Devotion [Maîtres/Soumis]

Bienvenue à Meridell, Cité où règne la loi du plus fort… Serez-vous soumis à votre condition ? Profiterez-vous de votre position de Maître ? Très bon jeu sur notre forum !!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Des courses ? Oui ! Mais des Panzani ! Euh ? [Dorian.Lexaly.Zutto]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Des courses ? Oui ! Mais des Panzani ! Euh ? [Dorian.Lexaly.Zutto]   Sam 19 Juin - 15:55

[J'espère que ça te va comme lieu, comme t'as pas encore lu le mp, je poste quand même ><"]

Perdu dans ses pensées, comme il en avait un peu trop l’habitude dernièrement le Neko n’entendit par la porte s’ouvrir ni se refermer. Il n’entendit même pas les pas de l’ange qui se rapprochait de lui. Il ne capta sa présence et ne sorti de sa rêverie que lorsque ce dernier prononça quelques mots. Est-ce que la vu lui plaisait ? Mei jeta un coup d’œil dehors, sachant qu’il s’était retourné en entendant la voix de l’Oyada, comme pour chercher la réponse à cette question. Il s’était surtout préoccupé du mouvement des gens en bas, bien qu’ils n’étaient encore pas très nombreux, à croire que ce n’était pas l’heure de pointe. Mais la vue en elle-même ? Elle était banal en soit, rien de bien extraordinaire, c’était un appartement de ville après tout. A quel étage étaient-ils ? Il n’avait même pas fait attention hier soir, ayant été bien trop préoccupé par le fait de déranger ou non même si c’était l’Ange qui lui avait proposer un repas chaud. Mais, le chaton était ce qu’il était, il était toujours affreusement gêné lorsqu’on était gentil avec lui. Donc, oui, la vue ? Elle était bien, sans plus, néanmoins il sourit, un peu, presque timidement alors qu’il tourna à nouveau son regard vers l’Oyada.

_ Elle est bien.

La réponse était honnête. Simple, courte, mais pas superflu, à quoi cela aurait-il servi de toute façon ? A rien du tout ? Exactement ! Dorian était à côté de lui, regardant à son tour par la fenêtre, Mei l’imita à nouveau, n’osant pas trop dire quelque chose. Ou non plus exactement il n’avait rien à dire. Après tout, cela ne faisait que depuis hier soir qu’il pouvait tenir une conversation avec quelqu’un depuis bien deux ans. Parce que oui, dans la rue, à part peut-être quelques fois et rapidement il n’avait jamais réellement adressé la parole à quelqu’un. D’ailleurs, maintenant qu’il y pensait il se demandait pourquoi, lui qui avait tant voulu d’un maitre, il ne s’était tout simplement pas rendu à l’animalerie ? C’est idiot de penser à ces choses là une fois qu’il est trop tard, l’esprit était vraiment étrange parfois. Et puis un « Suis moi, on sors » retenti à ses oreilles. Le Neko quitta sa place et suivit le mouvement jusqu’à la porte d’entrée tout en demandant…

_ Ma’, où est-ce qu’on va, Monsieur Oyada ?

Alors qu’il posait la question, il franchissait le seul de l’appartement. Il ne fut pas sur, mais il sembla que la réponse était « Aux magasins » ou » Faire des courses », ou peut-être chose ? C’était bête mais comme un idiot il avait un moment d’inattention et maintenant il n’osait plus reposer la question. Bah tant pis, de toute façon il le saurait bien assez tôt. Ils se retrouvèrent dehors. Etrangement à la lumière directe du Soleil, l’Etat déplorable de ses vêtements étaient plus visibles. Mais, ce n’était pas si catastrophique, il pouvait encore trainer avec quelques jours, si il les lavait le soir. Le Neko suivait l’ange dans les rues de Meridell, qui mise à part un certain quartier le Chat commençait pas mal comme sa poche. Pendant le chemin vers il ne savait trop où, il resta silencieux, de toute façon lui non plus n’était pas un grand bavard mise à part si on le lançait sur une conversation. Néanmoins, alors qu’ils marchaient depuis un moment, il posa la question fatidique et tant redouté…

_ Monsieur Oyada ? Ma’…Pourquoi vous aviez de la confiture sur vous tout à l’heure ?

Et oui ! Coup de pute ! Coup en traitre ! L’Ange venait de se faire sauter à la gorge par derrière. Prend toi ça dans les dents, BIM ! J’ai presque envie de dire ! Ah tiens, c’est dit. Bref. Oui bon, Mei lui n’avait rien calculé du tout, il repensait juste à ce détail, et comme il n’avait pas eu le temps de poser la question il le faisait maintenant qu’il faisait. Qu’est-ce que l’Ange répondrait ? La vérité ? Un mensonge ? Le saurait-il de toute façon ? Allez donc savoir ! Dans tout les cas, ils continuaient d’avancer, arrivant bien vite dans l’allée centrale de la galerie marchande. Restait à savoir, dans quel magasin son nouveau maitre voulait-il se rendre ?
Revenir en haut Aller en bas
Dorian Stephan Oyada

avatar

Nombre de messages : 124
Age : 34
Date d'inscription : 16/11/2008

Maîtres/Soumis
Orientation sexuelle: Hétérosexuelle
Maître de: Yajuu & Ayochi
Soumis par: Qui sais ?

MessageSujet: Re: Des courses ? Oui ! Mais des Panzani ! Euh ? [Dorian.Lexaly.Zutto]   Mar 29 Juin - 14:27

En route vers le centre commercial de la ville. Ce n'est pas tout mais il était temps d'y aller, la journée passé et rien n'avait été encore fait. Je venais d'avoir un nouveau colocataire en quelques sortes dans l'appartement mais il n'y avait presque plus rien pour manger, ni même de quoi avoir un neko à la maison. Il fallait certaines choses avec son arrivé subite à la maison. Je n'avais rien dit au neko même quand il avait posé la question. Je restais silencieux, refusant tout bonnement de lui dire quoi que ce soit.
Bon, il fallait penser à ce qu'il fallait acheter, à trouver un peu de conversation sinon cela allait être un peu triste la ballade. Seulement, il n'avait rien à dire alors il reste muet. Ce n'est pas comme ci, il était quelqu'un d'autre. Parler, débuter une conversation, s'intéresser à quelqu'un, ce n'était pas trop son genre même si beaucoup de questions le trotter en tête sur lui. Qui était-il ? Quel était son passé ? Pourquoi il y avait se Sei qui se manifestait de temps en temps ? Tant de questions qui seront peut être sans réponses, surtout la dernière.
Je marche d'un pas assez lent, pas trop rapide, pas comme un escargot tout de même. Je n'offrais que peu d'attention à ce qu'il m'entourait, le paysage, les gens, tout cela ne m'inspirait pas. Je ne voulais pas non plus voir le regard des autres sur le fait que j'ai un neko. Qu'est ce que ça pouvait leur faire que maintenant, j'avais quelqu'un qui m'accompagnait, autre chose qu'un frère ou un autre membre de ma famille.


* Mince, il s'en souvient encore, j'aurais du trouver une conversation... *

Grand soupire de ma part car je regrettais amèrement de m'être tut de cette façon. Je ne m'attendais pas à une telle question de sa part, c'était vraiment inattendu. Je pensais sérieusement qu'il avait oublié ce détail de ce matin mais non, voilà qu'il remets en quelque sorte le couteau dans la plaie. Je me devais de trouver une raison parce que je ne pouvais pas lui dire la vérité maintenant. Je ne savais pas comment il allait réagir, ou seulement me croire. Après tout, c'est assez inhabituelle de voir ça. Lui avouer une telle chose m'était totalement impossible à faire, trouver une autre raison semblait aussi tout aussi difficile. Je ne savais pas quoi faire, j'étais pris au dépourvu.
Bon, le seul point positif dans tous ça, c'était de voir que la galerie était toute proche. J'allais pouvoir dévier la conversation sur cette chose la et non plus sur la question demandé. Il allait peut-être le prendre mal ce que j'allais faire, comme quoi je ne l'écoute pas et tout, que sa question me dérangeait, que j'en avais rien à faire de lui. Au final, je ne pense pas que je prenais la bonne décision. Je devais tout combiner en une seule phrase. Je m'arrête brutalement, faisant en même temps arrêter Mei. Je me tourne doucement vers lui, déposant mes mains sur ses épaules.


« Écoute moi bien..... »

Je prends une grande inspiration, j'expire fortement comme si je devais balancer quelques choses de difficile à dire, que ce que j'allais dire était d'une extrême importance, qu'il ne fallait en aucun cas qu'il le dise à quelqu'un, que c'était un grand secret. Mais au fond, il voulait dire quoi ? Toute la question se trouvait la, seul lui pouvait enfin casser cette ambiance lourde qui pesait maintenant.

« Je ne veux pas parler de ce moment la, je voudrais que tu oublies ce qu'il s'est passé, que tu le dise à personne, c'est un secret entre nous. »

Bah, d'un coté, il répondait et ne se sentirais pas renier par moi, et d'un autre, il ne disait rien sur ce qu'il s'était passé tout en lui demandant de ne plus reposer la question. Bien sur, s'il insiste, il faudra que je trouve autre chose, comme peut-être devoir sévir, le punir, lui montrer que je n'étais pas quelqu'un de bien gentil ? Bah, on verra bien de toute façon, la chose était dite, il n'y avait plus qu'a voir sa réaction à ce jeune garçon.
Je fuyais la question, on avait presque l'impression que je cachais encore quelques choses d'important, un grand secret. Comme si, ce qu'il s'était passé à ce moment était terrible, comme si j'avais commis un meurtre et que finalement il avait tout vu. Qu'il fallait qu'il ne dise rien, qu'il était un témoin. J'avais vraiment l'impression d'avoir commis un crime et que je menacé le chaton pour qu'il ne dise, pour que je ne sois pas dénoncé et mis en prison. Et pourtant, ce n'était rien, je lui cachais simplement qu'il avait des réactions de sadisme, qu'il voulait ma peau et tout ceux qu'on appelle ange. Pourquoi il avait tant d'envie de meurtre ? Si seulement, je pouvais lui demander. Espérons que finalement, il ne fasse rien, et que Sei se tienne tranquille.


« Maintenant, nous allons en direction du magasin, on a des courses à faire, prends ça et va me chercher un cadis s'il te plait, rejoint moi à l'entrée du magasin. »

La manière que je venais de lui parler était assez froide et aussi assez autoritaire. J'avais en quelque sorte donné un ordre à ce jeune homme, c'était honteux de ma part car je n'aimais pas ça mais c'était trop tard, il devrait de toute façon s'habituer à ce que je réagisse comme ça. Il ne fallait surtout pas qu'il le prenne mal même s'il le pouvait un peu. Après tout, je ne savais pas comment était ses anciens maitres avec lui. Étaient-ils doux ? Méchants ? Sadique ? Pervers ?
Je soupire et enlève mes mains de ses épaules pour en plongé une dans une poche et en sortir un jeton de cadis que je lui tend finalement. Non parce que je dis ça mais j'avais presque oublié de lui tendre pour qu'il puisse le faire. Je remis alors rapidement mes mains dans mes poches tout en me dirigeant doucement vers l'entrée sans prêter attention si le neko faisait ce que j'avais demandé ou pas. Je l'attendais ensuite, regardant le magasin simplement.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Des courses ? Oui ! Mais des Panzani ! Euh ? [Dorian.Lexaly.Zutto]   Dim 4 Juil - 1:52

Mei s’arrêta, obligé par l’Ange qui venait de le stopper en posant ses mains sur ses épaules. Il venait de reposer la question fatidique, bien que lui ne savait pas qu’elle le dérangeait autant. C’était donc sans aucune intention de l’importuner qu’il avait remit le sujet sur le tapis, mais seulement une curiosité assez développée tout de même. Il releva les oreilles, pour signifier qu’il écoutait bien lorsque l’autre avait dit « Ecoute moi bien… » d’un air sérieux…ce qui intrigua encore plus le Neko. Mais le pire restait à venir, la véritable réponse de l’Ange, en effet celui-ci lui dit qu’il ne voulait pas parler de ce moment là, qu’il ferait mieux d’oublier, que c’était un secret entre eux deux. Alors là, Mei était totalement perdu, qu’est-ce qui avait bien pu se passer pour qu’il réagisse ainsi ? Était-ce si grave que cela ? Il avait envie d’insister, il voulait savoir…mais il était aussi un gentil Neko, et il ne devait pas oublier que l’Oyada était son maitre, qu’il était bien gentil pour le moment mais qu’il pouvait probablement tout aussi bien se fâcher après tout il ne le connaissait pas. Il resta néanmoins bloqué quelques secondes, comme-ci il avait du mal à se résoudre à abdiquer, il finit par lever son regard sur le blond, un instant…

_Ma’…d’accord Monsieur Oyada, j’insisterai pas…

Il soupira baissant la tête, il venait peut-être de dire qu’il ferait ce qu’il lui demandait, l’envie ne faisait pas partie de cette résolution. Comme dit, il était curieux, et même si il savait mettre cette curiosité de côté lorsqu’on lui…lui imposait plus ou moins, c’était toujours difficile d’y renoncer totalement. Peut-être qu’il essaierait de revenir sur le sujet un de ses jours, pas tout de suite ou peut-être pas…seulement si l’occasion se représentait à lui, à moins qu’il ne l’oublie réellement avant. Il n’avait toujours pas bougé de sa place, comme déprimé, il avait l’impression qu’il était responsable de quelque chose, mais il n’arrivait pas à savoir quoi et puis il fut sorti de ses pensées par l’Ange qui s’adressait à nouveau à lui de manière assez froide…autoritaire, plus comme un maitre en sommes. Cela surpris Mei, mais après tout après réflexion il se dit que c’était tout à fait normal. Il l’envoyait chercher un cadis, sauf qu’il ne lui tenait pas de jeton…c’était un test ? Il devait en trouver un ? Le fabriquer ? Il leva un regard interrogatoire vers l’Oyada…toujours rien ? Il allait se décider par lui demander lorsque finalement Dorian dû se souvenir qu’il avait omit un léger détail et tendit un jeton au Neko. Celui-ci le prit…

_ Oui, Monsieur Oyada, ma’…

Le ton du Chaton était un peu déprimé, pas qu’il l’était réellement mais celui-ci employé par l’Ange plus le fait qu’il lui avait dit d’oublier pour la question donnait l’impression à Mei qu’il en avait marre de lui. C’était une pensée idiote, mais après tout, tout à fait plausible lorsqu’on repensait finalement qu’ils n’avaient passé que très peu de temps ensemble. Et puis, il avait lui-même demandé à l’Oyada si il avait envie d’un soumis, certes celui-ci avait répondu qu’il allait lui proposer mais finalement peut-être lui avait-il dit pour lui faire plaisir sur le coup ? Ou pour se moquer de lui au final ? Mais bon, bref, cessons d’être aussi pessimiste, peut-être qu’il se faisait juste des idées. N’empêche c’est la mine un peu déçu qu’il se dirigea vers les chariots, en prit un…enfin se battît avec un qui était coincé pour finalement se rabattre sur un autre qui était beaucoup plus apte à rouler pour lui. C’est donc perdu dans ses pensées qu’il revînt vers son maitre actuel, sauf qu’à avancer sans vraiment regarder où il allait il fini par bousculer quelque chose…ou quelqu’un, après un coup d’œil il s’avéra que c’était « Quelqu’un ». Mei se hâta d’incliner la tête pour s’excuser auprès de la personne qu’il n’avait pas réellement vu à cause du soleil qu’il avait dans les yeux.

_ Ma’, je suis désolé, ma’, je faisais pas attention à où j’allais…

Décidemment, il ne faisait que ça en ce moment de rentrer dans les gens…l’Oyada la veille…et cet inconnu à présent. Inconnu dont il attendit une réaction… oubliant presque l’Ange qui l’attendait un peu plus loin, presque mais en fait non puisqu’il jeta un rapide regard vers celui-ci, il n’était pas vraiment loin de l’entrée du magasin en plus.

[Voila, il n'y a plus qu'à attendre que quelqu'un veuille bien se joindre à notre RP...]
Revenir en haut Aller en bas
Lexaly
Gérante du Casino Grammata
avatar

Nombre de messages : 16
Age : 24
Date d'inscription : 08/03/2010

MessageSujet: Re: Des courses ? Oui ! Mais des Panzani ! Euh ? [Dorian.Lexaly.Zutto]   Jeu 2 Sep - 13:57

[Bon beh c'est moi alors ^^ Zu' se joindra plus tard s'il le souhaite mais en attendant, je poste seule ^^]

Lexaly marchait distraitement. Zutto était sorti depuis peu de l'antre. Et elle devait bien lui acheter quelque chose à se mettre sous la dent. Elle l'avait donc laissé en plan chez elle, seul, avec comme simple directive "Ne t'enfuis pas, on te retrouverai. Je vais faire des courses à la galerie marchande. Je reviens vite." et elle était partie. Un sachet en plastique dans la main gauche, elle jouait avec son pendentif de la main droite. Le verbe jouer ne correspond pas vraiment. Elle était plutôt en train de se battre avec. En effet, elle avait tellement entortillé le collier que la cordelette qui retenait le coquillage s'était emmêlé autour de son cou. Elle tentait de démêler le fil tout en gardant le collier à son cou. C'était impossible.

Lexaly commençait à s'énerver. L'étant déjà dix minutes avant, ce fameux cocktail colère sur colère ne lui allait pas. Elle s'immobilisa, se planta debout au milieu du passage, jeta la sac par terre et entreprit d'enlever le collier afin de le démêler une bonne fois pour toute !

Lexaly tenait le collier dans ses mains, calmant ses nerfs en ruminant. Elle insultait quiconque lui demandait de se pousser et frappait ceux qui s'énervaient.
Mais elle n'avait pas vu arriver le neko avec son chariot. Il lui rentra dedans de plein fouet. L'ange lâcha le collier qui tomba au sol. Elle poussa un cri aigüe et se baissa vivement pour le ramasser. Elle le tourna dans tous les sens pour vérifier qu'il n'était pas cassé. Il était indemne. Pas un éclat, ni une rayure.
Décidément, ce collier était bien étrange.

Elle se leva calmement et vit alors le petit Neko face à elle s'incliner et s'excuser platement. Elle sourit. Les chats la faisaient toujours craquer.


"ATCHA !"

Dommage qu'elle en soit allergique... Elle sourit, renifla, sortit un mouchoir et retint un autre éternuement. Elle plaça le mouchoir devant son visage.

"Atcha ! Atch... Atcha ! Atcha !"

Elle éternua bien une dizaine de fois. Les larmes aux yeux, elle se moucha discrètement et s'essuya les yeux.

"Pas rav'..."

Elle sourit au Neko. Cela faisait bien longtemps qu'elle n'avait pas été en contact avec un chat. La dernière fois, ce fut à l'animalerie. La dernière fois, elle avait éternué pendant trois jours. La dernière fois... Elle ne se souvenait plus de quand ça datait.
Lexy enfila son collier mais en inversa les faces. La gravure était apparente. Elle ne s'en rendit pas compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zutto Kawaranai
Hybride Loup
avatar

Nombre de messages : 12
Age : 25
Date d'inscription : 13/07/2009

Maîtres/Soumis
Orientation sexuelle: Bi
Maître de: mes actes
Soumis par: Crois-tu vraiment que je suis soumis à ce point ?

MessageSujet: Re: Des courses ? Oui ! Mais des Panzani ! Euh ? [Dorian.Lexaly.Zutto]   Jeu 2 Sep - 14:31

[J'arriveuh !! Par contre, j'ai eu peu de mal à reprendre le RP moi >_<]

Seul, encore et toujours..

A peine sorti de l'antre, que je me retrouve seul dans la demeure de l'ange. Interdiction de sortir, on me retrouvera.. Pff.. Elle est débile ou quoi, je lui ai dit que je resterai.. la situation est trop belle pour que je parte. Pourtant, la faim se fait sentir, et j'ai besoin de me dégourdir les pattes ! Observant la pièce dans laquelle je me trouve, je remarque vite une fenêtre.. tiens, je me demande si cette fenêtre est équipée d'un système permettant de la verrouiller.. Après tout, qui ne tente rien n'a rien ! Je m'approche doucement donc, mais mon regard bleu se perd sur le paysage, visible. Oui, j'ai bien besoin de sortir un peu.. Être enfermé comme une animal, et puis quoi !? Secouant la tête pour me remettre les idées correctement en place, j'essaye d'ouvrir la vitre.. Et.. Oh miracle ! Elle s'ouvre ! Murmurant un « bingo ! », je me faufile vers la fenêtre et sors. Bon, heureusement que je suis au rez-de-chaussée.. Quoique, ça n'aurait pas été un problème en fait! Regardant une dernière fois derrière moi, je prend ma forme de loup noir, et me dirige.. Ou d'ailleurs ? Bonne question.. Le mieux que j'ai à faire, c'est de rejoindre Lexaly. Encore faudrait-il savoir ou se trouve ce truc.. Cette.. galerie marchande.

Humant l'air, puis baissant mon museau vers le sol, je cherche son odeur. Il suffit de la suivre à la trace ! Mouais, non.. Y'a trop d'odeurs ici.. Bon et bien, c'est parti comme au bon vieux temps comme dirait Kate.. Elle me manque, ma sœur.. Non, je ne dois pas partir dans mes pensées pour le moment. J'erre un moment sans but, enfin, sans savoir ou je vais, pour tomber dans la ville, et suivant des panneaux, trouvant finalement cette galerie marchande. Un loup dans une boutique, c'est mal vu.. je reprend ma forme humaine, m'étirant en même temps. Bon, maintenant retrouver L'ange qui me sert de maitresse. Des éternuements se font entendre, et, curieux, je me dirige vers eux. De loin, je vois Lexy avec un chat. Tiens, elle y est allergique ? Bref, je m'en contre-fiche de ça enfait. J'avance droit vers eux, et voit que le collier de l'emplumée n'est pas comme.. D'habitude.. je regarde bête un instant, puis secoue la tête, et fait face au Neko. Comme d'habitude, ma voix est froide.

-Tiens, salut le Chat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dorian Stephan Oyada

avatar

Nombre de messages : 124
Age : 34
Date d'inscription : 16/11/2008

Maîtres/Soumis
Orientation sexuelle: Hétérosexuelle
Maître de: Yajuu & Ayochi
Soumis par: Qui sais ?

MessageSujet: Re: Des courses ? Oui ! Mais des Panzani ! Euh ? [Dorian.Lexaly.Zutto]   Ven 3 Sep - 13:18

Je m'en voulais un peu de lui avoir parler avec une voix si froide, d'un coté, si je ne voulais pas en parler, c'était seulement pour le protéger. Comment lui faire comprendre qu'il avait un problème de personnalité, je n'arrivais même pas à tout comprendre donc pour le moment, j'étais un peu pris au dépourvu. Après tout, je suis souvent froid et distant, il faudrait bien qu'il s'y habitue au final. Bref, j'espérais qu'il ne le prendrait tout de même pas trop mal. En attendant, je ne savais pas quoi faire, d'un coté, je pensais pas que cela mettrais autant de temps.
Je regarde ma montre, cinq minutes était passé. On ne mets tout de même pas autant de temps pour chercher un cadis. Je devrais peut-être tourner la tête pour voir ce qu'il faisait pour mettre autant de temps mais non. Je préférais regarder le magasin et voir les gens venir et partir. Ce n'était pas très intelligent, car il avait peut-être vraiment besoin de mon aide mais il avait bien dû s'occuper tout seul de lui même avant de me rencontrer, il doit bien savoir se débrouiller. Après tout, je n'étais pas son premier maître.

Mais je commençais à être impatient, cela se voyait dans mon comportement. Mes pieds jouaient une sorte de musique, je fixais souvent l'heure de ma montre. Et il ne venait toujours pas, il avait intérêt à avoir une raison de son retard, de me faire bouger pour venir le rejoindre. Hum, il avait pas intérêt à s'être enfuis parce que sinon, je savais que j'allais le prendre très mal. Moi qui pensait que les courses allait se passer vite, cela semblait bien raté. Bref, il fallait donc que j'agisse.
Pour commencer, je finis par tourner légèrement la tête vers les cadis. C'est la, que je l'aperçois, il se trouve plus loin, donc il se dirigeait tout de même vers moi. Ce qui voulait dire, qu'il n'essayait pas de s'enfuir, cela me rassure déjà un peu. Il n'avait pas pris l'idée de s'enfuir déjà de la maison. Ensuite, j'élargis un peu et je vois une femme. Je dirais même que c'est une ange ou une démone mais elle a plus l'air d'être une ange. Je me demandais s'il avait fais une bêtise pour s'incliner comme ça devant elle.

Enfin, il y avait beaucoup de possibilité. Il se pouvait que ce soit un de ses anciens maîtres, bon, je n'y crois pas trop et je pense beaucoup pour que les anciens soient que des garçons. Cela pouvait être une amie, après tout, il peut bien en avoir même si j'en doutes fort sinon, il serait allait la voir et il ne m'aurait pas demander à rester avec moi. Il ne restait donc plus qu'une seule solution, c'est qu'il ne regardait pas où il allait et qu'il l'as cogné sans le vouloir. Il était fort probable qu'une partie soit un peu de ma faute. J'avais l'impression de l'avoir un peu blessé, il ne devait pas regarder correctement sa route.
Quelques temps plus tard, un hybride loup s'approche des deux. Je me doutes bien que cela doit être le soumis de l'ange, je ne voyais que cette possibilité là. Je devrais peut-être me rendre vers eux pour comprendre un peu mieux la situation. De toute façon, vu comme c'est partis, je pense pas qu'il va arriver rapidement alors autant que je me ramène vers eux. Je me sentirais moins seul, j'aurais moins l'air débile à attendre tout seul devant l'entrée du magasin.
C'est avec lenteur que je m'approche du petit groupe et que je salue le monde avec la main.


« Bonjour.. »

Sans attendre, je me mets à coté du chaton, je le regarde discrètement et lui caresse doucement les oreilles. Il m'avait tout de même fait peur de mettre autant de temps pour finir, c'était tout de même un peu bête de ma part, vu que c'est lui qui voulait rester à la maison. C'était une manière comme une autre aussi de m'excuser de lui avoir parlé si froidement. Je tourne le regard envers vers les deux individus dont je ne connais rien d'eux. Je remarque que le pendentif de la demoiselle est mis à l'envers mais je préfère ne rien dire pour le moment, après tout, c'était peut-être fais exprès et ce n'était pas mes oignons, ni même mon problème.

« Je n'ai pas vu ce qu'il s'est passé mais j'espère que tout va bien. »

J'enlève ma main des oreilles du chaton pour les remettre en direction de mes poches puis je reste silencieux, j'attendais simplement quelques explications. C'est un peu normal quand on arrive à l'improviste en quelques sortes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Des courses ? Oui ! Mais des Panzani ! Euh ? [Dorian.Lexaly.Zutto]   Dim 5 Sep - 23:55

Il retourna la tête vers la personne bousculée, après avoir jeté un coup d’œil vers son maitre. Il n’avait d’abord pas fait attention à cause du soleil qu’il avait dans les yeux, mais il s’agissait d’une Ange. Apparemment, il était condamné à percuter cette espèce. Bon, d’accord, ce n’était que la deuxième depuis hier, mais si il en heurtait un troisième dans les trois jours à venir, ce serait officiel. Bien entendu, son maitre resterait Dorian, premier emboutit, premier servit ! Ses oreilles s’agitèrent lorsqu’il entendit la jeune femme se mettre à éternuer. Était-elle enrhumé ? Probablement. Il ne pensa pas une seule seconde qu’elle pouvait être allergique à lui, pourtant les personnes allergiques aux poils de chats n’étaient pas rare, mais tout de même on n’aimait pas se dire qu’il existait des personnes qui ne pouvaient simplement pas vous supporter. Si on pouvait employer ce mot là.

En tout cas, il fut rassuré lorsqu’elle se mit à parler, et lui indiqué que ce n’était « Pas rav’ », ce devait être « Pas grave ». Ouf ! Ce n’était pas l’une de ses Anges qui rentraient dans une colère noire dès qu’on leur rentrait un peu dedans. Bien que Mei n’avait jamais véritablement croisé ce genre de personne. Mais il avait pu observé de loin quelques situations de ce style.

Il allait s’éloigner, après s’être incliné une nouvelle fois mais, il s’inquiéta de la voir éternuer de la sorte. Du coup, il resta…

_ Ma’, vous allez bien, madame ?

Il put la voir remettre son collier, mais ne porta nullement attention au fait qu’il était à l’envers. Surtout parce qu’au même moment un hybride arriva vers eux. Sans doute appartenait-il à la dame. Mei ne pu s’empêcher de renifler, ce soumis avec un petit odeur désagréable. Parfum typique des canidés. Oh, le Neko n’avait rien contre ceux-ci, mais il fallait avouer qu’ils puaient sérieusement. Le Chat soulève légèrement sa main en guise de salut.

_ Ma’ ! …Le Canidé…

Ouais, il pouvait pas non plus deviner l’espèce exacte de l’hybride. Au moins comme-ça il était sur de ne pas se tromper. Et, alors qu’il s’apprêtait encore à prendre congé il entendit la voix de son maitre. Il tourna la tête et remarqua qu’il venait de les rejoindre. Bah, tant mieux. Il le suit du regard, jusqu’à ce qu’il arrive à côté de lui. Il baisse légèrement ses oreilles lorsque la main de Dorian se porte sur sa tête. Et à la caresse, il se met à ronronner légèrement. C’est chouette les caresses. Oubliant du même coup l’incident d’avant.

Mei reporte son intention sur les deux autres, écoutant la question du maitre, sans y répondre, elle ne lui était pas adressé, alors. Et puis, lorsque la main s’éloigne de sa tête, le ronronnement s’arrête.
Revenir en haut Aller en bas
Lexaly
Gérante du Casino Grammata
avatar

Nombre de messages : 16
Age : 24
Date d'inscription : 08/03/2010

MessageSujet: Re: Des courses ? Oui ! Mais des Panzani ! Euh ? [Dorian.Lexaly.Zutto]   Mar 7 Sep - 11:18

Le neko sembla s'inquiéter des éternuement de Lexaly. Il lui demanda si elle allait bien mais elle était quelque peu préoccupée, si bien qu'elle ne répondit pas. Ce vague souvenir à l'animalerie... Cela lui semblait proche... Et lointain en même temps. Elle avait beau fouiller, depuis son réveil, elle n'avait pénétré que dans une seule boutique de soumis. Et ce fut là où elle trouva Zutto...
Zutto qui justement fit son apparition en saluant le chat. Lexy sursauta.


*Je croyais lui avoir dit de rester à la maison...*

Lexaly regarda hébétée son hybride. Elle ne comprenait pas ce qu'il faisait ici et surtout comment il avait pu la suivre.

" Zu'... Je... Comment tu... A... Atcha"

Lexaly laissa tombé et finalement, c'était mieux pour elle. Zutto allait pouvoir l'aidé à faire ses courses... Si elle arrivait à ne plus éternuer. Le chat salua l'hybride. Lexaly sourit. Ils étaient decidemment trop choux ces p'tits nekos.

C'est alors qu'un homme s'approcha. De par son attitude, Lexaly en déduisit qu'il était le maître du neko. Surement un ange... Il salua la petite assemblée et caressa le neko. Lexaly sourit. Vraiment trop mignons ! Il demanda ensuite ce qu'il s'était passé d'une façon tout à fait subtile. Lexaly s'empressa de lever le voile.

"Oh ce qu'est rien. Ce petit neko ne m'avait pas vue. J'étais arrêtée en plein milieu de la route et... Choc. Enfin c'est de ma faute ne vous en faites pas. Tout vas bien. Merci... Atcha !"

Elle souriait malgré la petite réaction qu'elle faisait. Elle posa son regard sur Zutto.


"On y vas ? Tu vas m'aider à choisir le contenu de notre frigo."

Elle se tourna vers le neko.

"Ne t'en fais pas petit neko, je vais bien."

Sitôt dit, une autre crise d'éternuement la prit de court.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Des courses ? Oui ! Mais des Panzani ! Euh ? [Dorian.Lexaly.Zutto]   Lun 20 Sep - 14:18

Double-Compte de Mei.

Étant donné la demande de suppression de Zutto, et celle de mon propre personnage, je considère ce RP comme terminé.

Désolé.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des courses ? Oui ! Mais des Panzani ! Euh ? [Dorian.Lexaly.Zutto]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Des courses ? Oui ! Mais des Panzani ! Euh ? [Dorian.Lexaly.Zutto]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Veut voir Abdel mais tomber sur Nirina (Pv elle)
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »
» Aristide : « Sélection mais pas d’élections ! »
» Haitiinfos: Il n'est pas neutre mais il essaye d'être objectif
» Ah non, mais c'est quoi, ça?!?! (pv Saria J. Drakoya) [Abandonné ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Devotion [Maîtres/Soumis] :: Inscriptions :: RP-
Sauter vers: