Devotion [Maîtres/Soumis]

Bienvenue à Meridell, Cité où règne la loi du plus fort… Serez-vous soumis à votre condition ? Profiterez-vous de votre position de Maître ? Très bon jeu sur notre forum !!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tu veux un bonbon? Et après un toit? Viens donc! [Pv: Kei-chaaannnn ♥♥♥]

Aller en bas 
AuteurMessage
Hel Syros Karina

avatar

Nombre de messages : 23
Age : 24
Date d'inscription : 14/02/2009

Maîtres/Soumis
Orientation sexuelle: Hétéro
Maître de: ///
Soumis par: ///

MessageSujet: Tu veux un bonbon? Et après un toit? Viens donc! [Pv: Kei-chaaannnn ♥♥♥]   Lun 14 Juin - 19:57

Samedi matin, 8h30, Bulding de la société de notre cher Hel Syros Karina, démon d'âgé de 433magnifiques années démoniaques(il faut le préciser tout de même), et plus précisément tout en haut, dans le bureau de Big Boss. Voila l'endroit du réveil, plus ou moins habituel désormais de notre cher démounet qui ne pense qu'à son travail. Rien n'a changé, certes, il sort un peu plus, mais il s'acharne toujours autant au travail. Ainsi après une magnifique nuit de 3h30 de sommeil, la femme de ménage le réveil, dans son fauteuil de cuir, la tête écrasée contre pleins de documents, plus ou moins importants, éparpillés un peu partout sur son grand bureau, les cheveux habituellement étirés comme des pics d'oursins, là, totalement plats, écrasés sur son crâne, sa veste est surement passée par la fenêtre, faut dire qu'il s'en moque un peu, là ce qu'il réalise, c'est qu'il a encore dormit au bureau. Trêve de brefouillage. Le démon rassemble ses documents, papiers, disques, clefs usb et autres conneries, les fout dans son coffre qui réagit uniquement à son sceau qu'il cache(chuuuuut), se retourne, dit au revoir à la femme de ménage et s'en va. Le Karina sort de son bureau, se dirige vers l'ascenseur principal, descend les nombreux étages, salut les gens qui surveillent l'accueil, sort enfin dans la rue et se mange une pluie très forte en plein sur le visage, et hop la douche matinale gratuite! Là, d'un coup, un démon en costard, qui mesure à peu près 210 centimètres, faisant 210 centimètres de large aussi, sort d'un petit cabanon devant la porte principale et sort un parapluie pour abriter son boss. Refus catégorique, Hel le remercie, sort une clope, l'allume avec des allumettes et sort de la protection du parapluie, disant au Body-guard qu'il a un parapluie au pire.
Hel commence alors à marcher, met des écouteurs dans ses oreilles, rejette un flot impressionnant de fumée par le nez et la bouche, met la chanson "Alive" du groupe d'humain SR-71(groupe existant ua passage XD). Le démon bien riche commence alors à siffloter l'air de la chanson, trouve ces jeunes musiciens très talentueux.
*Je devrai peut être leur proposer de les sponsoriser...mouais bref, on verra...J'ai déjà assez de choses à gérer...*
Le Karina réalise alors qu'il aurait mieux fait de garder sa veste, commence à avoir froid dans sa chemise blanche, m'enfin pas grave, ça ne fait pas de mal parfois de prendre une saucée. Le démounet déambule alors dans des ruelles plus ou moins sombres en vu de l'heure qu'il est, se rallumant une cigarette l'autre à peine finit, n'écoutant que le groupe de rock (voir hard-rock) d'humains, en boucle.
Continue d'avancer, ne faisant pas gaffe où il marche, rentre dans quelque chose, ou quelqu'un qui sait? Sous le choc, trébuche, et tombe sur les fesses, sur le trottoir trempé, voir même inondé de l'eau de pluie ruisselante et tombante avec dureté et beauté.
Précisons tout de même, le démon n'a rien sur lui à par son larfeuille qui est vide, malheureusement, celui ci tombe à côté du démon, il est tout beau, tout marron avec écrit dessus: "Bad Mother Fucker"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keiko Seiyaku
Humaine
avatar

Nombre de messages : 6
Age : 27
Date d'inscription : 13/03/2010

MessageSujet: Re: Tu veux un bonbon? Et après un toit? Viens donc! [Pv: Kei-chaaannnn ♥♥♥]   Sam 19 Juin - 1:38

Quel jour on était ?

Pfff… Elle ne le savait même plus, elle avait perdu la notion du temps, elle avait cessée de compter depuis un moment maintenant. La jeune humaine ne savait même plus combien de temps, elle avait passée dans la rue. Est-ce que son anniversaire était déjà passé ? Oh, de toute façon ça n’avait pas d’importance… juste la curiosité de savoir son âge non ? Elle devait toujours avoir dix-sept ans, la neige n’ étais pas encore tombée. L’heure qu’il était ? Elle n’en avait aucune idée non plus… mais à juger par l’agitation dans les rues, la fraîcheur du temps, il devait être entre huit et neuf heures du matin. Ca aussi ça n’était plus important maintenant. Keiko avait trouvée refuge dans un immeuble abandonné, entre deux anciennes bouches d’aération. Là dedans il y avait des vêtements volés, alors qu’ils séchaient dehors, des perles, des pierres, une corde, une couverture, un vieux matelas vraiment sale et humide, quelques papiers d’emballages de nourriture et des bouteilles d’eau… enfin bref le matériel de survie et quelques fantaisies. Cet abri ne serait que temporaire, elle le sait, tôt ou tard, quelqu’un de plus fort qu’elle voudra sa place… et la jeune humaine était bien trop gênée, timide ou fragile pour lutter.

Elle avait peur de vivre là… qui sait sur qui elle pouvait tomber, n’importe quand, un pervers, un dingue, des prostituées, des dealers, des chasseurs de sdf… il y a tellement de chose effrayante qu’on ne les énumères plus. Ca faisait plusieurs jours qu’elle n’avait rien mangé et la faim commençait à la rendre nerveuse, si elle ne mangeait pas quelque chose rapidement, elle ne répondrait plus de ses actes. Le temps était lourd, les nuages gris se rassemblaient au dessus de la ville, annonçant une pluie prochaine. Est-ce qu’elle tomberait par surprise, doucement ? Bof peut importait en ce moment, quoi que les vêtements qu’elle avait sur elle étaient les seuls dans un état décent. Elle avait quitté son petit squat pourri, pour voir les premiers marchand étendre leurs fruits et légumes dehors. C’est parfait, ça ne serait pas trop difficile, le gardien devait être de l’autre côté de la ville ou en train de dormir à cette heure-ci. Ce qui lui laissait une éventuelle voie libre.

Elle marcha vers un de ces étales, désespérément attirant, comme s’ils appelaient Keiko à eux. Qu’ils étaient appétissant… Mais là, la pluie se mit à tomber. La jeune humaine leva la tête, surprise, oh non pas déjà ! Voilà qu’ils rangeaient leurs précieuses marchandises ! La jeune fille secoua la tête et s’approcha lentement, comme si elle passait par là… innocemment, quand elle se saisit d’une pomme pour la regarder de près, la reposer, en prendre une autre, un légume… puis filer en courant après avec mit ça dans sa poche. Mais pour que ce soit plus amusant, il fallut qu’une vieille femme cri « au voleur ». Là, toute les têtes se tournèrent vers elle, Keiko s’était mise à courir depuis ce cri traitre, et c’est au détour d’une rue, qu’elle croisa un étrange personnage qui lui proposait de « voir le paradis », avec une poudre bien spéciale. C’était quoi ce début de journée, franchement effrayant ? A présent, elle était plus loin des rues commerçantes et pouvait manger son petit-déjeuner tout en marchant. La pluie l’avait trempée, heureusement pour elle, elle ne portait pas de blanc. Elle marchait les bras croisés et les mains sous les aisselles, c’est que ça faisait froid tout ça. Quand la pluie s’abattait plus fort, Keiko se mit à courir pour retourner à son abri le plus vite possible…

Au détour d’une rue, elle percuta quelqu’un, un démon. Il était grand, des cheveux bruns et d’étranges petites lunettes violettes. L’humaine s’inclina et s’excusa en réparant bien vite le portefeuille sur le sol:


« Excusez moi je suis confuse, vous allez bien ? »

Elle se pencha pour tendre sa main et aider le démon à se relever, quoi qu’il le ferait sûrement seul, qui voudrait de l’aide d’une humaine ? Alors qu’elle était inclinée, elle profita que le démon se relevait pour chiper son portefeuille, bien bizarre d’ailleurs et de s’enfuir avec. Il lui semblait bien léger, est-ce qu’il était vide ? Oh si c’était le cas, elle le garderais quand même, ça lui fera un petit trésor en plus. Une fois qu’elle était loin, c’est-à-dire cachée, elle examina l’accessoire…. Vide en effet.

« Tss… vide… pourtant il avait l’air riche… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Tu veux un bonbon? Et après un toit? Viens donc! [Pv: Kei-chaaannnn ♥♥♥]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Après l'arrivé viens le thé (Aladdin, Mizoku)
» Les Américains ne pourront pas changer la donne à Cuba après Castro.
» j' ai déjà la rolex, je veux le gronavionkivanavex
» "Je veux qu'on rie...Je veux qu'on danse...Je veux qu'on s'amuse comme des fous !" [Julia]
» Perte des points en dextérité après Up

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Devotion [Maîtres/Soumis] :: Inscriptions :: RP-
Sauter vers: