Devotion [Maîtres/Soumis]

Bienvenue à Meridell, Cité où règne la loi du plus fort… Serez-vous soumis à votre condition ? Profiterez-vous de votre position de Maître ? Très bon jeu sur notre forum !!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 la choucroute à trouvé sa pomme de terre: deuxième partie

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: la choucroute à trouvé sa pomme de terre: deuxième partie   Ven 23 Oct - 0:12

Aldébaran était nerveux, il n'avait pas le droit de se promener seul en ville et maintenant qu'il avait de faux papiers sur lui, cette situation lui pesait encore un peu plus. Le faussaire lui avait donc indiquer la marche à suivre, allez voir Shion Akage Oyada. Aldébaran c'était un peu perdu dans la ville, mais il arriva finalement au domaine Oyada, et ce n'était pas peu dire, trois bâtiments s'offrait à ses yeux, tous semblait fort somptueux. Aldébaran se dirigea vers le premier, il ne savait pas s'il devait entrer dans la demeure ou bien attendre, sur le pas de la porte. En même temps, s'il n'entrait pas personne ne saurait qu'il était là. Aldébaran prit son courage à deux mains et passa la grande porte d'entrée. Aldébaran voyait en face de lui une salle de réception richement décorée et une autre pièce qui, aux effluves légères et raffinés qui s'en dégagent, semblait être une cuisine. Aldébaran fit deux pas dans l'entrée et hasarda:

-Excusez moi, y a t-il quelqu'un??

Aldébaran resserra contre lui son par dessus noir, pressant ainsi contre lui le précieux sésame obtenu il y a peu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la choucroute à trouvé sa pomme de terre: deuxième partie   Ven 23 Oct - 0:12

Shion avait fini de manger et il était seul dans le salon. Tous les autres vaquaient, Vicky était partie aider Kerges avec les comptes. Chizu s’occupait des enfants et les hybrides loups de la maison étaient tous dans une salle de bain, Shion ayant permis a tout le monde de profiter des salles de bain de toutes les chambres, même de la sienne. Il entendit la porte de devant s’ouvrir, une personne qui entrait sans s’annoncer, chez lui ? Chose étonnante ! Il s’apprêtait a tendre la main pour que sa faux vienne si glisser pour accueillir le malandrin lorsqu’une voix retenti. Une personne qui ne savait pas comment s’introduire dans les lieux, mais qui demandait une aide. Shion quitta le salon et alla vers le couloir de l’entrée. Il s’encadra dans la double porte, les ailes à demi ouvertes.

- Bonjour, vous semblez chercher quelqu’un ou quelque chose, puis-je vous aider?

Shion observait l’arrivant. Il semblait un peu inquiétant, mais l’ange savait quoi faire le moment venu…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la choucroute à trouvé sa pomme de terre: deuxième partie   Ven 23 Oct - 0:13

Aldébaran sursauta à la vue de l'ange, il en imposait avec ses six paires d’ailes, il comprit tout de suite qu'il avait commis une bourde. Aldébaran aurait du attendre qu'on l'annonce, rentré dans une demeure pareil sans s'annoncer devait paraître bien malpoli, cela gêna Aldébaran, il baissa les yeux, regardant le sol, puis se ravisa. Avoir le regard fuyant ne l'aiderait pas dans sa tâche et n'excuserait en rien son impolitesse. Aldébaran pris son courage à deux mains et répondit à l'ange.

-Je..Excusez-moi d'être entré ainsi dans votre demeure...je ne savais pas....s'il fallait que je sonne ou.. si je devais faire quelque chose de spécial......

Aldébaran rougit quelque peu, embarrassé par sa propre bêtise, il se ressaisit cependant.

-Je me nomme Aldébaran et je cherche une personne très importante, monsieur Shion Akage Oyada. On m'a dit que je me trouvais ici au domaine Oyada, puis-je rencontré ce monsieur?

Aldébaran essayait de s'exprimer au mieux malgré son manque flagrant d'éducation. Son maître ne s'était pas forcément occupé de cela, trouvant d'autres choses plus importantes à faire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la choucroute à trouvé sa pomme de terre: deuxième partie   Ven 23 Oct - 0:14

Shion fut surpris, l’intrus ne semblait pas certain de ce qu’il devait faire… c’était une drôle d’histoire et de rencontre, encore une pour l’ange… Entre les politiciens pourris et les autres, il n’était pas toujours gâté, mais, là, il se dit qu’il y avait quelque chose, d’autant que l’intrus détourna les yeux. Il semblait timide, il n’était donc pas la pour détrousser la maisonnée, ni même pour blesser qui que ce soit…

- Soit, passons cela… Je veux bien vous excuser cette intrusion tardive dans une maisonnée comme la mienne. Et pour ce qu’il fallait faire, c’était sonné à l’entrée…

Shion avait pris un ton un peu grave, mais pas trop paternaliste tout de même. Il ne savait toujours pas si il avait affaire à un ange ou un démon… Ou peut-être autre chose…

- Soit, mestre Aldébaran, vous me cherchiez. Passez dans le salon. Mais avant tout, enlevez votre pèlerine, vous pouvez la pendre dans la penderie à coté de vous.

Shion fit donc passer Aldébaran dans le salon, constatant, une fois le vêtement enlevé qu’il s’agissait d’un hybride. Il l’installa confortablement.

- Et bien, Aldébaran, qu’est-ce qui pousse un hybride de votre trempe à chercher un ange comme moi au milieu de la soirée ? Expliquez-vous…

Shion se rassit et attendit l’explication… Une fois qu’elle serait donnée, il verrait quoi faire…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la choucroute à trouvé sa pomme de terre: deuxième partie   Ven 23 Oct - 0:15

Aldébaran baissa les oreilles à la remarque de l’ange, il n’avait pas remarqué l’heure tardive, il est vrai que la journée avait été riche en émotions, tout ça à cause d’un petit bout de papier. De plus, il était indigné par lui-même de ne pas avoir pensé à simplement pousser le bouton de la sonnette, enfin maintenant c’était fait. Aldébaran enleva sa pèlerine et la déposa soigneusement sur une magnifique porte manteau en fer forgé, délicatement ouvragé. Il ne manqua pas de prendre l’enveloppe brune avec lui et suivit l’ange dans un salon spacieux et fort luxueux. Aldébaran était quelque peu gêné de se retrouver dans un tel endroit, il clashait un peu dans le décor. Aldébaran se plaça en face de l’ange. Celui-ci lui demanda ensuite la raison de sa venue, Aldébaran se répugnait rien qu’a l’idée de mentir à l’ange et préféra lui dire simplement ce qui le poussait à agir ainsi.

- Et bien monsieur Oyada, je ne vais pas vous mentir…….je fuis mon maître et son emprise sur ma personne…Vous devez le connaître, je pense, mon maître est Gabriel McCoy.


Aldébaran se crispait en révélant cela à l’ange, il ne savait pas comment il allait réagir, allait-il simplement le congédier, le remettre aux autorités ou pire….le remettre à son maître qui saurait correctement le punir. Mais temps qu’à être punie pour une faute autant tout avouer, se dit-il.

- J’ai décidé d’obtenir mon affranchissement par tout les moyens……même illégaux…..ce qui malheureusement est en train de ce passer…..j’ai des papiers ici….mais mon maître ne connaît en rien leur existence……Ne me jugez pas trop vite….je vous en prie

Aldébaran était vraiment mal, lui un tigre tout de même ravalait sa fierté et avait même les yeux embués, il présent l’enveloppe brune à l’ange à ses risques et périls.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la choucroute à trouvé sa pomme de terre: deuxième partie   Ven 23 Oct - 0:15

Shion regarda l’hybride. Il semblait avoir une garce intérieure. Comment se faisait-il qu’il était là, à cette heure si tardive. Au vu de son discourt, il semblait avoir menti, ou chercher à mentir, tout du moins. Il était donc de la maisonnée de Gabriel McCoy… Un choix malheureux… Shion avait toujours eu du mal avec l’acteur de seconde zone. De plus, il était trop nombriliste au goût de l’ange… Il comprit le besoin de liberté de l’hybride, mais de la a enfreindre la loi, c’était peut-être un peu trop…

- Explique moi cette emprise et pourquoi tu le fuis exactement. Je connais beaucoup d’hybrides et peut-être ceux qui t’aideront si je ne le peux moi-même…

Shion vit cette crispation, cette crainte. Shion représentait l’autorité, et il devait détendre son invité impromptu, d’une façon ou d’une autre…

- Détendez-vous, que puis-je vous offrir à boire, mestre Aldébaran?

Shion attendait une réponse sur une boisson, mais son invité ne semblait pas avoir compris sa phrase ou ne l’avait pas entendu, perdu dans ses pensées… Shion entendit la suite, la détermination d’Aldébaran…

- Soit, je ne te juge pas, tu dois avoir passé à travers bien des épreuves. Pour ce qui est du moyen, je comprends un peu ce que tu dois conserver avec toi, dans cette enveloppe. Pour ce qui est de ce que sait ton maître, nous verrons en temps utile…

Shion se saisit de l’enveloppe et l’ouvrit… un faux d’une grande qualité… impitoyable devrait être la colère de Shion, mais c’est parce qu’il le savait qu’il reconnut le faux…

- Incroyable… Il est parfait… plus que deux coups de tampons officiel et il sera un véritable document officiel… mes félicitations au faussaire si tu le revois…

Shion observait le papier sans trop y croire…

- Et donc, tu veux ton affranchissement… Explique moi tout ce que tu as vécu et ce papier deviendra officiel…

Shion se réinstalla et invita Aldébaran à le faire… Puis, il se rapella de la vie de la maison…

- Ne restons pas ici, allons dans mon bureau, à l’étage, nous y serons au calme…

Shion montra le chemin à Aldébaran, prenant les affaires de ce dernier, mais aussi ses propres affaires pour le cas échéant…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la choucroute à trouvé sa pomme de terre: deuxième partie   Ven 23 Oct - 0:17

Aldébaran sentit des sueurs froides couler le long de son dos lorsque Shion prit le faux. La réaction de l’ange fut meilleur que ce que s’imaginait Aldébaran, il allait lui répondre lorsque celui-ci lui demanda de le suivre dans son bureau, Aldébaran acquiesça et suivit l’ange. Il arriva devant une belle porte en bois, avec deux symboles qui lui étaient inconnus, un frisson étrange lui parcourut l’échine. Un des deux symboles semblait le fixer, lorsque l’ange ouvrit la porte et l’invita à rentrer, Aldébaran ne se fit pas prier. Cette sensation étrange le gênait, Aldébaran rentra dans une grande pièce qui ressemblait à une bibliothèque, très bien fournie ma foi pensa t-il, Aldébaran ce serait plus à lire quelques livres en ce lieu……s’il avait su lire correctement.

Aldébaran vit le bureau de l’ange, encore un beau meuble dans cette magnifique demeure, tout y avait été choisit avec goût. Il y avait une chaise derrière l’écritoire, et deux en face, sûrement pour les clients qui se présentaient à l’ange. Par politesse Aldébaran attendit que l’ange se soit installé pour s’assoire lui aussi dans un siège, qui ma foi était assez confortable.

L’ange lui avait demandé de lui décrire son histoire, soit il le ferait mais ça ne serait pas une partie de plaisir.

-Je…..je vais donc vous parler de moi comme vous le souhaitiez. Tout d’abord je pense…..que si je me présente mieux à vous…..vous comprendrez un peu plus ma façon de penser. Comme vous le savez je me nomme Aldébaran et comme vous pouvez le voir par vous-même je suis un hybride…. mais pas de n’importe quelle race…..je suis tigre maltais. Cette spécificité m’a apporté dès la naissance beaucoup de problème, j’ai perdu ma famille…et finalement des braconniers m’on capturé….j’ai été maltraité par eux au point que je ne valait plus rien à l’heure yeux….un vieil homme m’a sortit de là…..pour m’amener à l’antre des hybrides dans l’espoir que ma vie s’améliore….. je n’ai pas une grande éducation mais je n’ai pas peur d’apprendre…

Aldébaran soupira, il repensa au vieil homme et écrasa du revers de la main une larme, sortit un vieux bout de tissu de sa poche de pantalon, le renifla et le remis à sa place.

-Je……navré…….c’est tout ce qu’il me reste de cet homme …alors j’ai été adopté par Gabriel McCoy, ma foi contre une somme plutôt astronomique, je l’avoue mais bon……il semblait pouvoir payer. Dès le départ il m’a traité en race inférieur, il est vrai que c’est mon rang….mais il m’a emmené directement dans une salle…….étrange et malsaine…..connue de tous apparemment comme sa salle secrète…..il y renferme tout un attirail d’ustensiles improbables…….pour des pratiques dégradantes…

Aldébaran rougit

- Je refusait son autorité du coup il a utilisé cela sur moi……ce fut la première mais pas la dernière….ce démon ne pense qu’a ça…..j’en ai assez de subir ses lubies sexuelles….. déviantes….. Et depuis qu’il à son amant qui vit à la maison….je ne supporte plus la situation…….je ne peux approcher personne sans son autorisation, et pire quand il s’agit de femmes…..là la sanction tombe directement….même si je ne souhaite que faire connaissance et avoir des amis…..et j’avoue avoir fait la rencontre d’une femme exceptionnelle….et j’aimerais la revoir……un amour puissant est né en moi dès que je l’ai vu…..

Aldébaran à le regard brillant lorsqu’il parle de Sonia mais il reprend son sérieux

-Voilà ce qu’il me pousse donc à chercher mon affranchissement sans la permission de mon maître
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la choucroute à trouvé sa pomme de terre: deuxième partie   Ven 23 Oct - 0:17

Shion servit de quoi boire pour lui et Aldébaran. Il s’installa et laissa ce dernier faire de même. Il l’observait, il semblait être gêné, ne pas savoir quoi répondre dans un premier temps. Shion le laissa rassembler ses esprits. Il déposa les papiers sur le bureau et en sortit d’autres, de même qu’une farde pour le dossier qui risquait de suivre. Shion n’en avait pas parlé, mais un faisceau de preuves tendaient à prouver que Gabriel était lié à une série de meurtres… Assistant ou assassin, la chose restait floue… Il était juste trop souvent le premier témoin dans ces affaires là. Et parmi les différentes affaires, il y avait le meurtre des parents de Shion… Shion ne cherchait plus la vengeance, Victoria le lui avait demandé, mais il ne perdait pas espoir de mettre l’assassin derrière les barreaux…

- Le récit commença et Shion dut boire un verre. L’hybride était passé par l’antre… Il avait choisi Gabriel… Kerges serait informé de l’affaire, et pas que pour cette vente qui semblait si peu opportune. Mais il est vrai que Kerges devait respecter la loi et gagner sa vie et il ne pouvait pas refuser toutes les ventes qui semblaient peu judicieuse…

Shion profita d’un moment de calme dans le récit, pendant qu’Aldébaran prenait un mouchoir… ou étais-ce un simple bout de tissus… dans sa poche.

- En effet, c’est une race qui se fait rare, même celle du tigre lui-même est en voie de disparition… Je comprends mieux le pourquoi votre personne a attiré l’attention de Gabriel McCoy, cela aurait aussi été mon cas. Et bien sur, la violence de la capture ne pardonne pas le meurtre. Je suppose que le nom des chasseurs est trop loin dans votre mémoire, sinon, ils auraient répondu de cette exaction. De plus, la torture est quelque chose que j’abhorre. Nous avons déjà quelques hybrides qui ont été mal traité dans le passer et cela est intolérable! Mais, je suis heureux de savoir qu’il y eut un brave homme pour vous aider. Personne ne mérite pareil traitement, quelque soit sa race ou son rang… Pour ce qui est de l’éducation, nous avons tous nos petites lacunes, je vous laisserai un cadeau en quittant ma maison, pour cela…

Shion sourit pour rassurer son invité. La voix chevrotante d’Aldébaran recommença à emplir la pièce. Une larme fut essuyée et le récit repris, Shion écoutait toujours attentivement, buvant les paroles d’Aldébaran pour l’aider au mieux. Shion le vit rougir par moment, mais il ne coupa pas l’hybride pour donner le fond de sa pensée.

- Je comprends, j’ai, moi-même, beaucoup de souvenirs en moi, et certains qui me sont plus chers que d’autres…

Shion fit la grimace en entendant l’achat et surtout ce qui s’en suivi…

- Ce Gabriel est un déviant, je le savais, mais sur son domaine, il fait ce qu’il veut et je n’ai rien à y dire… Pour ce qui est de la somme, il a beau être un acteur de seconde zone, de mon point de vue, il a une certaine fortune. Et pour ce qui est de votre rang, sachez qu’il est bien des gens qui ne se fient pas à ca, loin de là, même! Les supplices qu’il vous a fait ne sont pas de mon goût et ne le seront jamais, mais on ne peut pas lui nuire à ce sujet, il était chez lui. Mais cette fuite me semble donc des plus à propos si vous voulez fuir cette ambiance malsaine.

Shion reprit sa respiration et un verre…

- Le refus de l’autorité aurait aussi été ma réaction vis-à-vis de ce démon. Je me doutais bien qu’il n’était pas normal pour certaines choses, mais de là à vouloir coucher en permanence… De plus, la concurrence entre deux amants d’une même personne peut créer pas mal de conflits… Et votre besoin de liberté me semble justifié. Pour ce qui est des dames, il est notoire qu’il ne les fréquente guère que contraint et forcé. Et il est ridicule de vouloir priver quelqu’un de tout contact avec les autres, les liens font aussi que nous sommes heureux…

Shion sortit deux tampons et tamponna le document falsifié… Il venait de l’authentifié comme étant valable légalement.

- De plus, on ne peut résister à l’amour, le vrai, le pur amour… Voilà, une étape de franchie, mais il reste encore quelques papiers à faire… Mais, vous êtes officiellement libéré de votre asservissement par la volonté de votre maître. Tâchons de faire le reste avant qu’il ne vous cherche, voir, ne vous trouve…

Shion sortit la suite des papiers à compléter, deux formulaires qu’ils allaient devoir faire au plus vite. Mais Shion se dit qu’il pouvait faire par du cadeau qu’il voulait faire à Aldébaran.

- Je me doute que l’utilisation des pouvoirs des maîtres doit vous être atroce, mais je peux finir votre éducation, vous transférer, d’esprit à esprit, ce qu’il faut. Vous aurez tous les souvenirs qu’il vous faut et tous les exemples de bonne éducation. De plus, vous aurez mon savoir académique et celui d’une amie et d’autres espèces…

Shion était un adepte du partage des souvenirs. Il avait énormément de mémoires en lui. Ishina lui avait ouvert son esprit et copier ses souvenirs à lui. De même, Shion possédait les mémoires dont Ishina était la dépositaire. Et Shion proposait à Aldébaran de partager une partie de cela, espérant que ce dernier ouvre son esprit pour un partage complet de son esprit, pour que ce qu’il sait ne se perde jamais…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la choucroute à trouvé sa pomme de terre: deuxième partie   Ven 23 Oct - 0:18

Aldébaran était soulagé que l’ange comprenne aussi facilement sa situation, cela lui permit de se détendre dans le fauteuil. Il prit enfin de la boisson que l’ange lui avait proposée avant qu’il ne commence. Il ne pensait pas que cela se passerait aussi « facilement », enfin si on pouvait juger facile de déballer à un inconnu les divers sévices sexuels qu’on avait pu subir, enfin parler de ce
de ce genre de problème même à un strict inconnu avait permis à Aldébaran de se soulager d’un poids, il se sentait plus en paix avec lui-même.


Aldébaran vit que l’ange avait tamponné le faux, tout en lui expliquant qu’il comprenait sa réaction, le cœur d’Aldébaran fit un bond dans sa poitrine, sa liberté lui serait donc donnée, il aurait bien sauté au coup de l’ange pour le remercier par de grande embrassade mais s’abstint pensant cela trop inconvenant. Il lui sourit donc, et but quelque gorgée du délicieux nectar de son verre. L’alcool lui effleura agréablement le palais, c’était un vin de fleurs extrêmement doux et sucré, il le sentit ensuite chauffé délicatement son estomac, qui commençait à se manifester. La journée avait été longue et Aldébaran ne s’était pas restaurer de la journée. Il ne fit pas part de cela à Shion, préférant ignorer les appels de son estomac et continuer d’écouter ce que l’ange lui disait. L’ange sortit les deux documents qui complèteraient le dossier d’Aldébaran, celui-ci le vit mais par politesse ne le pressa pas de les remplir. Il continua d’écouter l’ange.

Celui-ci voulait lu faire un présent, lui transmettre son savoir, Aldébaran en fut bouleverser, le vin agissait quelque peu sur son comportement, il n’avait pas l’habitude d’en boire, et du coup sa réaction fut plus expansive que ce qu’il aurait voulut certes mais était sincère.
-Je vous remercie, sieur Shion, ce sera pour moi un immense honneur de partager vos connaissances, et le fait que vous usiez de vos pouvoirs sur moi ne me dérange en aucun cas, car VOUS, vous avez la délicatesse de me demander si vous pouvez le faire…..contrairement à Gabriel

Le ton d’Aldébaran s’était durcit au nom de son maître et son regard pris une expression farouche et glaciale à la fois.

-Sa télékinésie me retournait l’estomac à chaque fois qu’il l’utilisait……..Je……

Aldébaran se repris juste à temps, fit un sourire gêné à Shion et le ton de sa voix se radoucit.

-Excusez moi ce n’est pas très convenable, en tout cas je vous remercie vivement pour ce précieux don que vous voulez me faire……vous êtes une personne ;….Vraiment gentille…..je pense…..non je dirais même….j’aurais aimé vous avoir comme maître….plutôt que….cet ersatz de démon……

Aldébaran se leva et ne put contenir plus longtemps sa gratitude pour l’ange, il lui le prit dans ses bras pour une accolade amicale, rougit quelque peu et se rassit et bu quelque gorgée de vin.

-hum….j’espère ne pas vous avoir indisposé pour cette effusion d’émotion, je…hum….dîtes moi comment je dois procéder pour l’échange….enfin si vous souhaitez toujours le faire…..

Aldébaran se tassa un peu dans le fauteuil qui lui semblait encore plus moelleux, son esprit crispé du début et gêné par la suite se détendit néamoins, dans ce cocon douillet qui l’enveloppait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la choucroute à trouvé sa pomme de terre: deuxième partie   Ven 23 Oct - 0:18

Shion ressentit la colère d’Aldébaran dans le ton de sa voix. Il fut cependant ravi qu’il accepte le partage. Il aurait bientôt tout le savoir qui lui manquait, l’éducation et tout le reste… Et en échange, Shion ajouterait les souvenirs d’Aldébaran aux mémoires qui étaient déjà dans son esprit…

- Et bien, dans ce cas, commencons… Mais avant, je vais vous dire une phrase, lorsque nous aurons terminé, vous serez capable de me la traduire. Cette phrase se trouve sur deux maisons de la cité, vous êtes dans l’une d’elle. L’autre est celle de la démone avec qui je fais partie des mémoires du peuple, comme les appèlent les Nezumis, mais n’attendons plus, je vais vous dire la phrase… ‘Vi veri veniversum vivus vici’

Shion entra dans l’esprit d’Aldébaran. Il y déversa son savoir académique et celui de beaucoup d’autres. Aldébaran allait connaître les manières des éons et des enfers, mais aussi toutes celles des marches intermédiaires qu’avait visité Azraël. Mais pas uniquement, Aldébaran recut aussi toutes les manières nezumis, celle des anges de Meridell, mais aussi des personnes de sa maisonnée qui avaient voulu participé et ceux des démons et des personnes de la maisonnée d’Ishina.

- Maintenant, vous avez reçu… Mais il y a plus…

Shion prit les souvenirs d’Aldébaran au retour. Il comprit la douleur et la rage, il les avait vécus, tous les évènements dont il avait parlé. Une larme coula le long de la joue de Shion. Les supplices dans la pièce de Gabriel, le déversement de son ire pour les rencontres… La vue de Rain, les moments partagés avec elle… La rencontre de Sonia et bien d’autres encore… Shion savait comment remplir les deux formulaires, à présent. Deux plumes se soulevèrent et commencèrent à remplir les trous.

- Maintenant, je sais… Vous vouliez partager, et c’est fait… Sachez que je ne peux vous donner plus car vous ne savez transmettre… Mais votre savoir, vos expériences et qui vous êtes sera transmis à la génération suivante, et il en sera fait de même jusqu’au retour des gardiens des éons le jour de la fin des temps… Et ce jour là, même si vous n’êtes plus que souvenirs, les éons sauront que vous avez existé…

Shion finit sa tirade et alla s’asseoir… Il avait la sensation désagréable qu’on l’avait profané par l’arrière de sa personne. Les souvenirs d’Azraël lui revinrent, lorsqu’il était Abaddon des enfers, un prince démon… Et surtout, l’amant de Belial, seigneur du deuxième enfer… Il lui vint alors à l’esprit qu’Aldébaran devait avoir subi des choses affreuses et il pouvait encore quelque chose pour lui…

- Si vous me faites confiance, je vais vous faire une chose que l’on ne fait pas habituellement… Retournez-vous et abaissez votre pantalon, ne craignez rien, je ne vais rien vous faire ave ma personne…

Shion attendit qu’Aldébaran s’exécute. Il fit basculer un panneau et dégagea une chambre cachée, Shion avait sa propre salle d’eau lorsqu’il travaillait et ne voulait voir strictement personne… Une fois le panneau ouvert, il utilisa sa télékinésie pour extraire tout ce que Gabriel avait pu laisser de lui dans l’hybride, jusqu’à la moindre goûte. Il se servit en suite de son don pour raffermir les muscles distendus. Aldébaran était de nouveau ce qu’il était avant de rencontrer Gabriel, du moins, physiquement.

- Vous pouvez relever votre pantalon… Les papiers sont finis, vous êtes libre, affranchi. Je ne sais ce que vous comptez faire, mais maintenant, vos décisions guideront vos pas…

Shion tendit l’un des deux papiers à Aldébaran et lui sourit.

- Voilà en quoi réside la liberté, j’en ai un double pour le cas où et bien sur, je garde le reste des papiers. Une copie pour la maison communale et une pour mes archives. Je ne vous chasse pas, vous êtes ici chez vous, mon ami…

Shion se doutait qu’Aldébaran ne resterait pas, il avait au moins une hybride à voir de toute urgence…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la choucroute à trouvé sa pomme de terre: deuxième partie   Ven 23 Oct - 0:19

Aldébaran était submergé par le flot d’information que lui avait transmis Shion, un flot de savoir qui étanchait son désir de connaissance, maintenant il savait assez de choses pour ne plus être la bête rustre qu’il était. Un tigre semi-éduqué.

Maintenant il était un hybride parfaitement instruit et même plus que ça…..après l’échange, l’esprit un peut embrumé par les informations qu’il venait de recevoir il murmura :


-par le pouvoir de la vérité, j'ai, de mon vivant, conquis l'univers.

-C’est cela que vous m’avez dit au départ, Shion….je comprends à présent le sens de cette phrase, votre présent est vraiment incroyable…..et je vous remercie infiniment..

Aldébaran savoura quelques instant ce présent mais Shion lui demanda ensuite de baisser son pantalon, une appréhension monta au plus profond d’Aldébaran….cela lui rappela un peu trop les demandes de Gabriel. Aldébaran du prendre sur lui-même et s’éxécuta, ne sachant pas trop ce qui allait se passer. Une sensation étrange l’envahit, il se sentit raffermir et la sensation de saleté qu’il ressentait à chaque seconde depuis que Gabriel avait profané son intimité disparut.

Aldébaran était comme neuf, Shion lui tendit les papiers, pour complèter son dossier d’affranchissement. Le cœur d’Aldébaran se serra, de grosses larmes coulèrent sur ses joues en silence. Il était redevenu celui qu’il était avant toutes ces mésaventures, et même plus, il était devenu un nouvel Aldébaran .

Sachant qu’il n’était pas inconvenant de prendre ses amis dans ses bras, il alla vers shion et l’enserra dans une étreinte amicale. Et lui dit la voix tremblante d’émotion :

-Je ne vous remercierais jamais assez, monsieur Shion Akage Oyada, vous serez pour moi un ami sincère, et je ne manquerais pas de venir vous revoir, et cette fois de la bonne façon.
-
Il sourit à Shion, rangea consciencieusement, les papiers dans l’enveloppe brune.

-Je vous prie de m’excusez…mais à présent je souhaiterais vivement voir quelqu’un pour lui annoncer la nouvelle….vous devez le savoir vu que vous savez tout de moi maintenant. Je vais revoir….Sonia Urchen…..celle qui a su libérer mon cœur et mon esprit….Cependant si cela ne vous ennuie pas j’aimerais vous revoir après….

Aldébaran se laissa reconduire par son nouvel ami, le cœur lèger, la fatigue s’était envolé, il était un « homme » neuf. Il allait pouvoir marché de l’avant, écrire sa propre histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: la choucroute à trouvé sa pomme de terre: deuxième partie   

Revenir en haut Aller en bas
 
la choucroute à trouvé sa pomme de terre: deuxième partie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Millefeuille de pomme de terre-bacon-chèvre
» Pommes de terre confites à l'huile d'olive
» Le salon du chocolat à Paris
» Mundus Novus
» Le côté obscur de la pomme de terre !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Devotion [Maîtres/Soumis] :: Inscriptions :: RP-
Sauter vers: