Devotion [Maîtres/Soumis]

Bienvenue à Meridell, Cité où règne la loi du plus fort… Serez-vous soumis à votre condition ? Profiterez-vous de votre position de Maître ? Très bon jeu sur notre forum !!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chat errant [Tor Tapa] [Clos]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Chat errant [Tor Tapa] [Clos]   Mer 26 Jan - 18:53

Deux semaines déjà que le Neko était perdu à Meridell, deux mois qu’il l’était tout simplement. Tout ce temps que le pauvre Chaton se nourrissait de restes de poubelles, ou de petits animaux morts qu’il avait eut la chance de trouver lorsqu’il n’était pas encore en ville. A vrai dire, depuis qu’il l’était, il lui était arrivé de jouer les charognards. Seulement les bêtes étaient en beaucoup moins bonne santé et la plupart du temps il choppait les mêmes conneries ou à peu près. Bien évidemment, il aurait pu chasser, seulement il n’avait jamais eu à le faire de sa vie et ce même si il avait passé la majeure partie de celle-ci à se comporter comme un animal. Les seules petites proies, saines, qu’il avait pu attraper, remontait à un passé presque oublié et sans doute avait-il à l’époque reçu de l’aide de sa mère. Enfin, il avait bien tenté de chasser quelques rats d’égouts dans les ruelles où il vivait mais c’était bien en vain. Si il avait la chance d’attraper une bête, c’est qu’elle était malade. Et là, c’était le même résultat que pour les bêtes mortes, maladies.

Ah ça oui, il était dans un sale état le Neko. Il en avait passé des jours à vomir ses tripes pour avoir mangé des trucs qu’il aurait mieux pas fallu, ou parce que l’eau qu’il avait bu était croupi. Il était presque étonnant qu’il soit encore en vie. Et même si le jour d’hui il se sentait mieux, possible était qu’il se traine encore quelques microbes et virus. Quant à son état extérieur, il n’était pas forcement meilleur. Tardis, puisque c’est de lui qu’il s’agit, était sale. Plus exactement, ses vêtements l’étaient, ils étaient déchirés par endroit. Pour le reste, il faisait sa toilette comme tout bon Neko, mais il est vrai que ce n’était pas vraiment ça. Et bien évidemment il avait des puces et tout un tas de parasites. Ça, il n’avait pas intérêt à craindre l’eau, parce que si un jour quelqu’un voulait le recueillir, pour sur qu’il voudrait lui donner un bain. Mais heureusement pour lui, il n’avait pas trop de problème avec elle, tant qu’elle n’était pas trop froide et qu’il avait pied. Parce qu’il ne savait pas nager, non plus.

Bref, Tardis revenait d’une séance de fouillage de poubelles dans les bas-fonds de la ville. Il n’avait malheureusement pas la chance de connaitre le quartier résidentielle. De toute façon, d’un côté, cela était mieux pour lui, bon nombre de propriétaires de ses quartiers étaient si égoïste qu’ils empoisonnaient leurs poubelles. Comme ci qu’on réduise le taux de leurs déchets pouvaient les déranger, comme ci cela leur enlevait le pain de la bouche. Pitoyable. Enfin bon, il revenait donc de la pause déjeuné. Qui, il faut bien le dire n’avait pas été très fluctuante. Il n’avait trouvé qu’un pauvre reste de salade plus très fraiches, autant dire que ça ne nourrissait pas un Neko qui crevait la dalle depuis des jours. Mais il commençait par avoir l’habitude, il commençait même à croire qu’il allait finir par mourir tout seul dans les sombres ruelles de Meridell.

Ouais, seul dans le carton qu’il s’était approprié. Il s’agissait là d’un vieux carton de livraison pour des bananes, donc les battants avaient été arrachés. Et dans lequel Tardis avait installé quelques vieux bouts de chiffons trouvé ci et là des ordures. La…maison, si on pouvait nommé cela ainsi, du Neko était donc plutôt présenté comme une panière que comme un véritable toit, une niche. En somme, si quelqu’un avait daigné passé par ici, il n’aurait eu aucun mal à voir le Neko. Bien que, il y en avait eu des personnes, des Anges et des Démons qui étaient passés, mais aucun d’eux n’avait prêté attention à lui.

Et c’est donc le ventre vide et l’estomac faisant des nœuds, que le pauvre petit chaton s’endormit roulé en boule dans son vieux carton tout abimé.


Dernière édition par Tardis le Mer 16 Fév - 20:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tor Tapa
Avocat du mal / du Diable
avatar

Nombre de messages : 8
Age : 27
Date d'inscription : 25/01/2011

MessageSujet: Re: Chat errant [Tor Tapa] [Clos]   Jeu 27 Jan - 18:51

Les temps étaient durs. Cette année encore, les démons n'étaient pas décidés à rester calmes. Peuh... Comme si c'était possible qu'un démon reste calme. De toute façon, le vampire s'en fichait qu'ils le soient ou pas. Même mieux, ça l'arrangeait qu'ils ne le soient pas. Au moins, ça lui faisait du boulot et ça renflouait les caisses. Ah, tout cet argent qu'il pouvait se faire sur leur dos sans en avoir l'air. Il faut dire aussi que Tor était un homme d'affaire redoutable dès qu'il s'agissait d'avoir un peu plus d'argent. Il s'avait s'y prendre et les autres n'y voyaient que du feu, pensant qu'il était l'un des avocats le moins cher et pourtant performant de la ville. Si seulement ces crétins faisaient leurs comptes de temps à autre... Oh, bien sûr, il n'avait rien contre les démons. Comment serait-ce possible, vu qu'il en était un? Non, il était juste choqué de temps à autres par la facilité qu'ont certains démons à se laisser berner et mener en bateau bien comme il faut, bien gentiment. Tor trouvait qu'ils faisaient honte à leur race et que ces derniers feraient mieux d'aller faire ami ami avec les anges s'ils n'étaient pas capables de se défendre mieux. Mais bon, il n'irait certainement pas se plaindre puisqu'il profitait pleinement de la situation et qu'en plus, ses andouilles, lui faisaient des cadeaux pour le remercier d'avoir gagné tel ou tel procès. Il ne comptait plus le nombre d'humain ou de neko qu'on lui avait offert sur un plateau repas, une pomme dans la bouche et dont il s'était servit comme casse croute ou encore comme goûter. D'un côté ça l'arrangeait parce que la plupart de ces présents venaient de l'animalerie ou du local à humain. Ils étaient donc à peu prêt dociles et il n'était pas trop difficile de jouer un peu avec eux. Le seul problème avec ces jouets, c'est qu'ils se cassaient facilement et trop rapidement à son goût. Ils finissaient donc généralement dans les poubelles de la société après une après midi passée en sa compagnie. Dommage. Mais au moins, il n'avait pas besoin d'acheter sa nourriture ou rarement alors. Il se contentait généralement de ces cadeaux.

Aujourd'hui encore avait était une longue journée et c'est fatigué et les crocs le démangeant qu'il rentrait chez lui, la mine renfrognée, prêt à sauter sur le premier venu. Oh, bien sûr ce serait facile pour lui d'aller se fournir à l'animalerie ou au local à humain mais l'imbécile qu'il était avait oublié son porte feuille ce matin au manoir. Il devrait donc se contenter de ce qu'il trouverai sur son chemin: ange, humain, hybride, autre? Bah, un peu de traque ne lui ferai pas de mal. Ça avait un côté excitant de courser la nourriture à travers la ville ou les bois, de sentir sa peur, d'entendre son cœur au loin s'affoler et battre à tout rompre, de le voir se retourner vers lui l'air horrifié et suppliant. Et le tout au milieu de la foule qui ne s'apercevait généralement de rien ou qui faisait comme si elle ne s'apercevait de rien. C'était plus simple ainsi et mieux que de provoquer un vampire ayant les crocs. Bande de trouillards. Le plus drôle dans la traque c'est qu'il gagnait à chaque coup, emmenant sa victime à l'endroit exacte où il voulait la dévorer sans que celle-ci en ai conscience. Mais le top du top, c'était de l'avoir à sa merci et de pouvoir enfin planter ses crocs dans le cou dûment gagné et de savourer son trophée jusqu'à la dernière goutte, jusqu'à ce qu'il tombe au sol raide et bien mort.

Pourtant aujourd'hui la chance n'était décidément pas de son côté et ça le mettait quelque peu en rogne. Il bifurqua donc dans une des nombreuses ruelles qu'il prenait parfois comme raccourcis pour rentrer chez lui avec, en dernier espoir de trouver de quoi se mettre sous les crocs. Mais il ne se faisait guère d'illusion. Il n'y avait que rarement des personnes dans ces ruelles. Seuls quelques mendiants passaient par là de temps à autres mais sans plus. Et on pouvait pas dire que leur sang relevait du grand cru vu ce qu'ils buvaient ou mangeaient. Mais tant pis, ce soir, il se contenterai d'une des poches de sang se trouvant dans son réfrigérateur. Il n'avait pas d'autre choix et même si ça n'était pas non plus la joie de boire ce sang digne d'une maudite boite de conserve au niveau saveur, ça avait au moins l'avantage de le nourrir. Mais ça ne l'enchantait guère et la bouteille dans laquelle il shoota démontra bien l'état dans lequel son absence de repas le contrariait.

Soupirant, il regarda la dite bouteille ricocher contre un carton. Le son qui en résultat, légèrement mat lui indiqua que celui-ci n'était pas vide. Curieux de nature, il s'approcha discrètement du carton qui avait attiré son attention et vit qu'effectivement un habitant l'occupait, roulé en boule au milieu de chiffons et bouts de tissus en tout genre. Le tout, habitant et chiffons, étant en mauvais état. Il porta son attention sur ce qui semblait être un neko au vue des oreilles et de la queue et s'accroupit à côté de celui-ci, le détaillant. Il était sale, maigrichon et dans un tel état qu'on ne distinguait plus ni la couleur d'origine de ses vêtement ni la couleur de son pelage. Ou alors avec grand mal et encore, cela restait de l'ordre de la supposition la plus aléatoire qui fut. Cependant, il passa sa main dans le carton et tira doucement une oreille pour le réveiller:

« eh, neko! Qu'est-ce que tu fais là? Tu n'as pas de maison? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chat errant [Tor Tapa] [Clos]   Ven 28 Jan - 18:23

Tardis, quant à lui, était perdu dans le monde des rêves. Ou plus exactement, dans celui des cauchemars. Peuplé de rats géants aux dents acérées qui le pourchassait sans relâche. Tant que lui ne pouvait rien faire d’autre que de fuir, étant incapable de se défendre contre ses monstres. Il était encore plus faible que dans la réalité, qui plus est. Alors que, la séparation avec Wilfred, qui s’était passée dans de bonne condition. Le vieux pensant faire ce qu’il y avait de mieux pour le Neko. Même si, par la suite, cela était devenu un enfer. Se transformait en un cruel abandons. Durant lequel l’Ange se contentait de jeter sans ménagement le Chaton hors de sa voiture, en lisière de forêt. Et ce sans un seul mot, ni un regard. Il n’en aurait pas eu besoin. Le silence qui avait régner durant le bref trajet onirique, suffisait à dire que l’être Supérieur était dégouté par le soumis. Fait qui, bien évidemment, brisait le petit cœur de celui-ci. Et de nouveau, les rongeurs maléfiques réapparaissaient.

Il était loin d’avoir le sommeil tranquille donc. Néanmoins, et probablement parce qu’il avait prit l’habitude de dormir dans un espace fort réduit, extérieurement cela ne se voyait pas. Il n’était pas agiter, comme le sont généralement les personnes cauchemardant. Il restait purement et simplement roulé en boule dans son carton. Son dos se soulevant au rythme de sa respiration. Il ne s’aperçut même pas que son - chez lui - venait d’être heurté par une bouteille en verre vide. Il ne rendit pas non plus compte que quelqu’un l’observait, bien évidemment donc. En revanche, lorsque celui-ci lui attrapa l’une de ses oreilles pour tirer doucement dessus, celle-ci remua par réflexe. Etant fatigué, son corps ne suivit pas directement. Il se contenta de bouger légèrement, donner un petit coup de patte sur son oreille pour chasser une mouche, heurta brièvement quelque chose et se rendormit.

Jusqu’à ce que l’information arrive au cerveau. Ce qu’il avait touché n’avait rien à voir avec un insecte, ou un animal poilu. Du coup, pour diverses raisons…crainte ? Curiosité ? Surprise ? Allez donc savoir, le Neko releva brusquement la tête pour se retrouver face à face avec…avec un Démon si il en jugeait l’odeur. Mais il n’en était pas bien sur, après tout ces dernières années il les avait passée principalement avec un Ange. Il avait rarement vu d’autres êtres des races supérieurs. Alors son odorat le trompait peut-être. Bien qu’il en douta, il en était à peu près sur.

Bref. Il cligna plusieurs fois des yeux, bien étonné que quelqu’un ait porté attention à sa personne. Se redressant pour s’asseoir tel un chat, les deux pattes avant appuyer sur le bord du carton. Un peu comme un petit chaton, ou un chiot, dans une boite. Il bougea à nouveau ses oreilles frénétiquement à la question de l’inconnu. Et mit du temps à répondre. Pas parce qu’il ne comprenait pas, mais surtout parce qu’il mettait du temps à trouver ses mots. Ayant, en général, plus de mal pour la formulation que pour la compréhension. Etant plus habitué à celle-ci, même si certains mots pouvaient lui échapper.

Et enfin, après un ultime clignement des paupières, il se décida.

_ Mya ! Nion, ai pu de miason.

Il zappa un peu le « Qu’est-ce que tu fais là », de toute manière cela semblait évident que si il n’avait plus de maison c’est qu’il était perdu et sans personne. Il pencha légèrement la tête et attendit.
Revenir en haut Aller en bas
Tor Tapa
Avocat du mal / du Diable
avatar

Nombre de messages : 8
Age : 27
Date d'inscription : 25/01/2011

MessageSujet: Re: Chat errant [Tor Tapa] [Clos]   Jeu 3 Fév - 2:42

Pas un mouvement. Il était peut-être mort pensa le démon qui, tout à son observation, n'avait pas prêté attention au dos qui se soulevait légèrement mais néanmoins régulièrement. Il était plutôt perdu dans ses pensées. Même s'il était mort, ça restait de la nourriture. Le seul risque était que s'il n'était plus de ce monde depuis trop longtemps et moisissait ici, il risquait d'être avarié et l'idée d'une indigestion ne séduisait pas tellement l'être démoniaque. Normal, non? Pourtant il avait faim et il aurait été prêt à mordre n'importe quoi. Du moment que c'était plein de sang et que ça remplirait son estomac qui se rappelait à lui dans de légers grondements accompagnés de torsions et contractions peu agréables qui montraient bien le désaccord de son organe à être maltraité de la sorte. Ce que ça pouvait être ch...embêtant ce genre de besoins naturels. Si seulement il pouvait s'en passer... ça serait un gain de temps certain et plus de tranquillité assurée. Mais bon, il avait un estomac et devait vivre avec, subvenir à ses besoins quand il se manifestait et se soumettre à ses envies quand ça lui prenait à peu prêt toutes les douze heures. N'était ce pas le comble ça? Lui, être malfaisant et non moins puissant soumis par un stupide organe. Pathétique même. Et pourtant, il ne pouvait pas passer outre et se devait de contenter môssieur s'il ne voulait pas risquer d'avoir de désagréables retours.

Soupirant, il chassa ses pensées de rébellion vis à vis de son corps et porta son attention à nouveau sur sa découverte. Ah, ben tiens, ça bougeait là, au niveau du thorax. Donc ça voulait dire que c'était vivant. Donc... comestible. Le démon en sourit et se décida à réveiller la chose sale et mal en point qu'il avait trouvé, tirant un peu sur une oreille à sa portée. Il regarda celle-ci tiquer un peu, s'agiter, ajoutant une preuve à son précédent constat en ce qui concernait une possible vitalité de la bête. Mais il ne réagit pas plus que ça, ce qui eu don d'agacer quelque peu notre affamé qui se contint malgré tout de ne pas le frapper violemment pour obtenir une réaction plus digne de sa personne. Il n'aimait pas qu'on l'ignore et encore moins qu'on le repousse comme venait de le faire une patte bien imprudente. Si le neko continuait ainsi, il risquait de voir sa vie raccourcie très rapidement jusqu'à être réduite à néant. Car non seulement Tor n'était pas patient mais en plus il était très imbu de lui-même. Il aimait qu'on lui porte attention et, de son point de vue, méritait largement, du fait de son statut, qu'on se consacre entièrement à lui.

Il releva donc sa main, prêt à frapper la bestiole pour lui apprendre les bonnes manières quand on se retrouve face à une personne de son importance mais le neko réagit de lui-même ce qui le sauva certainement d'une mort prématurée et/ou violente. Cela dépendait de son empressement à ôter la vie après. Bon, certes, il aimait profiter d'une bonne séance de torture comme mise en bouche, récoltant soigneusement tout le sang qu'il faisait couler pour s'en délecter après mais là... Il aurait trop faim pour supporter l'odeur du liquide de vie ou même pour prendre le temps de l'apprécier.

Fronçant les sourcils, il regarda le jeune homme maintenant éveillé, redressé de telle sorte que ça lui donnait un air... Mignon. Ce mot écorchait la gorge du démon bien qu'il ne l'eut prononcer mais rien que le fait d'avoir pensé à la bestiole de cette sorte et qu'il ai usé intérieurement de cet adjectif pour le décrire, lui faisait mal. Il fallait qu'il se rattrape, c'était pas bon pour lui, ça. Bon... Il regarda donc l'affreuse bête répugnante et certainement couverte de toute sorte de parasites immondes avec un air écœuré. Mais là, ça lui coupait carrément la faim. Ça allait pas ça. Le neko le faisait déjà tourner en bourrique alors qu'il ne l'avait pas encore trainé chez lui pour le dévorer tranquillement. A moins qu'il ne le garde et n'en fasse son repas sur plusieurs années. Cela dépendrait après. De lui, du neko et surtout, oui surtout, de la saveur de son sang. Ce serait le paramètre qui ferait peser la balance dans son sens ou non. Mais ça, heureusement, le neko n'en savait rien. En attendant, il faudrait déjà qu'il le ramène chez lui. C'est pourquoi il lui posa donc la question de savoir s'il avait ou non une autre maison. Bien sûr, c'était plus pour la forme qu'autre chose. Il ne comptait nullement le rendre à son propriétaire si le chat était perdu. Il voulait juste engager la conversation. Mais la réponse le fit sourire légèrement. Finalement, peut-être que la chance revenait. Se redressant, il épousseta ses vêtements et lança un regard froid et inquiétant à l'animal.

« Je t'offre la possibilité de quitter cet endroit dégueulasse et de venir chez moi. Je te donnerai à manger et de nouveaux vêtements. Si ça t'intéresse, lève toi et viens. »

Les mains dans les poches, il attendit sa réaction. De toute façon, chose que le chaton ne savait pas c'est que même si en apparence il avait le choix, le démon ne comptait pas essuyer un refus et que de quelque manière que ce soit, il lui servirait de repas ce soir. Il espérait juste pouvoir le laver avant pour ne pas se salir les crocs et chopper des saloperies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chat errant [Tor Tapa] [Clos]   Ven 11 Fév - 2:35

Loin de se douter de l’impatience du Démon, le Neko avait émergé à son rythme de son petit somme peu agréable. Il était encore plus fatigué qu’avant, celui-ci ayant été loin d’être réparateur. En même temps, à se coucher le ventre vide…assoiffé aussi…et faisant des cauchemars, la qualité du sommeil ne pouvait pas être très élevé. En comparatif, boire l’eau des égouts pour se guérir d’une grippe aurait eut plus d’effets bénéfiques que sa sieste. Bref. Il s’était donc redressé, à demi, les pattes avants ou plus précisément les mains appuyées sur le bord de son carton. Les oreilles dressées, et les yeux rivés sur le Démon…portant un intérêt tout particulier pour la personne qui s’était arrêté pour lui parler. Il avait donc mit un certain temps, pour rassembler correctement les mots à prononcer et puis avait finalement répondu à l’inconnu que non, il n’avait plus de maison.

Il l’avait vu sourire puis se redresser en époussetant ses vêtements suite à cela. Lui, Le Neko, n’avait pas bougé d’un poil. Ou peut-être qu’une oreille avait légèrement tiqué et que sa tête s’était renversée en arrière pour continuer à voir plus ou moins le visage de l’homme. Ne se doutant pas encore que celui-ci voudrait bien le ramener chez lui. Même si au fond de lui il espérait que ce soir le cas, lui qui voulait tant avoir de nouveau un foyer. Mais il était à la rue, et ignoré depuis tellement longtemps selon lui…qu’il n’y croyait même plus…alors. Imaginez la réaction du Neko lorsqu’il entendit les paroles de l’être démoniaque. Bien que cela ne se voyait pas, ses yeux se remplirent d’étoiles. Ça ! Si on lui avait dit, avant qu’il aille se coucher, qu’aujourd’hui il trouverai un maitre. Il ne l’aurait pas cru. Il aurait même pu rigoler effrontément, tellement il n’aurait pas oser l’espérer. Bien entendu, il ne doutait pas que l’être en face de lui puisse être vraiment mauvais. Lui qui jusqu’alors n’avait eu qu’une gentil propriétaire. Mais après, quoi ? Il s’y ferait…Du moment qu’il ne retournait pas à la rue !

Dans tout les cas. Il avait peut-être hésité quelques secondes avant de réagir. Comme ci il voulait être sur et attendait voir que le Démon ne revienne pas sur ses paroles. Et finalement, lâchant un miaulement il bondit hors de son carton pour s’approcher de lui. Notons que le Neko se déplaçait à quatre pattes. Ayant reprit cette habitude depuis ses deux derniers mois, après tout, le déplacement sur ses jambes était encore assez hésitant, alors.

Et une fois assez près, il attendit simplement qu’il se mette en marche pour le suivre bien gentiment. D’ailleurs, il avait un instant eu envie de se frotter dans les jambes du Démon, était assez affectif comme Neko mais il n’avait finalement pas osé. Après tout, pour le moment, il le connaissait même pas ce type. Pour le peu qu’il n’aime pas qu’on le colle, mieux valait éviter de lui faire changer d’avis.

Suite -> Nouveau garde manger ~
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chat errant [Tor Tapa] [Clos]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chat errant [Tor Tapa] [Clos]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lorsqu'un chat errant crée des liens
» Devenir un chat errant ? [ priorité : Patte du Passé, Nuit Étoilé, Flocon de Cendres ]
» [CLOS] Tel maître, tel chat {Nessa}
» Activer le chat
» Invitation au Chat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Devotion [Maîtres/Soumis] :: Inscriptions :: RP-
Sauter vers: