites et qu’elle aurait très bien pu commencer à jouer mais ont dirait que ce n’est pas le cas puisque aucun cri se faisait entendre….

Bon….bonjour Mademoiselle…Madame Sanguir se trouve dans la salle avec ces deux nouvelles compagne….Entre nous sans vouloir vous manquez de respect je vous dirais d’être sur vos gardes….

Il haussa les épaules et il s’excusa rapidement comme s’il venait de dire une grosse bêtise, mais pour le rassuré la jeune petite Kanzaki lui adressa un petit sourire ainsi que de lui dire de ne pas s’inquiété et qu’il peu maintenant disposé de ces fonction, le domestique tout content parti rapidement de se couloir humide laissant ainsi la jeune démone seule. Elle se retourna vers la porte et elle prit une grande respiration pour enfin posé la main sur la porte et l’ouvrir, une salle bien éclairé mais la pauvre petite fit les gros yeux lorsqu’elle aperçut les deux petites ainsi que sa mère en sous-vêtement de cuir….C’est une punition ou un cadeau qui s’offre à elle là ? Prit par la surprise elle ne dit pas un seul mot, elle resta simplement ainsi devant sa mère et ces deux jouets entrain de la regarder avec quelque outil assez amusant en main.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Landha Sanguir
Fantôme/Mère au foyer/PDG de Landha Corp.
avatar

Nombre de messages : 130
Age : 29
Date d'inscription : 01/09/2008

Maîtres/Soumis
Orientation sexuelle: bi
Maître de: Eva \ Lalu, Yori et Yoru, Amaryllis
Soumis par: mes besoins

MessageSujet: Re: Arrivée de 2 nouveaux jouets et punission d'une fifille pas sage [pv Eva Lalu Brifiez et Kanzaki Sanguir][yuri, inceste et possibilité de SM]   Jeu 4 Sep - 18:01

Landha était en train de composer avec ses accessoires quand on frappa à la porte de la cave. Ce n'était pas le style de sa vie et effectivement, c'est une domestique, aux yeux écarquillés qui fit son entrée. La pauvresse était effrayée de voir la maîtresse de maison et deux petites Nekos toutes en cuir avec certains instruments. Elle bafouilla qu'elle venait rapporter les ustensiles utilisés précédemment par Landha.

"Bien, bien, fais vite alors, je compte me servir dans cette pièce éminemment. Il me semblait effectivement qu'il manquait certains amusement dans mon armoire. Allez, dépêches-toi et tu n'auras à rester"

La domestique pâlit encore et s'exécuta à une vitesse époustouflante, déposant une caisse d'accessoires multiples aux pieds de la démone. Sur une courte révérence, elle s'en alla. Landha était déjà occupée à récupérer ce qu'elle n'avait trouvé dans son armoire. D'ailleurs, les jumelles, amusées du tournant que prenait l'affaire, se chaussèrent de bottines de cuir et se mirent mutuellement un collier à clous. Elles se rajoutèrent même une ceinture pour y ajouter divers accessoires piochés au hasard.
La démone les regarda avec un grand sourire qui, si ce n'avait été en pareil lieu, aurait pu passer pour celui d'une mère-poule attendrie devant ses poussins grandissant. Mais maintenant il fallait faire vite, car Kanzaki, même si elle semblait traîner, n'allait certainement pas tarder à arriver.
La grande Sanguir de cuir vêtue rangea la caisse dans l'armoire dérobée et la referma.


"Mes chéries, je pense que nous allons bien nous amuser. La punition va se faire en plusieurs phases.
1. Lui donner du plaisir, lui faire croire que je ne lui en veux pas, et que, au contraire, je lui fais un cadeau. Pour cela, user de tous les accessoires que vous voudrez, comme vous le voudrez.
2. Nous lui mettrons certains accessoires, commandez par moi-même.
3. Elle va souffrir, et nous allons prendre du plaisir toutes les trois ensemble."


Enumérez ainsi, cela semblait simple et machiavélique. Mais bon, Kanzaki restait une femme Sanguir, et ses réactions restaient celles d'une Sanguir, donc, imprévisibles.
D'ailleurs, la porte s'ouvrit peu de temps après l'énumération du déroulement de la punition et Kanzaki entra. La fille de Landha resta interloquée : était-ce une punition ou un des grands divertissements de sa mère qui allait s'offrir à elle. Même les jumelles avaient un grand sourire aux lèvres.
La jeune Sanguir restait là, devant la porte, sans bouger. D'un simple signe de la tête, Eva et Lalu saisirent chacune Kanzaki par un bras pour la faire monter sur la table du centre de la pièce alors que Landha fermait la porte à clé et autres verrous qui étaient dessus. Une fois cette porte fermée, impossible d'entrer de la pièce, et quasiment impossible d'en sortir si l'on n'était pas aussi calme que Landha. De fait, aucune de ses proies ne s'étaient jamais enfuies.


"Ma chérie, tu as vraiment fait honte dans l'animalerie. Et je ne peux te pardonner pour cela. Ton père te laisse trop de liberté et, cela me peine, mais il me faut t'éduquer."

Le sourire qui était sur les lèvres de Landha disait le contraire de ses paroles. On y lisait plus un sadisme intense que de la peine pour la punition à venir. Doucement, déhanchement de façon sensuelle des hanches, elle s'approchait de sa fille, tenue par les jumelles.
"Je comprends parfaitement ce que tu as ressenti à la boutique, mais l'exprime ainsi est vraiment nous faire passer pour ce que nous ne sommes pas. Elle tira un peu sur le fouet qu'elle tenait en mainPour cela, tu vas être punie et tu retiendras ces deux règles.
1. Nous faisons partie de la noblesse démoniaque, comporte-toi donc comme une grande dame et pas comme une traînée.
2. On ne se doigte pas devant un mâle, on le viole au besoin. Mais toujours montrer que NOUS dominons."


Landha fit signe à Eva et Lalu qui commençaient à trépigner d'impatience, attendant de pouvoir s'amuser, et surtout prendre plaisir entre elles. Kanzaki se retrouva couchée sur la table, déshabillée et enchaînée.

"Allez-y mes chéries, et ne lésinez pas sur les coups de langues là où vous le voudrez. Kanzaki, ma petite Kanzaki, tu sais certainement que te débattre est vain puisque ces chaînes annihilent les pouvoirs. Ma meilleure acquisition. Enfin, on me les a laissé en souvenir"

*Je me rappelle encore du forgeron qui avait finalement réussi à m'avoir. Mais manque de chance pour lui, j'étais plus dure à épuiser qu'il ne le pensait. J'ai quand même passé trente-deux jours attachée ainsi.*


Landha, en maîtresse de cérémonie regardait tranquillement les jumelles commencez à parcourir le corps de sa fille. Elles se débrouillaient bien, mais pas encore comme l'entendait la démone. Sa fille commençait déjà à gémir, quelle pauvre enfant. Elle était jeune, c'était compréhensible. Et la mère Sanguir, même si elle ne l'exprimait que peu, mettait de grands espoirs en sa fille. Mais bon, comme on dit, qui aime bien, châtie bien, et c'est ce qu'elle voulait.

"Eva, descend plus bas et utilise ceci. Lalu, présente ton intimité.

Rapide, clair, obligatoirement suivis. Tels étaient les ordres de Landha dans son art. D'ailleurs, elle se lança elle-même dans le jeu, mordillant et caressant les seins de sa fille en tendant un vibro de la taille d'une foreuse à Eva. Sa fille transpirait déjà de plaisir et la démoniaque carnassière était véritablement heureuse.
Eva se demandait comment s'utilisait l'étrange objet que venait de lui donner sa nouvelle maîtresse pendant que Lalu poussait de petits cris sous la langue de Kanzaki.
Landha se releva, mit le vibro sur ON avec un bruit de tronçonneuse et montra à Eva où le mettre. C'est donc comme si elle enfonçait un suppositoire qu'elle fit pénétrer l'agressif appareil dans l'anus de sa fille qui, si elle n'avait été étouffée par le corps de Lalu, n'aurait pu réprimer un cri. Eva était heureuse de ce jouet et Landha l'embrassa sur les lèvres avant de retourner à la poitrine de sa fille.


"Eva, Lalu, mes chéries, cette partie va encore durer un peu, mais pas trop. Je n'aimerais qu'elle atteigne la jouissance, elle doit souffrir avant de l'atteindre, oh oui, bien souffrir. Kanzaki, ma fille, tu vas apprendre à redouter de faire honte à ta mère, même si pour le moment tu ne t'en rends compte."

C'était son dada que de parler durant certaines séances. Cela perturbait la victime qui était dans la jouissance. Mais comme la physique nous l'a apprit : plus cela tombe de haut, plus cela fait mal. Et en ce moment, Landha faisait grimper sa fille dans le plaisir, ne laissant presqu'aucune once du corps de Kanzaki électrisé par les attouchements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eva \ Lalu Brifiez
Neko Femelle
avatar

Nombre de messages : 91
Age : 32
Date d'inscription : 01/09/2008

Maîtres/Soumis
Orientation sexuelle: Bisexuelles
Maître de: ma tartine... et encore...
Soumis par: Landha Sanguir

MessageSujet: Re: Arrivée de 2 nouveaux jouets et punission d'une fifille pas sage [pv Eva Lalu Brifiez et Kanzaki Sanguir][yuri, inceste et possibilité de SM]   Mar 30 Sep - 18:30

Enfin… Par l'embrasure de la porte entr'ouverte, la tête de la plus jeune représentante de la gent féminine de la famille Sanguir apparu, reflétant une certaine appréhension quand à la tournure que pourraient prendre les évènements dans un futur proche. Mais cette expression se changea rapidement en amusement à la vue du spectacle qui s'offrait à elle. Kansaki s'introduit alors dans la pièce, infiniment plus confiante qu'auparavant, jusqu'au centre de la cave, juste à côté d'une sorte de table à l'extrémité bifide et équipée de chaines; D'un coup d'œil presqu'imperceptible, la mère démone indiqua aux jumelles d'attacher le fruit de ses entrailles à ladite table, et de lui soustraire ses habits, ne laissant plus aucuns centimètres carrés de peau cachés, à l'exception de ses poignets et chevilles.

"Allez-y mes chéries, et ne lésinez pas sur les coups de langues là où vous le voudrez. Kanzaki, ma petite Kanzaki, tu sais certainement que te débattre est vain puisque ces chaînes annihilent les pouvoirs. Ma meilleure acquisition. Enfin, on me les a laissé en souvenir"


Cette phrase était comme le coup de pistolet pour indiquer le départ de la course. Á ces mots, Eva s'attaqua, pour commencer en douceur, à la pleine ondulante tandis que Lalu caressait gentiment le passage du col montagnard. Après environs une demi-minute de ce traitement, chacune prit possession de la petite cerise qui trônait royalement au sommet de ce qui ressemblait à des bombes glacées, mais n'en avait cependant pas la température, la titillant de bout de la langue, ou bien la mordillant légèrement. Cette technique, souvent travaillée par les jumelles fit rapidement entendre son effet : des petits gémissements de plaisir ne tardèrent pas à se faire entendre, lâchés bien malgré elle par la jeune fille. Mais la mère ne semblait pas satisfaite, et un nouvel ordre vint compléter le premier.

"Eva, descend plus bas et utilise ceci. Lalu, présente ton intimité."


Tandis que sa Maîtresse entrait à son tours dans la danse, remplaçant les jumelles à la tâche de cueillette de melons avec la langue, Eva se vit remettre un objet, de forme manifestement phallique et aux proportions déjà assez impressionnantes. Lalu, quant à elle, laissa glisser le peu de cuir qui recouvrait sa peau sous la ceinture et, grimpant sur la table, s'agenouilla au dessus du visage de la Maîtresse-fille, tout en laissant assez de place à la maîtresse de cérémonie pour qu'elle puisse accomplir sa besogne et faire reluire "sphères familiales", les humectant de sa salive.

Un moment d'hésitation vint cependant ternir très légèrement le jolis tableau notablement teinté de stupre et de luxure : Eva ne savais que faire de l'objet oblong qu'elle tenant dans ses mains. La mère le remarqua et y remédia. Une fois ce phallus artificiel démarré avec un son qui ne ressemblait en rien à ce que ce genre d'appareil était sensé produire, il fit presque trembler Eva de la tête aux pieds tellement les vibrations étaient importantes. Ces mouvements furent quelque peu atténués lors de l'introduction de l'outil de forage profond dans la chapelle des cul-tes satan-niques où il rentra, certes avec quelque difficultés, mais bien loin dans ce tunnel noir. Après cela, elle eu droit à ce qu'elle prit comme une récompense : un baiser posé délicatement sur ses lèvres.

Eva se releva et, frottant la seconde extrémité de l'étrange sous-marin conçu spécialement pour la spéléologie humaine (et dérivés) contre son entre-jambes, à travers la pièce de cuir noir qui était, somme toutes, très fine(ment étudiée). Étant à son tour agenouillée sur la table, le manche vibratile toujours contre son inter-sexe-ion jambière, elle se retrouva face-à-face avec sa sœur, toutes deux sentant les larmes poindre, sous les asseaux jouissifs de la langue de Kanzaki pour Lalu, et du "joy-stick" en ce qui concernait Eva. De cette manière, elles se voyaient un peu comme dans un miroir et, ne pouvant s'en empêcher, commencèrent à s'embrasser. De plus en plus de petits cris, reflétant une certaine satisfaction, mais aussi et surtout le plaisir

Une voix vint alors couvrir le tumulte et les quelque cris qui résonnaient dans la pièce, disant :


"Eva, Lalu, mes chéries, cette partie va encore durer un peu, mais pas trop. Je n'aimerais qu'elle atteigne la jouissance, elle doit souffrir avant de l'atteindre, oh oui, bien souffrir. Kanzaki, ma fille, tu vas apprendre à redouter de faire honte à ta mère, même si pour le moment tu ne t'en rends compte."


Et en effet, très peu de temps s'écoula avant que Landha ne les somme de laisser mariner seule la petite démone : les jumelles devaient continuer leurs jeux juste à coté d'elle, sans la toucher, pendant que la mère mettait ce temps à contribution afin de préparer l'activité suivante.

Commença alors un moment de dure souffrance pour la jeune fille qui un instant plus tôt était sur le point d'atteindre un sommet, et qui tout d'un coup se retrouvait abandonnée, seule, sans aucun moyen de se satisfaire sans l'aide d'autrui étant donné qu'elle était toujours attachée par ces chaînes.

Les jumelles, sur ordre de la matriarche firent monter la table, puis pivoter, à l'aide se quelque cordes et rouages qui semblaient tout droit sortis d'une salle de torture médiévale, si bien que ce qui était horizontal se retrouva dans le plan vertical, et la jeune Kansaki avait alors une vue plongeante sur un immense canapé rouge qui, semble-t-il, avait déjà vécu de folles aventures, et sur lequel les jumelles incestueuses avaient repris leurs saphiques besogne.

Lalu se trouvait alors étendue sur le dos, tandis qu'Eva avait repris le chemin du pèlerinage vers la chapelle des mille plaisirs, offrant un doigt à la crypte et sa langue à l'entrée de ladite chapelle. Les prières d'Eva eurent pour effet de faire descendre Raïa, déesse des plaisirs, si pas physiquement, en tout cas en esprit, dans cette cave n° 2, où, soit dit en passant, il lui arrivait régulièrement de faire un saut, à la demande de Landha, qui était et restera certainement, durant de longues années encore, une de ses plus ferventes adoratrices.

Mais un autre dieu s'était invité à la petite fête : celui de la franche rigolade et des blagues foireuses. Alors qu'une fois de plus, Lalu commençait son ascension des immenses rideaux des plaisirs saphiques, un élément perturbateur vint derechef la faire choir : le canapé avait trop vécu et choisit justement ce moment là pour rendre l'âme. Un bruit étrange vint donc se mélanger aux petits gémissements mêlés des jumelles et de Kanzaki qui commençait à se languir, seule, attachée sur sa table.

Les sœurs Brifiez, coincées entre les morceaux de canapés et autres coussins, hésitèrent quelques instants entre appeler à l'aide ou bien continuer, tant bien que mal, leurs amusements. Estimant que cela ne pourrait que satisfaire leur maîtresse, Eva décida de continuer son incestueuse besogne.

Pour résumer, la situation se présente actuellement comme suit : Kanzaki est enchaînée à la table bifide, positionnée à la verticale au centre de la pièce, Landha prépare une surprise dans l'ombre, et un canapé en miettes dont dépassent une paire de jambes émet des gémissements. Quoi de plus normal dans la demeure Sanguir?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kanzaki Sanguir
Vendeur(euse) à l'animalerie
avatar

Nombre de messages : 29
Age : 30
Date d'inscription : 01/09/2008

Maîtres/Soumis
Orientation sexuelle: Bisexuel
Maître de: Chaton Louka
Soumis par: la gourmandise

MessageSujet: Re: Arrivée de 2 nouveaux jouets et punission d'une fifille pas sage [pv Eva Lalu Brifiez et Kanzaki Sanguir][yuri, inceste et possibilité de SM]   Dim 21 Déc - 23:21

La jeune petite Sanguir était donc rentrer dans la cave, celle que sa mère lui avait indiqué pour commencer une sorte de petite fête. La petite était vraiment souriante au début, mais lorsque la voix de sa mère se fit entendre, elle ne peu s’empêcher de plisser les sourcille. Elle avait déjà un drôle de pressentiment et cela s’intensifia lorsque le bruit de la porte se fit retentir dans la salle, le son que provoque la serrure maintenant verrouiller ne lui inspire pas du tout confiance. Le fait de dire qu’elle veut l’éduquer maintenant, lui laisser quelque goute couler le long de son dos, cela n’est pas très comment dire, accueillant et n’est pas une parole à prendre à la légère surtout lorsque ça sort de la bouche de mère. La voyant se rapprocher avec le fouet donné envie à la petite de reculer, mais si elle le faisait, elle montrait alors une marque de faiblesse, et elle ne peut se permettre cela malgré son jeune âge. Les deux règles énumérer par mère était vraiment intéressante et arracher les mots de la bouche de la petite qui, faut l’avouer commençait maintenant à avoir une petite flamme en elle…C’est peut-être le cuir qui l’excite autant. A peine le temps de dire « god » que la jeune fille se retrouvé déshabillé et enchainer sur une table, elle voulait se débattre mais elle savait parfaitement que ça allez servir complètement à rien. D’ailleurs maman vint confirmer le tout en disant que c’est ça meilleurs acquisition…

Trépignant déjà de plaisir dans son petit esprit, la jeune enfant avant fermer les yeux presque de frayeur mais aussi d’envie, ce qui est bien étrange surtout dans ce genre de situation. Prise au piège, c’est le moins que l’ont puisse dire, mais est-ce réellement un piège ? Pas vraiment puisqu’elle s’attendait à quelque chose du genre. Sentant des caresses sur tout son corps, la jeune démone ne put que gesticuler de droite à gauche, deux sphères se firent assaillir par des coups de langue et des attaques de dents par moment, ce qui fit sortir le cri de guerre de la pécheresse. La reine de cérémonie n’avait pas l’air d’apprécié la scène et prit donc part au combat, encore une fois la petite gémit de tout cœur et surtout de tout corps, si cela peut-être dis ainsi. Malgré les attaques sur les deux sphères, la démone avait droit à un lancé de dé pour attaquer elle aussi, le destin à décidé de la rejoindre et lui permis donc de s’attaquer à ce qui semblé être le siège d’un carrosse. Jouant ainsi de sa langue encore débutante dans la matière, il ne se gêna pas pour se faire un chemin tout en attaquant les parois. Un étrange bruit vint se joindre à la partie, le bruit d’une tronçonneuse ? Hum cela est fort possible mais ça ne rentre pas dans la liste des jouets qui se trouve dans cette salle, e puis ce n’est pas avec cegenre d’appareil qu’elle pourra punir sa fille sauf si elle veut complètement
la détruire dans tous les sens du terme. Pris par une diversion d’attaque aux sphères, l’instrument bourdonnant pénétré une terre à ne pas franchir, ce qui faillit faire sortir un cri de stupeur mais qui ne pu se faire entendre à cause d’une activité de langue. Encore une fois la voix de mère se fit entendre, mais la jeune fille ne perçut pas tous les mots, le mot « jouissance » et « t’en rend pas compte » sont les seuls qu’elle à réellement entendu.


La jeune démone était en pleine éruption de plaisir, mais elle ne sait pourquoi, elle fut vite délaissée. Son corps qui y a peu était parcourut de mille frissons face à des caresses et des coups de main se voit maintenant seul. Les deux jumeaux jouets justes à côté d’elle et mère était entrain de préparer quelque chose, une surprise ? Néanmoins elle avait encore le jouet vibratoire en elle, ce qui l’occupe un moment mais elle retenait ses gémissements. D’un coup, la table se souleva et pivota pour qu’elle se retrouve face à un canapé, qu’est-ce que c’est que cette mascarade ! A quoi va bien servir ce canapé, et bien la réponse arriva rapidement lorsque les deux jumelles grimpèrent dessus pour continuer leurs petits jeux juste sous les yeux de la petite démone qui avait bien envie de se joindre à elles. Mais sous l’effet de leurs jeux, le canapé se brisa, surement trop torturé par de nombreuse activité qui ont eu lieu ici.

….ça va ?

C’était difficile pour elle de parlait, son souffle était un peu saccader mais elle voulait tout de même savoir si elles n’avaient rien. Mais ont dirait bien que oui, des petits gémissements se faisaient entendre, des gémissements un peu étouffer par les débris du canapé. Pauvre petite Sanguir qui veu que l’ont s’occupe d’elle, elle ne peut se permettre de le demander par la parole, se serait se rabaisser aux jeux de mère…Elle s’en rend compte maintenant, c’est une punition et non un essaie de chattes en cuir qui en ce moment joue surement de leurs langues. Leurs gémissements la dérange trop et les paroles de mère lui revienne en tête, elle veut tellement que père soit là pour la sortir, mais appelé sera inutile et la porte est fermé. Elle ne pouvait donc que regarder…A non pas obliger, elle détourna le regard et ferma les yeux, essayé de se concentrer sur autres chose que leurs gémissements et les vibrations du jouet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Landha Sanguir
Fantôme/Mère au foyer/PDG de Landha Corp.
avatar

Nombre de messages : 130
Age : 29
Date d'inscription : 01/09/2008

Maîtres/Soumis
Orientation sexuelle: bi
Maître de: Eva \ Lalu, Yori et Yoru, Amaryllis
Soumis par: mes besoins

MessageSujet: Re: Arrivée de 2 nouveaux jouets et punission d'une fifille pas sage [pv Eva Lalu Brifiez et Kanzaki Sanguir][yuri, inceste et possibilité de SM]   Mar 23 Déc - 13:21

Tout se déroulait merveilleusement bien, Landha s'amusait et sa fille apprenait. Et dans tout cela, elle s'auto-satisfaisait en voyant combien peu cher elle avait payé ses Nekos jumelles. De pareils jouets n'étaient pas à mettre entre les mains de n'importe qui, et maintenant, elles seraient également essentiellement sous les ordres et désirs de la mère Sanguir.
Le seul bémol dans toute cette merveilleuse scène musicale qu'elle orchestrait était le bruit de grosse caisse non voulu d'un canapé qui avait bien vécu. Que cela importait peu, si Kanzaki voyait moins, mais entendait plus, elle n'en voudrait que d'avantage. Landha s'approcha de l'oreille droite de sa fille tandis qu'une de ses mains s'approchait de l'engin fumant et bruyant que la chair de sa chair avait entre les jambes.


"Kanzaki-chérie, tu vas apprendre aujourd'hui. Ta punition ne te sera vaine, car tu apprendras à être une femme, mais aussi à être une démone et mère. Ce que tu vas subir aujourd'hui te prépareras à affronter demain, que celui-ci arrive par devant ou par derrière."

Elle lui mordilla l'oreille tout en retirant sauvagement l'engin de forage du puits où il avait été enfoncé, l'éteignant prestement.

"Maintenant que tu t'es bien amusée, je vais réellement te punir. Ne suis-je gentille, j'offre la punition après la récompense."

Souriante de sadisme, elle jeta l'engin inutile dans un coin de la pièce, sortant de derrière la table un ensemble qui aurait fait paraître l'harnachement d'un attelage de vingt chevaux comme ridiculement facile. Landha attacha donc sa fille de l'étrange ustensile, la gratifiant de quelques caresses et coups de langues au passage.
En moins de temps qu'il n'en faut pour l'écrire, la fifille se retrouvait attachée de centaines de petits fils, passant sur absolument tout les points érogènes.


"Tu vas apprécier ma chérie, c'est un cadeau que l'on m'a fait pour mes 333ans, il a un peu vieillit, mais tu verras qu'il fonctionne encore assez bien."

Il suffisait que la matriarche-maîtresse de cérémonie en parle pour que l'enfin se mette à fonctionner : de superbes gerbes d'étincelles jaillirent quand la petite Sanguir fut parcourue d'un frisson de plaisir. Frisson de plaisir qui se transforma en cri de douleurs.

"Tu vas ainsi apprendre à te maîtriser. Chaque fois que tu ne sauras te retenir Cri de douleur de Kanzaki tu seras à la fois électrocutée et brûlée. Ah, et si tu n'arrives pas à te contrôler, tu ne ressentiras plus de plaisir pendant un bon mois Elle caressa les cheveux de son enfant mais je te fais confiance, tu es une Sanguir.

Elle s'éloigna doucement de sa fille, se rappelant la semaine où on l'avait attrapée et hanarchée de l'engin

*Dire que l'on pensait me maîtriser. Celui-ci est quand même le cinquième, les quatre autres manquaient de puissance, je les ai terminé plus vite que leur inventeur. Un coriace comme on n'en fait plus. Lui et ses six frères étaient, brrrr, de vrais sexes ambulants. Dommage qu'ils ne m'aient survécus.*

"Eva, Lalu, il est temps de me satisfaire aussi. Tout étant en place, amusons-nous de ces morceaux de canapé"


Landha se pourléchait encore et encore rien qu'à l'idée d'enfin pouvoir posséder ses nouveaux jouets. Elle se jeta dans les restes du divan, cherchant de ses mains baladeuses deux petits corps qui s'amusaient déjà. Dès qu'elle sentit du poil plus soyeux que celui déjà bien usé des restes de canapé, elle remonta jusqu'à la source, caressant de petites fesses dépourvues de cuir.

"Lalu, je te tiens, Eva, rapproches-toi de moi"

Le ton de la démone n'était plus celui d'une maîtresse donnant des ordres, mais d'une amantes aimantes qui ne cherchaient qu'un plaisir à plusieurs. Tout ça avec en arrière-plan quelques cris et grésillement provenant de Kanzaki.
Sentant les jumelles bouger, elle se mit à caresser à l'aveugle, sentant bientôt des petites mains et langues lui répondre. Cette punition allait réellement être un délice pour elle et pour les jumelles.
Il est certains aussi que les domestiques chargés du nettoyage allait bien moins rire, mais cela n'inquiétait nullement Landha.


[hrp : un peu court, mais on fera avec]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eva \ Lalu Brifiez
Neko Femelle
avatar

Nombre de messages : 91
Age : 32
Date d'inscription : 01/09/2008

Maîtres/Soumis
Orientation sexuelle: Bisexuelles
Maître de: ma tartine... et encore...
Soumis par: Landha Sanguir

MessageSujet: Re: Arrivée de 2 nouveaux jouets et punission d'une fifille pas sage [pv Eva Lalu Brifiez et Kanzaki Sanguir][yuri, inceste et possibilité de SM]   Jeu 8 Jan - 20:28

Après un (très) court moment d'hésitation dû au décès inattendu de ce divan ayant trop vécu, les sœurs se remirent à l'ouvrage. Un silence vint à son tour envahir la pièce, entrecoupé des petits gémissements des jumelles et de la jeune Sanguir, lorsque la maîtresse de cérémonie stoppa la "foreuse". À moitié étouffées dans les enchevêtrements de coussins et autres morceaux de canapé, Éva et Lalu reprirent leur besogne alors que leur maîtresse s'occupait de sa fille, lui parlant doucement, mais toujours avec cet air sadique qui la caractérise.

L'heure n'eut que peu de temps pour s'écouler avant l'arrivée de Landha dans le tas de velours rouge gesticulant et gémissant. Cet ajout de poids sur le pauvre squelette chétif de l'ex-divan eut un effet bien prévisible : les dernières coutures et soudures lâchèrent, libérant un flot de plumes et de mousses sur les trois corps dénudés et emmêlés, et faisant descendre ces derniers au rez-de-chaussée.

Dans cette dernière chute, la main de Lalu tomba par le plus grand des hasards sur un objet depuis longtemps oublié, sans doutes tombé entre les coussins de feu le canapé lors d'une de ses précédentes batailles.

Cet arme était bien la plus étrange que les jumelles aient jamais vu. Imaginez-vous face à la clef en croix, utilisée pour défaire les boulons de la roue qu'on doit la changer. Vous visualisez? Très bien... Maintenant, remplacez chaque branche de la croix par du plastique bleu translucide, souple et rigide à la fois, tous plus gros les uns que les autres, et un moteur électrique au milieu. Ô surprise, il était toujours branché et prêt à servir depuis toutes ces années.

Pendant ce temps, à l'extérieur, la cadette Sanguir tentait tant bien que mal de résister à la tentation... mais à entendre ses cris, elle n'y arrivait pas très bien... pas du tout, même... Tous ces bruits qui traduisaient la souffrance de la jeune fille n'inspiraient aucune confiance en l'appareil aux multiples fils, capteurs et électrodes aux yeux des jumelles.

Lors de leur long périple qui a précédé leur arrivée dans la cité de Méridell, les deux sœurs avaient souvent vu des gens, le plus souvent Humains, Hybrides ou Nékos, attachés au pilori, au beau milieu de la place du marché, avec des appareils de torture qui ressemblaient étrangement à cet enchevêtrement de fils qui entourait Kanzaki. Ce genre de spectacle les avait toujours choquées : Démons et Anges se riant des souffrances de tous ces pauvres gens... Le plus souvent, lorsque ces situations se présentaient, les jumelles faisaient tout pour aller se cacher quelque part, loin de ces pratiques barbares, espérant ne jamais y avoir droit.

Ce souvenir refroidit quelque peu les ardeurs à l'effort dans leur agréable besogne, et leur partenaire ne manqua pas de le remarquer, mais sembla d'abord essayer de l'ignorer, mais finit par se rendre à l'évidence, elle devait faire quelque chose pour relancer la flamme...


[HRP : une longue gestation, un accouchement difficile,
mais la "mère" et le "bébé" se portent bien (j'espère qu'il vous satisfera)]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kanzaki Sanguir
Vendeur(euse) à l'animalerie
avatar

Nombre de messages : 29
Age : 30
Date d'inscription : 01/09/2008

Maîtres/Soumis
Orientation sexuelle: Bisexuel
Maître de: Chaton Louka
Soumis par: la gourmandise

MessageSujet: Re: Arrivée de 2 nouveaux jouets et punission d'une fifille pas sage [pv Eva Lalu Brifiez et Kanzaki Sanguir][yuri, inceste et possibilité de SM]   Ven 9 Jan - 19:47

La jeune démone était donc attacher à cette maudite table sur élever, ne pouvant que se laisser envahir par le bruit et les vibrations de la foreuse, un bien bel outil qui lui provoque du plaisir bien qu’il aimerait être libre de ses mouvements afin de pouvoir allez s’amusait avec les deux jumelles. Malheureusement elle ne pouvait en faire autrement, elle n’avait pas trop le choix que d’écouter les ronronnements et gémissements des deux paires de jambe qui dépasse. Mais elle fut enlever de tout plaisir lorsque mère supérieur vint à elle pour lui mordre l’oreille, lui retiré sa source de seul plaisir et pour couronner le tous, lui dire quelque belle parole, une leçon de morale en quelque sorte. Comme si tout ce qui va lui arriver à partir de maintenant n’est là que pour son bien, même si une chose est sur, la jeune enfant crois sur parole sa mère, elle sait très bien que beaucoup d’espoir son fondé sur elle puisqu’elle est la seule fille de la maison. Gentille ? Cruelle oui, ou plutôt je dirais tout simple, Sanguir ! Oui le mot est bien choisi, offrir la punition juste après la récompense, cela est vraiment affreux pour la jeune enfant qui ne demande qu’à être satisfaite.

Ah…

Simple mot que la jeune Kanzaki laissa sortir de ses lèvres, prise de surprise parce que ça mère était entrain de lui faire, de ces caresses, coups de langue et des étranges choses qu’elle lui passait dessus. Des fils ? A quoi cela peut-bien t-il servir ? Une chose est sûre, tout cela ne lui dit rien qui vaille. La fonction de cette « chose », qu’est-ce donc ? Nul besoin de trop se torturer l’esprit, les effets du cadeau de mère se fit vite ressentir. La jeune enfant fut parcourut tout d’abord par une vague de plaisir, envahit par des sensations étrange, des étincelles qui transformèrent ses cris de plaisir par des cris de douleur, de puissante douleur qui se faisaient merveilleusement entendre. Alors que mère parlé, la jeune continuait de crier, c’est vraiment cruelle et elle le sait très bien. Chaque cri de l’enfant accentue l’effet de l’engin, malgré tout ça, la chaleur de la main de mère la rassuré un peu, étrange et même bizarre, mais c’est ainsi, ont ne peu nié le fait que Landha soit ça mère et que malgré tous, la jeune enfant l’aime beaucoup.

Si elle veut que cela cesse, elle doit arriver à se calmer, à se concentré sur autre chose que la douleur que cela produit, plus facile à dire qu’a faire. Elle est encore jeune et elle manque d’expérience, ce sera un peu difficile pour elle de surmonté se terrible obstacle qui se dresse devant elle. Dans tout cela, les deux jouets de mère avaient l’air d’être effrayer par ce jeu, un jeu dont seule mère s’extasie. Mais bon, pour le moment peut importe les deux jouets, la démone ne peut allez les voir, elle ne peut que subir les machiavéliques souffrances de cette engin électrique. Bon c’est vrai, bien que c’est un jouet électrique, celui-ci ne provoque pas exactement les mêmes sensations désiré sauf pour les adaptes de la torture.

Seule des cris de douleur encore se faisaient entendre, une douce mélodie surement pour landha, mais un cri de terreur et de menace pour les deux jumelles. La petite essayer tant bien que mal de contenir ses cris, mais c’est plus fort que tout, elle doit relâcher ce qu’elle a en elle et cela ne peut en être autrement pour le moment. Que c’est dur, que c’est dur !!! Mais elle doit arrêter pour ne plus souffrir, elle doit retenir ses cris, ce qui est vraiment difficile et qui demande beaucoup de retenu. En parlant de retenu, elle n’arrive pas à contenir les larmes, c’est donc pour cela que des petites perles humide coulèrent le long de son visage, son regard supplient le ciel de lui donné la force d’arrêter de crier. Enfin, oui enfin ! Elle arrive à retenir ses cris, se mordant les lèvres jusqu’au sang, elle est une Sanguir et non une trainer de bas quartier, elle est la seule fille Sanguir à pouvoir prouver dans son future que les femmes Sanguir ont tous les pouvoirs et qu’elles sont des dominantes, qu’elles savent se faire désiré et non pas que c’est elle qui désire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Landha Sanguir
Fantôme/Mère au foyer/PDG de Landha Corp.
avatar

Nombre de messages : 130
Age : 29
Date d'inscription : 01/09/2008

Maîtres/Soumis
Orientation sexuelle: bi
Maître de: Eva \ Lalu, Yori et Yoru, Amaryllis
Soumis par: mes besoins

MessageSujet: Re: Arrivée de 2 nouveaux jouets et punission d'une fifille pas sage [pv Eva Lalu Brifiez et Kanzaki Sanguir][yuri, inceste et possibilité de SM]   Mer 25 Mar - 12:34

Grésillement, cris effrayants, douces caresses et petits ronronnements. Enfin, il y avait des petits ronronnements quelques instants encore avant. Mais il semblait que Kanzaki, de par ses cris, avait bloqué les jumelles dans leur élan de plaisir.
Experte comme elle était, de ses mains elle calma ses incestueux jouets. Après tout, elle était Landha Sanguir, et l'accessoire découvert dans le canapé bien ouvert se montrait une arme stimulante.
D'autant plus que Kanzaki, sa fille chérie, arrivait maintenant à taire ses cris. Bien, elle apprenait vite, vraiment digne de sa mère.


*Bien ma fille, continue, je suis fière de toi. Mais je ne le serais vraiment que quand tes belles sécrétions démoniaques en viendront à bout. A ce moment là, tu deviendras une grande Sanguir.*

Landha jeta un regard doux et aimant à sa fille, bien que suffisamment discrètement pour qu'il en soit remarqué.
Après cette courte réflexion, elle replongea dans les jumelles, montrant à Eva comment se servir de la Croix qui amenait à l'eau de jouissance, permettant de passer la petite mort sans réel soucis. Prenant ensuite Lalu, elle l'empala derrière sa sœur avant de prendre place à son tour sur l'engin vibro-relaxo-stimulant. Ainsi, à la queue-leu-leu sans en avoir trop l'air, leurs corps se touchaient, vibraient, frémissaient et se frottaient. De ses bras habile, la matriarche maîtresse de cérémonie, guidait les jumelles sur un fleuve qu'elles ne connaissaient et pourtant doucement créaient.

En ce temps, Kanzaki sur son promontoire attachée entendait, entrapercevait, ces corps gesticulants, frémissants, criants délicatement de plaisir non caché si ce n'est par quelques plumes de divan qui doucement retombaient. Droite, forte, suintante et transpirante, la jeune démone luttait alors que des gerbes d'étincelles crépitaient et la blessaient.
Elle voulait prouver à sa mère combien elle méritait le nom de Sanguir.


*Quelle scène fantastique, j'aime, j'en jouis presque tant c'est bon. Ma fille et les jumelles apprennent, je suis véritablement une bonne maîtresse, tant pour mes jouets que pour ma famille.*

Heureusement que les domestiques de la famille Sanguir étaient des exemples d'efficacités pour le nettoyage, et que la cave était adaptée pour recueillir tout liquide qui y était produit. En effet, du liquide, il y en avait….
Mais un système de ventilation manquait, heureusement que le chauffage était également un élément manquant, car la pièce montait doucement en température, et une odeur de chair légèrement brûlée s'élevait de même.
Dans cette folie ambiante de corps entremêlés, reliés par d'étranges objets et d'étranges pensées, des choses importantes se passaient…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eva \ Lalu Brifiez
Neko Femelle
avatar

Nombre de messages : 91
Age : 32
Date d'inscription : 01/09/2008

Maîtres/Soumis
Orientation sexuelle: Bisexuelles
Maître de: ma tartine... et encore...
Soumis par: Landha Sanguir

MessageSujet: Re: Arrivée de 2 nouveaux jouets et punission d'une fifille pas sage [pv Eva Lalu Brifiez et Kanzaki Sanguir][yuri, inceste et possibilité de SM]   Dim 26 Avr - 23:41

Comme si elle avait compris qu'elle était la cause de la paralysie des jumelles, la jeune Kanzaki sembla redoubler d'efforts pour diminuer ses cris de douleur, se mordant si fort les lèvres qu'un filet de sang fit lentement son apparition. En parlant de sang dégoulinant des lèvres, heureusement qu'Eva et Lalu n'avaient pas remarqué que du côté des autres lèvres de la jeune démone, un autre filet d'hémoglobine descendait lentement, le long de la cuisse gauche de la fillette dénudée. Ce liquide devait surement faire souffrir d'autant plus l'héritière du nom de Sanguir. Le sang se mélangeait au passage à un autre fluide, émanant du même endroit. Si l'on voulait citer tous les fluides quittant le corps secoué de spasmes de Kanzaki, on pouvant ajouter quelques larmes, ainsi que la sueur.

Mais la moiteur qui commençait à envahir la cave n'était pas le seul fruit de la jeune démone. Les jumelles, qui s'adonnaient à de saphiques pratiques depuis quelque temps déjà, voyaient également leur peau se couvrir d'une humidité, rendant leurs caresses mutuelles d'autant plus efficaces... et pas rien que la peau, d'ailleurs.

L'étrange appareil que Lalu avait retrouvé semblait rappeler de bons souvenirs à Landha, bien qu'il ressemblait plutôt à un outil de torture aux yeux des jumelles. Autant par curiosité que par contrainte, les jumelles furent guidées par les mains expertes de leur maîtresse, qui semblait tout connaitre du fonctionnement de l'objet quadriphalloïde. Eva, qui se trouvait sur le dos, fut visitée par une des tête de serpent de lits plastifiée, alors que Lalu se vit faire faire demi-tours par la démone, tournant donc le dos à sa sœur, et subit à son tour le supplice du pal... Supplice est un terme qui ne correspond qu'à moitié à la situation, car même si les "suppliciées" criaient beaucoup, ce n'était pas que de douleur. En effet, les jumelles, encore vierges, n'avaient jamais reçu la visite de serpents de lits, que ce soit de chaire et de sang ou de plastique. Cette expérience leur ouvrait donc de nouveaux horizons, bien que le cap à passer pour les atteindre fût douloureux.

Tachant quelques plumes, un peut d'hémoglobine vint donc à la rencontre du serpent quadricéphale, qui ne semblait pas vraiment apprécier, comme en témoignaient les quelques étincelles à l'intersection des têtes, justifiant ainsi partiellement l'odeur de chaire brûlée flottant dans la cave. Bien qu'inquiétées par les éclaires à leurs entrejambes, les jumelles ne pouvaient se résoudre à quitter l'appareil souffrant. Les étincelles se firent donc plus nombreuses, jusqu'à ce que l'âme du moteur rejoigne celle du canapé ainsi que beaucoup d'autres au pays des Âmes-Mortes-à-Cause-des-Sanguir, laissant échapper une fumerolle. Une fois l'appareil arrêté, les jumelles, quasi en transe, commencèrent inconsciemment à effectuer des mouvements, comme des vagues, redoublant par là même de force dans leurs cris, pour le plus grand malheur de Kanzaki, mais pour le plus grand bonheur de leur maîtresse... sans oublier le leur. Car, pour Eva et Lalu, cette expérience unique était des plus jouissives, une fois les douleurs oubliées.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kanzaki Sanguir
Vendeur(euse) à l'animalerie
avatar

Nombre de messages : 29
Age : 30
Date d'inscription : 01/09/2008

Maîtres/Soumis
Orientation sexuelle: Bisexuel
Maître de: Chaton Louka
Soumis par: la gourmandise

MessageSujet: Re: Arrivée de 2 nouveaux jouets et punission d'une fifille pas sage [pv Eva Lalu Brifiez et Kanzaki Sanguir][yuri, inceste et possibilité de SM]   Lun 27 Avr - 1:59

En voila une jeune et jolie démone qui ne peut se retirer de l’enfer que lui fait subir sa propre mère. La petite qui pourtant avait cessé de crier ne pouvait s’empêcher de laisser coulé les larmes de douleur de son petit corps. Cet instrument de torture à bien trop d’effet, même s’il est fait pour que le corps souffre, la petite arrivait tout de même à résister en observant du coin de l’œil le spectacle qui s’offre à elle. La voix de mère est de trop dans cet univers de souffrance, cette voix est pire que celle de Satan qui jouit face aux flammes qui brûle la chaire de ses condamnés. Quand elle parle de venir à bout de cet instruments de torture à l’aide de sécrétion démoniaque, il y a plusieurs questions qui vous vient en tête mais malheureusement la petite n’a pas trop le temps pour ça ou du moins ont ne le lui laisse pas. Pour le moment il n’y avait pas tant de substance que le petit corps laissait sortir, des larmes de douleur, de la sueur causé par l’effort que son corps produit ainsi que la peur qui la hante, un filet de sang qui sort de sa petite lèvre mordu par des dents pointu mais encore innocente.

Elle pleure mais elle ne crie plus, la première étape avait donc était franchit et elle n’avait plus besoin de se déchiré les lèvres pour retenir cette souffrance. C’est une leçon qu’elle doit assimiler pour pouvoir s’en servir plus tard, certes la méthode d’apprentissage n’est pas de tout repos mais elle sait que c’est pour l’avenir de la famille. Quand ont parle de son fluide vital, il ne s’échappe pas hélas que de sa petite lèvre qui lui sers pour parler mais aussi d’une entré de son corps qui auparavant avait été visité par des doigts joueurs. Est-ce à cause des attaques de l’instrument ou bien à cause du plaisir qu’elle éprouve en entendant les jumelles à oreilles qui fait faire à son corps cet échappement rougeâtre ? Qui pourrait bien vous dire la réponse à cette question, même elle l’ignore tellement que son esprit est ailleurs. Elle manqua de s’en aller ailleurs, le corps peut résister mais parfois l’esprit lui ne peut pas suivre et c’est donc pour cela qu’elle avait faillit perdre connaissance. Heureusement pour elle, la voix de sa mère vint la sauver même si celle-ci n’est pas très agréable. Oui sa voix est très belle mais pas ce qu’elle a dit.

Soit elle se vante soit elle est vraiment fier, elle est une bonne maitresse mais sa fille n’est pas une soumise et elle va le lui prouver. Comment faire ? Là est une bonne question parce qu’attaché ainsi c’est un peu difficile. Elle n’a donc pas d’autre choix que de résister et montré qu’elle peut venir à bout de cette torture, c’est d’ailleurs donc pour cela qu’elle tourna fièrement la tête en direction du trio taquin et de leur jouet à moteur trop sonore pour la petite. Elle réussi à retenir ses larmes en plus de ses cri, elle regardait fièrement sa mère en gardant la tête bien haute malgré les brûlures que peut provoquer les attaques sur l’épiderme de son corps. Par contre elle ne peut retenir la sueur de son corps et le sang de son antre s’échapper, de plus, associé au sang il y a encore d’autre substance un peu plus jouissif. Elle ne participe pas à leurs jeux malheureusement mais elle les entend et c’est bien suffisant, prenant même un plus grand plaisir à cause des gerbes électriques qui ne cessent de stimuler son corps. Comment peut-ont prendre du plaisir alors que l’ont souffre ? Une seule réponse à cette question, elle est une Sanguir. Ce n’est pas pour rien si leurs famille est connu pour leurs richesse et puissance dominatrice, si ont peut prendre plaisir à sa propre souffrance alors ont peut facilement soumettre une personne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Landha Sanguir
Fantôme/Mère au foyer/PDG de Landha Corp.
avatar

Nombre de messages : 130
Age : 29
Date d'inscription : 01/09/2008

Maîtres/Soumis
Orientation sexuelle: bi
Maître de: Eva \ Lalu, Yori et Yoru, Amaryllis
Soumis par: mes besoins

MessageSujet: Re: Arrivée de 2 nouveaux jouets et punission d'une fifille pas sage [pv Eva Lalu Brifiez et Kanzaki Sanguir][yuri, inceste et possibilité de SM]   Mer 6 Mai - 10:34

La grande harmonique qu’elle avait mise en œuvre allait bientôt toucher à sa fin, elle le savait. Rien n’est immuable en ce monde, rien ne dure vraiment. Enfin, depuis le début de « l’éducation » de Kanzaki, elle perpétuait une tradition : celle de faire une Sanguir redoutable.
Gesticulante, usant de sa force disproportionnée par rapport à son corps, Landha éduquait plus que sa fille. En effet, s’y attendant sans si attendre, elle constata que les jumelles en étaient à leur première rencontre avec l’oblong en interne. De cela, elle ne put qu’en être touchée : et oui, quoi de plus beau que d’offrir le passage entre la vie de jeune fille à celui de jeune femme.


*Toute cette poésie ambiante est jouissive. Elles sont toutes heureuses d’être là. Et si elle ne le sont pas, moi je le suis. Tiens, une odeur de sang coagulé et de fil électrique brûlé*

L’odorat de Landha ne la trompait pas : une fumerole s’échappait de l’engin qu’elle chevauchait sauvagement en compagnie des saphiques jumelles. Finalement, après un dernier soubresaut, le dévisse veille-fille-coincée rendu l’âme.
Sans vibration autre que celle du corps, la matriarche Sanguir trouva l’engin bien moins amusant. Au moins aurait-il fait son temps.
Le retirant sans douceur aucune de sa personne, elle mit plus de soin, et surtout plus de temps, à le récupérer des jumelles qui, bien que sayant sur un engin mort, continuait à en profiter. L’appareil ayant rejoint ses congénères décédés, Kanzaki progressant, malgré qu’elle le faisait en saignant, Landha décida de continuer avec les jumelles.

Son esprit étant des plus tordus que pour commander et inventer des objets tels que ce marteau-piqueur à quatre têtes, il était également apte à mettre au point des tenues des plus amusantes.
En effet, par un ingénieux jeu de lanières, le cuir de ses vêtements se resserra autour de ses hanches pour poindre en une pique, en une vrille, à l’avant.


"Mes jolies, si ce bruyant instrument vous a émoustillées, alors laissez votre maîtresse faire monter d’un cran votre envie. Eva, tu seras la première à apprécier. Lalu, vient que j’adapte ta tenue."

Plus rapide que les jumelles qui commençaient doucement à partir dans un monde éloigné, Landha se saisit de Lalu, adaptant ses cuirs de la même façon que les siens, laissant à la petite Neko l’occasion de pousser un cri d’étonnement, car se qui pointait dehors, pointait dedans.

"Voilà, maintenant offrons ce qu’il y a de mieux à ta sœur, ensuite tu pourras toi aussi en profiter. Comme tu es habituée, place-toi devant elle, je passerais par derrière."

Il était inquiétant de voir combien une voix douce se retrouvait vite glaciale chez la démone. Ce qui paraissait une proposition, une invitation, n’était en fait qu’un ordre que l’on se devait de suivre. Enfin, ce n’était ses jouets qui allaient s’en plaindre…
Or donc, Landha se glissa derrière tandis que Lalu, trempant le cuir à chaque pas, passa devant. Eva, prise en Sandwich, resta muette quand, dans un seul et même geste, sa sœur et sa maîtresse lui donnèrent le la. Elle devenait la vedette de ce cinéma.

Et, comme son d’ambiance de cette merveilleuse pièce, des grésillements et de magnifiques jeux de lumière tourbillonnant autour de Kanzaki.


*Kanzaki-chérie, je sais que tu es proche. Rends-moi fière de toi, soit le clou du spectacle en nous rejoignant, laissant derrière toi un cadavre fumant et puant de la table d’apprentissage*

Sur cette dernière pensée, elle donna le mouvement, Lalu lui répondant joyeusement au travers d’une Eva, à la fois bien et mal placée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eva \ Lalu Brifiez
Neko Femelle
avatar

Nombre de messages : 91
Age : 32
Date d'inscription : 01/09/2008

Maîtres/Soumis
Orientation sexuelle: Bisexuelles
Maître de: ma tartine... et encore...
Soumis par: Landha Sanguir

MessageSujet: Re: Arrivée de 2 nouveaux jouets et punission d'une fifille pas sage [pv Eva Lalu Brifiez et Kanzaki Sanguir][yuri, inceste et possibilité de SM]   Lun 17 Aoû - 22:04

Une fois l'appareil grillé, la maitresse se leva pour préparer un sandwich. Bien qu'il fût définitivement immobilisé, les jumelles ne semblaient pas vouloir quitter le taupiqueur quadricéphallus fumant, tellement cette première expérience en profondeur était pour elles jouissive. Mais ce que femme veut..., euh... ce que Maîtresse veut, eh bien, c'est ce qu'il se passe... en tout cas si ladite maîtresse est la Dame Sanguir. Et, curieusement, c'était le cas ici (au cas où personne ne l'aurait remarqué...). C'est donc avec réticence que les jumelles laissèrent partir leur prise, et c'est avec difficultés que Landha parvint à récupérer l'objet, avant de le jeter dans un coin de la cave, sur un tas d'autres objets ayant vécu des jours difficiles...

Mais, et j'ai envie de dire "heureusement", la Démone avait plus d'un tour dans son sac... ou plus précisément dans sa combinaison. Tirant sur une sangle dans le dos, elle fit apparaître à la plus grande surprise d'Eva et Lalu, une protubérance lui donnant un profil de succube. Tout en annonçant qu'Eva serait la première, et bien qu'elles ne savaient pas la première pour quoi, la matriarche fit, en un tournemain, se former devant le corps de Lalu la même excroissance que pour leur propriétaire. Une surprise ne venant jamais seule, Lalu sentit en elle ce qu'elle voyait devant. Elle fut invitée à se placer devant sa sœur, pour leur plus grand plaisir mutuel, alors que, et ce uniquement pour le plaisir d'Eva, Landha vint s'introduire derrière.

Un cri s'échappa, mais Eva, qui l'avait laissé partir, ne savait pas elle-même s'il s'agissait d'un cri de douleur, de surprise ou de plaisir. Elle regarda Lalu dans les yeux et lui sourit. Cette dernière, lui rendant son sourire, comprit le message silencieux de sa sœur : "J'espère que tu pourras tester aussi, c'est tellement agréable". Une joie commune animait les jumelles qui, suivant les mouvements imposés par l'arrière-garde, firent courir des mains baladeuses, mains qui faisaient fuir devant elles une parties des pièces de cuir assemblée que peu de gens seraient capables de qualifier de vêtement. Et entre les corps, deux langues se rencontrent, deux langues se croisent, deux bouches se soudent.

La température montait dans la pièce, faisant transpirer les corps des sportifs. Cette moiteur ambiante invitait les rares vêtements recouvrant encore parfois quelques centimètres carrés de peau à s'en aller. Il était simple pour eux de partir alors qu'ils glissaient naturellement le long des épidermes lubrifiés. C'est ainsi que, sur les coussins jonchant le sol, trois corps mélangés se retrouvèrent simplement couverts par une ceinture de cuir "prolongée", dans un désordre très ordonné : Lalu étendue sur le dos, Eva lui faisant face, et la cerise sur le gâteau, la boule supérieure de l'Atomium, l'antenne de la tour Eifel, Landha couronnait le tout. Ce monticule était animé d'un mouvement de houle, montant et descendant tel les vagues à l'assaut d'une plage de sable blanc.

Et la petite Kanzaki, me direz-vous? Eh bien les jumelles n'y prêtaient même plus attention. En effet, elles ne l'entendaient plus, et glissaient de plus en plus dans le monde des plaisirs interdis (aux moins de 18 ans), vers où elles étaient guidées par des mains expertes, et du coup, rien d'autre ne comptait pour elles que leur amour inébranlable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kanzaki Sanguir
Vendeur(euse) à l'animalerie
avatar

Nombre de messages : 29
Age : 30
Date d'inscription : 01/09/2008

Maîtres/Soumis
Orientation sexuelle: Bisexuel
Maître de: Chaton Louka
Soumis par: la gourmandise

MessageSujet: Re: Arrivée de 2 nouveaux jouets et punission d'une fifille pas sage [pv Eva Lalu Brifiez et Kanzaki Sanguir][yuri, inceste et possibilité de SM]   Lun 17 Aoû - 23:39

Une souffrance ? Non c’est loin de cette sensation là, s’en est même totalement différent. Si je peux me le permettre alors on va dire que cette souffrance est seulement celle que sa peau brûlé ressent parce que ce qui s’écoule de l’antre un peu plus bas est loin d’être de la souffrance. Un fluide pourpre qui se mêle à une substance incolore, douce odeur qui nous fait envie ( n’est-ce pas ? ), des gerbes électrique qui continue son petit manège alors que les cri se sont transformer en gémissement. Une note qui change tout un opéra, elle n’est pas le seul instrument musical vivant ici parce qu’il y a bien un orchestre. Moteur et ronron, gémissement et rire démoniaque, tel et le spectacle qui se passe devant ses yeux plein de désir. Les paroles de mère sont-elles une invitation à les rejoindre ? Si c’est le cas alors c’est avec plaisir qu’elle aimerait y aller…Malheureusement elle est retenu prisonnière derrière le rideau qui l’empêche d’entrer en scène.

Des gémissements qui continue, une envie qui grandit, le désir de vouloir avoir le même traitement que subissent les deux jumelles. Est-ce que mère les préfères à elle ? Elle n’en sait rien mais elle a peur que se soit le cas, c’est elle la fille Sanguir et non elles, elle ne doit pas se laisser battre par de simple néko aussi jolie soient-elles. Certes elle veut en faire ses peluches pour pouvoir les câliner mais encore faut-il que cette maudite machine infernal cesse cette torture savoureuse…Le hasard fait bien les choses on dirait bien, des gerbes électriques, de la fumé qui s’échappe et une explosion légère qui annonce la fin de tout…Du moins de la pauvre table qui a décidé de rendre l’âme. Libre elle l’est enfin, maintenant elle va pouvoir se donner à cœur joie de ce joindre à la partie. Mais il y à un petit détail qui cloche…

La machine n’est plus et les liens qui la retiennent aussi, l’enfant suspendu dans le vide tombent donc sur le sol avec l’incapacité de se relever. Les parties de son corps sont bien trop endommagé pour qu’elle puisse ce mouvoir comme elle le souhaiterait. Le triste sort du bien, la liberté n’est jamais bonne surtout lorsqu’on ne peut en profiter correctement. Elle est donc allongé sur le sol, son corps nu en contact de pierre froide que compose cette salle, son regard braqué en direction de la scène de théâtre. Aucun son ne sort de ses lèvres parce qu’elle est bien trop faible pour que son souffle puisse se faire entendre, elle essaye malgré les brûlures de son corps de rejoindre le trio en rampent. Voila une image qui ne plaira peut-être pas à la maitresse des lieux, une Sanguir ne doit pas remper devant ses proies mais tout simplement bondir dessus. Hélas c’est bien plus facile à dire qu’à faire parce qu’elle est telle une lionne à qui on aurait tiré plusieurs balle dans les pattes arrières.

Certes ses jambes ne bouge plus pour le moment mais ses mains sont libre de tout mouvement, ce qui d’ailleurs explique pourquoi un gémissement. Une petite courageuse qui avait décidé d’ouvrir les portes pour laisser les le torrent s’écouler, une flamme d’amour passionnelle reste dans ses yeux, elle les envies mais ne peux le dire elle-même…Ce serait une preuve de faiblesse encore une fois. Alors qu’elle est libre elle ne peut les rejoindre pour le moment, mais rien ne l’empêche de se donner plaisir le temps de retrouver ses capacités physiques. Que dire de plus si ce n’est que le froid du sol apporte des sensations à sa peau, billes de chair qui s’en retrouvent d’ailleurs stimulé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Landha Sanguir
Fantôme/Mère au foyer/PDG de Landha Corp.
avatar

Nombre de messages : 130
Age : 29
Date d'inscription : 01/09/2008

Maîtres/Soumis
Orientation sexuelle: bi
Maître de: Eva \ Lalu, Yori et Yoru, Amaryllis
Soumis par: mes besoins

MessageSujet: Re: Arrivée de 2 nouveaux jouets et punission d'une fifille pas sage [pv Eva Lalu Brifiez et Kanzaki Sanguir][yuri, inceste et possibilité de SM]   Ven 18 Déc - 21:16

Dans l'ambiance à la fois électrique et humide de sueur, un engin venait d'accomplir son rôle d'une vie : expirer devant la force d'une Sanguir.
Toutefois, Landha n'étant pas une insensible machine, et les accessoires qu'elle faisait créer de telle beauté d'efficacité que son esprit "clair" commençait à s'embrumer. Toutefois, elle ne manqua pas d'entendre, dans le ronronnant, sifflant, grogant et hahanant volume ambiant, un corps choir d'une table ou précédemment il tenait attaché.
Les Neskos jumelles étant tant et si bien lancée que Landha ne voulait pas laisser leur plaisir retomber, de fait elle ne pouvait se dégager de l'ondoiement de corps si agréable qui lui chauffait le bas-ventre pour voir ce que Kanzaki devenanit.


*Ah, que c'est bon, c'est un délice. Ces jumelles m'ont coûté assez cher, et bien entendu...aah..j'en ai perdu l'entrée de l'animalerie. Mais que m'importe...haa...elles vallent un millier de fois ce que j'ai perdu. Et...ahaa..en plus elles sont l'accessoire, l'outil, le jouet qu'il me manquait pour avancer dans l'apprentissage de Kanzaki-chérie. D'ailleurs, que fait-elle?*

Les Nekos s'agitant de plus belle, la maîtresse de cérémonie se retrouvait plus à chevaucher un vibro nékonomique qu'à apprendre le sexe.
Et la fifille Sanguir dans tout cela ; et bien, n'étant pas capable de venir se servir dans "l'éden" qui batiffolait non loin d'elle, Kanzaki avait recours à ce que bien des ados faisaient devant des films de Môman loué à la vidéothèque.

Finalement, épuisées, et ayant atteint ce qu'elles désiraient, Eva et Lalu se stoppèrent comme les pauvres petits lapins de la pub duracel, Landha en profitant pour retirer sa fiche secteur à elle et à se diriger les restes de table pour prendre connaissance de sa pupille.
La trouvant allongée, une main entre les cuisses, Landha comprit que sa fille avait fait son maximum. La Matriarche Sanguir s'agenouilla alors et prit la cadette de ses enfants dans ses bras.


"C'est bien ma fille, ta mère est fière de toi. J'espère que tu comprendras maintenant l'importance de la bienséance en public. Chaque fois qu'une envie te prend dans un endroit inoportun, pense que tu es attachée à cette table. Même si, hélas, pour ta mère, c'est un moyen qui s'est révélé fort bien peu efficace."

La soulevant délicatement, Landha se dirigea doucement vers la sortie de la cave : elle allait coucher sa fille pour qu'elle puisse récupérer de son enseignement.
Toutefois, avant de sortir de la cave, elle eut un regard pour Eva et lalu, qui dormait l'une sur l'autre, l'une dans l'autre et qui, toutes deux, étaient parties d'un ronronnement béat de satisfaction.
Déposant sa fille, elle alla tirer un drap qu'elle déposa sur les deux chats.


*Dormez mes mignonnes, vous vous êtes bien amusées et avez joué votre rôle à merveille. Soyez bien reposée, demain est un autre jour...*

Sur cette pensée philosopho-maternelle, Landha reprit sa fille et l'emmena se coucher dans son lit..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eva \ Lalu Brifiez
Neko Femelle
avatar

Nombre de messages : 91
Age : 32
Date d'inscription : 01/09/2008

Maîtres/Soumis
Orientation sexuelle: Bisexuelles
Maître de: ma tartine... et encore...
Soumis par: Landha Sanguir

MessageSujet: Re: Arrivée de 2 nouveaux jouets et punission d'une fifille pas sage [pv Eva Lalu Brifiez et Kanzaki Sanguir][yuri, inceste et possibilité de SM]   Mer 30 Déc - 20:54

En la ville de Meridell, ou plutôt sous la ville de Meridell, dans les sombres caves de parcourant le domaine de la famille Sanguir, le taux d'hormones avait atteint son paroxysme dans l'une d'elle. Et pas seulement les hormones... En effet, pour les jumelles, cette expérience nouvelle les avait emmenées vers un monde totalement inconnu, mais qu'elles se jurèrent de tout faire pour revenir le visiter en profondeur, encore et encore.

Telle une amazone chevauchant librement dans la grande prairie, la démone fournissait autant d'énergie à la tâche que ses montures. Telle une cuisinière empilant les couches de pâte feuilletée, la maîtresse se repliait autours des jumelles, peut-être pour ne pas qu'elles prennent froid. Bien que ce ne soit pas possible, étant donné la température infernale qui régnait dans la pièce (normal, me direz-vous, pour une cave de la bâtisse d'une famille démoniaque...

Toute chose ayant une fin, même les meilleures, arrive le moment où tout le monde a donné le meilleur d'elle-même, tant pour résister à la torture que pour forcer le passage vers de nombreux plaisirs insoupçonnés. Une fois arrivées au sommet de la montagne, si haute soit elle, il faut bien redescendre sur terre. Pour Eva et Lalu, cette descente se fera tout au long de la nuit, car à peine avaient-elles atteint les plaisirs que leurs offrait cette démone aux multiples objets aussi insolites que cachés, qu'elles sombraient dans une douce torpeur, épuisées, mais heureuses.

Pour le retour à la réalité, il allait se faire le lendemain. Alors que tout se calmait autours d'elles, les jumelles, toujours dans les bras l'une de l'autre, purent remarquer qu'une couverture venait les couvrir. Avec les coussins du canapé étalé par terre comme matelas, il ne leur restait plus qu'à rêver de leur nouvelle vie chez ces démons, pour que leur première journée d'après l'Animalerie soit finalement terminée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arrivée de 2 nouveaux jouets et punission d'une fifille pas sage [pv Eva Lalu Brifiez et Kanzaki Sanguir][yuri, inceste et possibilité de SM]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Arrivée de 2 nouveaux jouets et punission d'une fifille pas sage [pv Eva Lalu Brifiez et Kanzaki Sanguir][yuri, inceste et possibilité de SM]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouveaux jouets pour TNT
» LUTIN POPEYE 2 NOUVEAUX BB REFUGE VERMELLES 62
» 2 joueurs nouveaux sur montréal cherchent du RPG
» Arrivée de Houille
» La Reine est arrivée. Prosternez-vous. (Dante)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Devotion [Maîtres/Soumis] :: Inscriptions :: RP-
Sauter vers: